les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog collectif : aidons la recherche, partageons nos découvertes retro
723 messages • page
1 ... 26272829303132 ... 37
Auteur Groblog collectif : aidons la recherche, partageons nos découvertes retro
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2008-07-25 09:27
> Thanathos : Un remake amateur ou pro? Un indice sur le jeu?
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Thanatos
Pixel de bonne taille



Inscrit : Apr 10, 2006
Messages : 202

Hors ligne
Posté le: 2008-07-25 11:11
Complètement amateur (je suis tout seul à la programmation) et développé sous GameMaker. Je le développe très lentement, même si le moteur du jeu est presque finis. Je préfère être lent mais ne pas abandonner le projet.

Bon ça casse pas trois pattes a un canard mais disons que je fais ça pour mon propre plaisir avant tout. A terme je veux faire un remake complet de la série Eggerland (Adventure of Lolo) qui regroupe tous les jeux de la série (de Eggerland sur MSX à Adventure of Lolo 3 sur NES). Il comportera tout un tas d'option, un éditeur de niveau...

Pourquoi Eggerland : le Gameplay est adapté aux PC, c'est une série que j'adore et, ma connaissance en programmation étant très limité, il est relativement simple à "copier".

Bon après c'est sur que je serais incapable de faire ce qu'on fait les petits gars du remake de SOR. Mais bon, peut être qu'un jour !

En tout cas quand le moteur sera finis je le posterais... mais ça peut être dans deux semaines comme dans un an !

Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2008-07-27 10:28
Dernier post off-topic : des images ou une vidéo à montrer? Bon courage en tous cas, moi je suis preneur
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Thanatos
Pixel de bonne taille



Inscrit : Apr 10, 2006
Messages : 202

Hors ligne
Posté le: 2008-07-27 20:08
Un peu de patience Thezis, ça viendra ! J'ai pas trop envie de trop en dire pour l'instant car je ne suis pas sur que j'en viendrais vraiment a bout, top niquel comme je le veux. Mais je suis très motivé et je ferais tout pour.

Mais merci de t'y intéresser en tout cas !

Et désolé pour le HS.

EDIT : Et c'est Thanatos, pas Thanathos. Va rejouer à Secret of Mana sacripant !

TITAN
Gros pixel


Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 1351
De : TITAN (Eric Cubizolle)

Hors ligne
Posté le: 2008-07-27 21:11
Salut,

Citation :
Et c'est Thanatos, pas Thanathos. Va rejouer à Secret of Mana sacripant


J'ai toujours cru que ton pseudo venait du jeu Amstrad CPC "Thanatos", moi !!!
J'm'étais bien gouru, tiens !

Pour info, il s'agit du nom du dragon du jeu de Durell Software
Et la musique de ce jeu est tout simplement superbe et mythique.




_________________

TITAN (Eric Cubizolle)

http://amigamuseum.emu-france.info
http://editionspixnlove.fr/


  Voir le site web de TITAN
Thanatos
Pixel de bonne taille



Inscrit : Apr 10, 2006
Messages : 202

Hors ligne
Posté le: 2008-07-27 21:31
Je connais le jeu de nom seulement... mon pseudo vient de Secret of Mana mais aussi de ma passion pour la mythologie grecque (Thanatos est à la base une divinité grecque).

Pour être un peu dans le sujet, tu pourrais nous faire une petite découverte de ce jeu Titan ! Il m'a l'air tout à fait sympathique, même si les screen ne me donne pas beaucoup de renseignement sur le gameplay...


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2008-07-27 21:50
Citation :

Le 2008-07-27 21:11, TITAN a écrit:

J'ai toujours cru que ton pseudo venait du jeu Amstrad CPC "Thanatos", moi !!!
J'm'étais bien gouru, tiens !

Pour info, il s'agit du nom du dragon du jeu de Durell Software
Et la musique de ce jeu est tout simplement superbe et mythique.

