les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Qu'est ce que vous écoutez en ce moment ??
1552 messages • page
123456 ... 78
Auteur Qu'est ce que vous écoutez en ce moment ??
/Doublec/
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
1044270 pts.

Joue à Thimbleweed Park (c'est bon mangez-en)

Inscrit : Jul 14, 2002
Messages : 3130
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2004-08-06 12:15
Acctualy, et sur les conseil de Tikon, j'écoute Nectarine, de la zic diretcemant en provenance de la scène démo ... et c'est bon.

Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Deltarune (Switch) / Ys Origin (Wii)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8482
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2004-08-06 13:49
Il est super ce site!!!
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


bitume
Pixel de bonne taille


Inscrit : Nov 23, 2003
Messages : 369

Hors ligne
Posté le: 2004-08-06 13:59
Citation :

Le 2004-08-05 19:55, noah a écrit:
également Bending New Corners de Truffaz


Ouéééé avec Nya le rappeur au flow le plus posé de l'univers ! Non franchement ça va parfaitement avec la musique de truffaz : j'aime ! j'aime ! j'aime !

D'ailleurs est ce que quelqu'un sait où est ce que ce rappeur officie habituellement ? quels disques à-t-il sorti ?


Soreal
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0015129 pts.

Joue à The Darkest Dungeon (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 3226
De : l'Alti-ligérie !

Hors ligne
Posté le: 2004-08-06 14:21
Citation :

Le 2004-08-05 19:55, noah a écrit:
je vous conseille chaudement un disque de Bill Laswell "Panthalassa : The Music of Miles Davis 1969-1974", ou Laswell reconstruit un disque à partir des centaines d'heures d'enregistrement de Miles pendant la période électrique.

Que du bonheur, que j'écoute chaque matin en prenant mon petit déj.


Ya bon oui, je l'écoutais encore hier soir, d'ailleurs en ce qui concerne Bill Laswell, il ya de quoi se faire plaisir avec tout ce qu'il a produit, souvent c'est des bonnes claques dans les oreilles!
Pour ma part depuis que j'ai revu en live Femi Kuti il ya 2 semaines, je me suis remis à l'écouter et encore plus à ressortir les vieux albums de son père, Fela Kuti, le createur de l'afro beat: que du bon, je me suis même trouvé des lives video de lui sur Emule: trop top!
En truc plus recent, euh, ben toujours Amon Tobin, Dj Krush, Dj shadow, Mercan Dede ( vu en live, c'est superbe), Dj Food, Cinematic Orchestra, High Tone, Zenzile, Mei Tei Sho etc.....
_________________

www.cyrilauvity.fr


  Voir le site web de Soreal
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Deltarune (Switch) / Ys Origin (Wii)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8482
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2004-08-06 16:35
Tu sais que t'as bon goût, toi?
J'aimerais bien voir un jour Amon Tobin en live, ça doit vraiment être impressionnant.

En espérant que ses prochains disques ne ralentissent pas le tempo car il faut bien avouer que ses premiers albums ont bien mal vielli...
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Soreal
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0015129 pts.

Joue à The Darkest Dungeon (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 3226
De : l'Alti-ligérie !

Hors ligne
Posté le: 2004-08-06 17:32
Niloc-Nomis, Amon Tobin je l'ai vu en live il ya 2 ans, c'etait vraiment puissant, mais plus speed que ce qu'il fait en album, j'ai bien aimé, mais je préfère l'écouter chez moi personnellement.
_________________

www.cyrilauvity.fr


  Voir le site web de Soreal
noah
Pixel monstrueux



Joue à Zelda BOTW [switch]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2732

Hors ligne
Posté le: 2004-08-06 20:27
Fela Kuti aussi pas mal en fait. A croire qu'on est beaucoup à écouter la même chose.

J'aime bien Keziah Jones également, Black Orpheus est très bon. Soreal, tu connais un peu la période electrique de Miles ? Celle non remixé par le père Laswell ? Genre In a Silent Way, Bitches Brew, Pangaea ?

Pour les rockeux, Weather report ca vous botte ? Ozzy, je suis sur que Jaco Pastorius est ton idole

Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2004-08-06 23:07
Mais y'a personne qui écoute du métal ????