Effectivement la musique d'intro était très belle, mais je crois qu'il n'y en avait plus pendant le jeu lui même. Il était bien stressant ce système de rythme cardiaque pour gérer la vie du dragon.

TITAN
Gros pixel


Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 1351
De : TITAN (Eric Cubizolle)

Hors ligne
Posté le: 2008-07-28 21:05
Salut,

Citation :
Pour être un peu dans le sujet, tu pourrais nous faire une petite découverte de ce jeu Titan ! Il m'a l'air tout à fait sympathique, même si les screen ne me donne pas beaucoup de renseignement sur le gameplay...


Pas trop le temps en ce moment, même si ce n'est pas l'envie qui m'en manque...

Alors voici un copier/coller d'un test du jeu trouvé ici :
http://jeuxmemorables.wordpress.com/2007/10/16/6/

Ce n'est pas du Molière, hein... Mais bon, ça a le mérite d'exister.

=============================================



Thanatos est un jeu d’arcade réalisé par la société anglaise Durell Software à 1986. Il est sorti sur plusieurs plate-formes, notamment ZX Spectrum (la version vue dans les captures d’écrans), Commodore 64 / 128 et Amstrad CPC.

Dans ce jeu on est à la place de Thanatos, un grand dragon volant (un vouivre, pour être plus précis) dans un monde hostile où quasiment tous les gens veulent le tuer. Il est en faite un homme qui est sous un enchantement qui l’a rendu comme un dragon, et il veut annuler ce sort. Pour accomplir ce but il doit d’abord chercher une sorcière nommée Eros et avec elle montée sur son dos il doit ensuite chercher des moyens pour qu’elle puisse lancer un sort pour le retransformer à sa forme originale.

Le monde du jeu a une ambiance médiévale. On voit des chevaliers, des châteaux, des églises et même des bateaux vikings en survolant les villes fortifiées, les étendues sauvages et les mers. Les couleurs dominantes dans le jeu sont le bleu et le noir qui, avec une pleine lune omniprésente, donnent une ambiance nocturne et mystérieuse ; un effet bien réussi avec la basse qualité de couleurs qui était disponible au moment de réalisation du jeu.

Malgré son âge, une des caractéristiques remarquables de ce jeu est toujours son graphisme. Notamment le grand dragon animé avec des mouvements indépendants des parties de son corps, d’une manière qui évite de répéter les mêmes images tout le temps. Et aussi une sorte de 3D qui est réalisée par mouvement d’un arrière-plan dégradé en style “défilement horizontal” et qui est bien réussie.

On entends la musique seulement quand on est sur le menu des options, et pas dans le jeu. Elle est mélodique et agréable, même si un peu trop simple à cause de limites des machines de l’époque. Les effets sonores sont également limités mais encore efficaces dans le jeu. Le plus utile des sons est peut-être celui des battements de coeur de Thanatos qui signifie son état de santé.

[Attention ; il y a des "spoilers" qui suivent]

Certaines des idées appliquées dans ce jeu sont plutôt uniques, l’une d’elle est de transporter la sorcière et prendre soin d’elle. Les tarentules par exemple peuvent nous mordre et faire tomber la sorcière sur le sol, et ensuite si on ne la reprend pas rapidement, elles descendent de leurs toiles et la chassent. En général quand la sorcière n’est pas montée elle est vulnérable aux dégâts et elle meurt facilement.

Une autre idée intéressante dans le jeu est le coeur de dragon qui signifie son état de santé : si on crache trop de feu, vole trop vite, transporte des objets avec les griffes pour longtemps, et aussi subit des dégâts, les battements de coeur deviennent de plus en plus violents et peuvent finalement nous tuer. On peut calmer notre coeur en atterrissant et en se reposant pour quelques secondes.

Le combat est plutôt novateur. On peut, bien sûr, cracher du feu qui est la seule façon de tuer les ennemis volants mais on peut aussi les attraper avec nos griffes. Pour cela il faut minutieusement régler l’altitude en volant au-dessus de la cible. Et on peut aussi récupérer des pierres ou bien prendre un des ennemis et le lancer sur les autres. Des fois il vaut mieux économiser le feu, car on en a besoin pour brûler les portails des villes. Si on n’en a plus, on doit alors aller à un endroit où une femme attachée est mise comme appât. On peut la manger pour remplir la barre de feu (qui est représentée comme une coupe de sang en bas de l’écran) mais ça peut se faire seulement après qu’on ait tué le chevalier qui nous attaque au moment où on atterrit près d’elle.


La référence culturelle aux noms de Thanatos et Eros est intéressante (merci Mr M d’avoir proposé d’en parler. J’hésitais car ça va un peu plus loin que l’expérience vidéo-ludique du jeu, mais il y a des relations remarquables). Thanatos, le dragon, a des points en commun avec le dieu grec d’où il tire son nom. Comme le dieu Thanatos qui représente la mort, celui-ci est hostile envers les hommes et les hommes sont hostiles envers lui. Le fait de manger les gens quand il n’a plus de feu fait penser - même si ça peut être une coïncidence - au dieu Thanatos qui porte une torche éteinte en cherchant des âmes à porter avec lui.

Le but du dragon est de redevenir un humain. Cette transformation n’était possible qu’avec la magie d’Eros. Eros est la seule personne qui n’attaque pas Thanatos pendant le jeu et qui l’aide à accomplir son voyage. Elle porte bien son nom, le nom du dieu (principalement masculin mais parfois androgyne) de l’amour et de la vie - les notions qui peuvent équilibrer et adoucir la mort. On peut aussi trouver ici le concept de base de la belle et la bête qui est présent dans beaucoup d’histoires anciennes et modernes. La belle qui guide la bête, et la bête qui protège la belle…

La femme et le dragon, en même temps, rappellent un peu le texte sur la prostituée de Babylone dans l’Apocalypse de Jean (même si celle-ci est décrite comme étant énormément sinistre) : c’est une femme qui monte un dragon (une bête) terrifiant(e) qui détruit les villes, tue et dévore les hommes et qui porte une coupe remplie du sang.

=============================================
_________________

TITAN (Eric Cubizolle)

http://amigamuseum.emu-france.info
http://editionspixnlove.fr/


  Voir le site web de TITAN
gazza8
Pixel imposant


Joue à Alundra

Inscrit : Oct 20, 2005
Messages : 770
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2008-08-20 09:22
Le site mygazines.com propose de scanner et d'uploader au format pdf tout type de magazines.

Dans la section "gaming", il y a le "Retro Gamer Collection - Volume 2". Une interface en Flash (très ergonomique) permet de feuilleter et de lire le mag. Pour le télécharger, il faut par contre se créer un compte.

Le magazine est accessible à cette adresse :
http://www.mygazines.com/magazines/view/1061/Retro-Gamer-Collection---Volume-2-2008-CAN-USA
_________________

nicocasel.net


  Voir le site web de gazza8
Sodom
Gros pixel



Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 1895

Hors ligne
Posté le: 2008-08-20 18:20
Turbo Out Run - Année : 1989 - Système : Arcade (CPU 68000) - Développeur & Editeur : Sega



Certaines choses sont sacrées, y compris dans le milieu futile des jeux vidéo : Out Run fait partie de ces icônes intouchables, ces titres dont même les imperfections sont devenues des qualités au fil du temps. Aussi lorsqu’une suite est mise en chantier, elle a tout intérêt à se montrer à la hauteur de son illustre prédécesseur : à défaut de le surpasser, elle se doit de l’égaler. Pas de chance, Turbo Out Run fait à peu près l'inverse dans la plupart des domaines.