Des gars, avec des cheveux longs, qui sentent la bière... Vraiment personne ????
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10925
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2004-08-07 10:50
Si, moi, comme indiqué en page 2 de ce topic. Il faut néanmoins préciser que mes préférences vont (à l'image des disques que j'ai cités, D&W et Once) vers tout ce qui est mélodique, le bon vieux speed-metal à tendance symphonique, le progressive metal, et un peu de Maiden, de Guns et d'ACDC pour faire bonne mesure. Et que je déteste profondément le neo-metal, à une ou deux rares exceptions près.

Tiens, l'autre jour j'ai ressorti Battalions of Fear (le premier album de Blind Guardian)... Bah ça a pas bougé d'un pouce, c'est toujours aussi excellent, et en bonus ça permet de se rendre compte de l'évolution de leur musique (quand on écoute juste derrière Somewhere Far Beyond et Nightfall in Middle-Earth -- que je recommande tous deux chaudement).

Et cette semaine, les deux volumes d'Avantasia, l'excellent opera metal de Tobias Sammet, se sont remis à squatter mon lecteur CD. Sérieusement, si vous aimez le speed-metal mélodique avec des arrangements symphoniques et de bons chanteurs (Sammet lui-même est très bon, mais on y trouve aussi quelques apparitions de André Matos -- ex-chanteur d'Angra -- et de Sharon den Adel -- chanteuse de Within Temptation), jetez-vous dessus.
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 7765
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2004-08-07 11:07
depuis quelques jours, j'ecoute la BO de cet excellent film qu'est Excalibur!
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Eowyn
Pixel de bonne taille


Inscrit : May 13, 2004
Messages : 376
De : Juvisy (enfin ça y est!!)

Hors ligne
Posté le: 2004-08-07 11:41
Moi je suis passée sur celle du 13ème guerrier!! Un hommage en quelques sorte!! Je suis dans ma période Héroïc fantasy pour les BO en ce moment!!
_________________

Image


ikari
Pixel imposant


Score au grosquiz
0016548 pts.

Inscrit : Dec 12, 2002
Messages : 526
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2004-08-07 15:45
Pour répondre à Tonton Ben, eh bien, cheveux longs, c'est pas moi, sentir la bière, ça m'arrive, et écouter du métal, eh bien, ce fut moi et j'en garde quelques séquelles (j'en écoute toujours, mais pas en grande quantité).

Et puis mon 1er post indiquait quand-même que j'écoute, en ce moment quelques groupes en "th" comme Opeth ou Death, ou encore Dillinger Escape Plan ou Electric Wizard, qui, eux non plus, ne jouent pas de la musette, pardi !

Mais bon, il y a aussi plein de bons musiciens qui ne font pas de métal ! (Ni de la musette, d'ailleurs)

[edit]Pardon à ceux qui sont fans de musette[/edit]

  Voir le site web de ikari
gregoss
Pixel imposant


Inscrit : Oct 26, 2003
Messages : 764
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2004-08-07 16:40

Je viens de faire des decouvertes capitales en ce qui concerne la musique planante, rock progressif, post rock, electro pop... (enfin que du bon quoi) :

Electrlane (4 filles qui font de la zique et qui la font bien)

Her Space Odyssey (un geek qui chante en direct et mixe avec un vaio, aidé d'un bassiste et d'un batteur trops forts)

Lali Puna : une pt'tite sud-coréenne à la tête d'un groupe comptant trois autres musiciens :arrghh, c'est trop bon !

  Voir le site web de gregoss
Slowriot
Gros pixel


Inscrit : Jan 09, 2003
Messages : 1163

Hors ligne
Posté le: 2004-08-07 18:31
Attention,pour Lali Puna, la sud coréenne en question est allemande ^^. Les musiciens qui l'accompagnent jouent également dans Notwist.

En ce moment, les derniers The Fiery Furnaces, Detachment Kit, The Futureheads et Rogue Wave.

  Voir le site web de Slowriot
oZZy
Musicos grospixelien


Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 1168
De : chez ta mère !!!