Le début de partie arrive encore à faire illusion : une ambiance de folie (les musiques de Yas Takagi y sont pour beaucoup), la foule des spectateurs massés autour de votre bolide, un concurrent qui vous nargue et va tout faire pour piquer votre copine. Celle-ci, un brin frivole, rejoint à chaque fin d’étape (c'est-à-dire toutes les 4 courses) la voiture du leader, rendant ainsi la défaite encore plus humiliante.
Puis le joueur enclenche la pédale d’accélération, avant de se rendre compte qu’il y a comme un problème : ce n’est pas une Ferrari qu’il conduit, mais une brouette, une savonnette, une pastèque, enfin n’importe quoi sauf une voiture. Out Run n’a certes jamais fait dans la simulation ultra réaliste, cependant les sensations de conduite étaient bel et bien là ! Or ici, rien, nada, zobi. La représentation du bolide y est sans doute pour quelque chose : bien que plus détaillée en apparence, la Ferrari de Turbo Out Run affiche moins d’étapes d’animation que celle du Out Run original. D’où cette impression que même en tournant à fond le volant, la voiture continue d’aller tout droit. Voilà qui est pour le moins embêtant et ce n’est malheureusement pas le seul défaut du jeu…



Car dans cette même démarche de déconstruction, Turbo Out Run envoie paître le système d’arborescence des routes qui avait le terrible défaut de rendre les courses variées et permettait à Out Run de se renouveler à peu de frais, au fil des parties. Non mon brave monsieur, un bon vieux parcours linéaire des familles, c’est tellement mieux : les 16 courses à travers les USA que compte Turbo Out Run devront donc être enchaînées les unes à la suite des autres, au sein de quatre grandes étapes. Quant à ceux qui ne sont pas contents, ils n’ont qu’à aller voir ailleurs : c’est exactement ce qu’il s’est passé et il faudra tout le talent d’AM-2, de retour sur Outrunners en 1993, pour réparer les pots cassés.



A défaut d’être une suite digne de ce nom, Turbo Out Run aura eu au moins le mérite de servir de laboratoire pour les futurs opus : choix entre boîte auto et boîte manuelle, apparition des effets météo (assez envahissants par moments), présence d’un turbo à doser soigneusement sous peine de faire surchauffer le moteur, customisation de la Ferrari à chaque changement d’étapes… Des bonnes idées qui auraient pu faire un bon jeu. Manquait juste de bons programmeurs.

Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2008-08-20 19:47
C'est vrai que Turbo Out Run m'avait aussi déçu. Aux screens, le jeu était prometteur. En fait, on n'y retrouve ni les sensations, ni la réalisation de l'original. La faute pas seulement à une maniabilité douteuse, mais aussi au scrolling frontal même pas fluide. Les courses n'ont plus grand chose de grisant. Il reste quand même le système de turbo...

  Voir le site web de Lyle
stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2008-08-21 12:50
Bien d'accord, TURBO OUT RUN était alléchant par les screenshots des pubs... Puis j'y ai joué, d'abord sur ATARI ST, me disant qu'il était normal que les limites de la machine imposent à cette adaptation de se cantonner au rôle de "Sombre Bouse"... Puis la borne a été installée dans un bar et là... ouilleeeeeee!!!.
Le grand fan de SEGA (à cause d'OUTRUN) a vu son monde s'effondrer.
... J'ai retesté sur MAME, pas loin de 20 ans plus tard (!!!) et je n'ai pas changé d'avis.

  Voir le site web de stan w d
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7287
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-08-21 13:10
Oui dommage car ce jeu aurait du être pour Outrun ce que Super Hang On avait été pour Hang On 1 ou 2 ans plus tot : la même chose en beaucoup plus fun et rapide, un gros rush d'adrénalyne. Comprends pas ...

  Voir le site web de Sebinjapan
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2008-08-26 20:21
Une petite mise à jour, occasionnelle et spontanée, avec Angel Kids de Sega, sorti en 1988 :



On aurait pu croiser un concept comme celui d’Angel Kids au début plutôt qu’à la fin des années 80. On pense évidemment à Circus d’Exidy ou à Plump Pop de Taito, sorti un an avant. Mais on pense aussi au gameplay d’un casse-brique, en moins prévisible. Les sept niveaux du jeu sont de longues ascensions au cours desquels il faut à la fois se débarrasser de nombreux ennemis et détruire des ballons qui, souvent, nécessitent d’être atteints plusieurs fois. La raquette est ici représentée par deux petits anges tendant une corde, et la balle est un enfant.



On peut diriger les deux anges dans les huit directions et collecter pas mal de bonus (points, vies, allongement de la corde). A noter une très bonne idée : lorsque l’enfant est envoyé très haut, l’écran se divise en deux, ce qui permet au joueur de bien suivre sa trajectoire et de le réceptionner. Ce n’est pas un luxe, car le jeu est assez difficile. A chaque impact avec un ennemi ou un ballon, l’enfant subit une brusque accélération et retombe selon une trajectoire à peu près impossible à anticiper. Les rebonds sur les ballons font un peu penser à une balle de flipper prise dans un ensemble de bumper. En plus d’offrir un gameplay agréable et d’inciter à la persévérance, Angel Kids propose des décors très attachants. Une bonne surprise.


  Voir le site web de Lyle
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7287
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-08-26 21:24
Je viens d'essayer rapidement : très sympathique ce jeu !
J'ai joué à 2 jeux récents qui m'y font fortement penser : l'un des niveaux du casse brique DS Nervous Breakdown, et un mini jeu de WarioWare Touched (sur DS également).
Très addictif en tout cas, j'y retourne !

  Voir le site web de Sebinjapan
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2008-08-29 19:40
Ce soir, Alligator Hunt de Gaelco, sorti en 1994



Il y a quelque chose de japonais dans ce titre d’action réalisé par les Espagnols de Gaelco. Un peu du design, peut-être ? Ce style à la fois très direct et efficace ? La fluidité des mouvements, des zooms ? Ou tout simplement cette réalisation de très bonne facture ? Alligator Hunt est un jeu d’action limité et basique, mais d’une finition tout à fait comparable à ce dont les développeurs japonais nous ont habitué. Très répétitif aussi, quoique pas beaucoup plus qu’un Cabal ou qu’un Blood Brothers, dont il inspire clairement.



Les deux premières séquences se font à pieds, puis le jeu se démarque légèrement de Cabal et de sa (courte) lignée puisque le héro monte à bord d’un vaisseau. Après avoir effectué un décollage à coup de « button mashing », le combat continue dans l’espace, puis sur une planète hostile. A pieds ou en vaisseau, le gameplay est rigoureusement le même : un bouton pour le tir, un autre pour les missiles (à collecter en détruisant certains ennemis) et la possibilité d’effectuer des roulades / looping indépendamment de l’orientation du viseur, manœuvre indispensable pour l’esquive.



L’action est agréable, d’une difficulté raisonnable malgré le gros masque du vaisseau. L’enchaînement, souvent en plan séquence, des différentes scènes est assez bien vu Il aurait fallu un peu plus de folie pour faire oublier le concept forcément restreint. Les premières séquences, avec les destructions de hangar et de robots bipèdes géants, promettent un spectacle que l’on peine à voir par la suite. Il y a des effets graphiques, quelques tentatives de variantes dans les attaques, mais le tout reste décidément trop sage. A essayer tout de même.

  Voir le site web de Lyle
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Mario Origami

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26169
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2008-08-31 23:01
Dites j'ai fini destruction derby, ca compte dans le retro ?
_________________

Image


Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10876
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2008-08-31 23:59
Le jeu ayant maintenant 13 ans et Psygnosis ayant coulé, je pense qu'on peut raisonnablement le considérer comme retro, même si c'est pas vraiment un petit jeu pas connu.
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2008-09-01 08:45
Oui, on peut considérer les 32-bits comme des supports anciens maintenant. Et les présentations sur des jeux PS sont les bienvenus. D'ailleurs, s'il était un peu moins fastidieux et pénible pour les yeux de faire des screens sous ePSX, j'aurais déjà parlé de plusieurs titres PS, tant ce support regorge de titres plus ou moins obscurs (en tout cas sur GP) mais qui valent souvent le coup d'être découverts.