Hors ligne
Posté le: 2004-08-10 11:55
Citation :

Le 2004-08-07 15:45, ikari a écrit:
Mais bon, il y a aussi plein de bons musiciens qui ne font pas de métal ! (Ni de la musette, d'ailleurs)


Tout à fait d'accord !
Ce n'est que lorsque j'ai écouté autre chose que maiden et slayer (entre de nombreux autres...) que j'ai progressé techniquement et musicalement.
Par contre j'écoute toujours du metal et j'aurais même tendance à le revendiquer
_________________

Image


  Voir le site web de oZZy
Pierre
Pixel monstrueux


Inscrit : Apr 01, 2002
Messages : 2851
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2004-08-10 12:47
Euh Tonton Ben, ça va pas ou quoi, c'est bourré de métalleux poisseux ici ^^ Voir http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=3361&forum=8

  Voir le site web de Pierre
oZZy
Musicos grospixelien


Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 1168
De : chez ta mère !!!

Hors ligne
Posté le: 2004-08-10 15:24
Arf! je l'avais un peu zappé celui là !
j'y retourne
_________________

Image


  Voir le site web de oZZy
Eowyn
Pixel de bonne taille


Inscrit : May 13, 2004
Messages : 376
De : Juvisy (enfin ça y est!!)

Hors ligne
Posté le: 2004-08-10 15:51
Au risque de vous surprendre moi aussi j'écoute du métal!! rien de tel que Mégadeath ou Anthrax pour allez au boulot le matin!! et en plus j'ai les chevuex long!!!
_________________

Image


HappyGrumble
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0002688 pts.

Joue à NintendoLand, Divinity 2, Zelda Skyward Sword

Inscrit : May 05, 2002
Messages : 2174
De : Toulouse-cong !

Hors ligne
Posté le: 2004-08-10 21:41
Ok ok, Red Dawn et compagnie, on parle de Mike Oldfield.

En tant qu'ex-intégriste d'Oldfield, je ne peux qu'accourir (vous inquiétez pas, je me suis soigné depuis).

Hop, comme ça, à l'impro, une petit étude d'albums :

- Tubular Bells (1973) : composé à 17 ans, Oldfield joue 80% des instruments du disque (soit une vingtaine). L'album est un peu "jeune" (Oldfield affirmera son style avec plus de détermination dans les suivants), mais la marque de fabrique instrumental est bien là. Le thème d'ouverture de Tubular Bells fera le tour du monde grâce à l'Exorciste (qui est donc postérieur à l'album... ce n'est pas une BO, contrairement à une idée reçue). TB est le premier disque sorti sous le nouveau label "Virgin" dirigé par un inconnu, Richard Branson. L'album se vend à plus de 25 millions d'exemplaires, Branson devient multi-millionaire.

Pour TB, Oldfield a signé le plus long contrat de l'histoire du Rock : 25 albums pour Virgin. Le succès du disque, qui devient très réputé dans la communauté Hippie (alors que la musique est très peu planante, contrairement à une autre idée reçue qui assimile Oldfield à de la new age), fait que le jeune Mike est sous le feu des médias.

Le garçon, déjà très introverti et timide (une mère suicidée après un séjour en asile), se referme sur lui-même, et compose...

- Hergest Ridge (1974) : son premier vrai chef-d'oeuvre. Un album très calme, excepté un passage de 7 minutes hallucinant de brutalité sur la face B (50 guitares électriques superposées, toutes jouées par Oldfield). Malgré ce passage, l'album est très serein et "champètre" (pipeau, harpe, solo aériens de guitare avec réverb...), les arrangements sont fabuleux de simplicité. Les critiques (sans doute peu amènes envers Oldfield qui refuse les interviews) assassinent le disque... comme ils assassineront tous les disques suivants.

- Ommadawn (1975) : deuxième chef-d'oeuvre. Le grand frère d'Hergest Ridge, encore plus mature, plus poussée. De la world music avec 15 ans d'avance, mais toujours dans un style oldfieldien immédiatement reconnaissable (et horripilant, pour certains). Il ose tout : folk, traditionnel, musique africain, indou, d'amérique du sud... Quelques voix, qui chantent des syllabes qui ne veulent rien dire, excepté la chanson finale, désarmante de simplicité : une sorte de comptine pour enfants, très touchants.

- Incantations (1978) : hop, un autre chef d'oeuvre. Sans doute son disque le plus difficile, très proche de la musique symphonique contemporaine. Un double album complètement hypnotique, aux arrangements orchestraux. Une fois qu'on a dompté la bête (une dizaine d'écoutes nécessaire), on est conquis.

(la suite à un prochain post)

  Voir le site web de HappyGrumble
HappyGrumble
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0002688 pts.

Joue à NintendoLand, Divinity 2, Zelda Skyward Sword

Inscrit : May 05, 2002
Messages : 2174
De : Toulouse-cong !