Juste une remarque, à propos de la question "connu / pas connu" : il est tout à fait possible, dans ce thread, de parler de titres pas obscurs du tout mais dont on n'a jamais ou presque jamais lu une ligne sur le forum. Ou alors, même, dont on a parlé il y a très longtemps. En particulier lorsque on parle de supports pour ainsi dire oubliés. La série VCS initiée par Sodom a montré que de telles présentations étaient tout à fait à leur place ici.

La notion même de découverte est fonction de la culture vidéo-ludique du plus grand nombre. Je dirais même plus : ce n'est pas parce qu'un titre circule souvent sur le net que les joueurs en connaissent le contenu. Il ne faut donc pas hésiter à dépoussiérer des vieux mythes "creux" si la présentation permet d'en donner une nouvelle image (qu'elle soit meilleure ou moins bonne).

  Voir le site web de Lyle
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2008-09-01 09:02
J'en profite pour poster une présentation matinale. Celle d'un cas de figure assez rare chez Sega, avec Arabian Fight, sorti en arcade en 1991 (il est vraiment temps que j'arrête de taper dans mes réserves MAME pour commencer des choses nouvelles, sur d'autres supports).



Il y a très longtemps eu chez Sega cette volonté d’être à l’avant-garde des avancées techniques. Le plus remarquable est que, la plupart du temps, ils parvenaient sans mal à concilier ambition technologique et efficacité ludique. Pas cette fois. En 1991, Sega a déjà réalisé Golden Axe et Alien Storm. Arabian Fight tente d’apporter au genre un peu plus de mouvement et du spectacle. Malheureusement, le résultat est désastreux. Première chose à retenir d’Arabian Fight, faire zoomer les personnages lors de leur déplacement en profondeur est une très mauvaise idée. Non seulement les changements de taille, très importants, déforment les sprites au point de rendre grotesques leurs proportions et leurs mouvements, mais en plus les interactions entre le joueur et les ennemis deviennent totalement hasardeuses.



C’est bien simple, Arabian Fight est complètement injouable. On ne trouve aucune priorité sur l’ennemi, on ne sait pas comment esquiver le moindre coup et contrairement aux beat’em all conventionnels, le déplacement en profondeur ne permet pas au joueur de se mettre à l’abri d’un groupe d’adversaires. Mais l’introduction catastrophique des zooms n’explique pas tout. Globalement, les personnages manquent d’allonge et beaucoup de leurs coups ne sont tout simplement pas efficaces, et ce malgré une palette aussi variée que celles de Golden Axe ou d’Alien Storm. Il y a en outre une sorte de lourdeur désagréable dans le maniement des personnages.



Tout ça est assez frustrant, car Arabian Fight a par ailleurs des qualités que l’on retrouverait dans un très bon titre d’arcade. Le thème du cadre, les décors, plutôt réussis, même la qualité graphique des cutscenes sont une invitation au voyage médio-oriental. Le character design en lui-même est convaincant (notamment lors des nombreuses animations au premier plan, une des bonnes idées), mais tout tombe à plat dès qu’on voit les sprites en mouvement. Golden Axe – The Revenge of Death Adder est sorti un an après. Lorsque l’on regarde ce dernier, splendide et utilisant la fonction zoom avec modération et pertinence, on imagine le très bon beat’em all qu’aurait pu être Arabian Fight si Sega n’avait pas abusé des fantaisies technologiques. Certains genres supportent mal qu’on touche à leurs fondamentaux.


  Voir le site web de Lyle

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog collectif : aidons la recherche, partageons nos découvertes retro

723 messages • page
1 ... 26272829303132 ... 37




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)