Hors ligne
Posté le: 2004-08-10 23:41
(suite du post Oldfield)

Platinum (1979) - Cette fois, contre-pied complet par rapport à Incantations. Platinum est beaucoup plus inspiré par des rythmes modernes (un peu disco) et jazzy, avec des basses syncopées et plus de claviers, même si les guitares sont toujours là. Un album rythmé donc, et donc assez accessible. Je connais plusieurs personnes qui ont connu Oldfield par cet album, qui a connu un certain succès.
Mais il faut quand même avouer qu'Oldfield fait preuve d'une ambition plus modeste avec cet album que sur les précédents. La partie complètement instrumentale ne représente que la face A du vinyle, la face B étant composée d'une alternance d'instrumentaux et de chansons (plutôt sympathiques d'ailleurs, surtout la deuxième). Cette séparation deviendra sa nouvelle marque de fabrique pour plusieurs albums suivants : une face A pour les puristes, une face B plus commerciale.

QE2 (1980) - une collection de musiques instrumentales séparées en une dizaine de morceaux. Du très bon (Taurus I, QE2, Into Wonderland) et du plus anecdotique. Oldfield se fait de plus en plus accompagner d'autres musiciens, on sent qu'il a une volonté d'ouverture (suite à une thérapie pour vaincre son anxiété maladive entamée après Incantations). Phil Collins (qui était encore à ce moment-là un excellent batteur post-Genesis (progressif rock), et pas seulement un vendeur de soupe) fait à ce titre une apparition sur Taurus I.

Five Miles Out (1981) - Album tout à fait estimable, surtout pour la face A - Taurus II (la suite du morceau de QE2... concept d'entrechevêtrement de morceaux entre albums qu'Oldfield affectionne). Une volonté de revenir à la ruralité (retour de Paddy Maloney, leader des Chieftains, et sa cornemuse), avec des claviers un peu moins présents que sur QE2.

Crises (1983) - Pour renouveler son inspiration, Oldfield déclare faire du "metal". Bon, le metal ches Oldfield, c'est quand même très soft, et pourtant, Crises est un de ses plus grands succès. La raison en incombe peut-être à sa face A, Crises, un instrumental (avec quelques paroles) assez réussi. Mais c'est surtout le carton interplanétaire de "Moonlight Shadow" qui propulse l'album en tête des ventes.

"Moonlight Shadow" est d'abord une curiosité : c'est la première fois pour une chanson de "variétés" où ce n'est pas la chanteuse qui est mise en avant (Maggie Reilly) mais bel et bien le compositeur. Certains pensent d'ailleurs suite à cette originalité qu'Oldfield est une femme...

Mais cette chanson est surtout à la fois une bénédiction et une malédiction pour son auteur. Bénédiction grâce au retour du succès. Malédiction parce que Virgin est du coup très demandeuse qu'il réitère ce succès. D'où des conflits très nombreux entre Oldfield et sa maison de disques, qui l'oblige de plus en plus à écrire des chansons, en dépit des instrumentaux qui sont pourtant sa raison de vivre.

Discovery (1984) - Tout à fait représentatif de ce que je viens d'écrire. Discovery est majoritairement une collection de chansons (dont le tube "To France", interprétée par la même Maggie Reilly), et seul le dernier morceau de 12 minutes, "The Lake", est un instrumental. Un album donc relativement sympathique, mais tout à fait mineur.

The Killing Fields (1985) - sa seule véritable BO, composée pour le film "La Déchirure" de Roland Joffé. On sent qu'Oldfield n'est pas à l'aise pour cet exercice, trop cadré pour lui. Les musiques sont donc relativement quelconques, même si certaines se détachent du lot. Presque aucune guitare, les claviers commencent à prédominer sérieusement...

Islands (1987) - encore une fois un instrumental en face A et des chansons en face B. Mais le coeur n'y est plus : l'instrumental est beaucoup trop "découpé", on n'y retrouve plus la fluidité de ses précedentes envolées de 50 minutes. Et les chansons sont d'une miévrerie à toute épreuve (le "Islands" interprétée par Bonnie Tyler est nul - et un fiasco commercial).

Earth Moving (1988) - un très mauvais album. Une compilation de chansons de variétés interprétées par divers chanteurs oubliés et oubliables, où les claviers et les boîtes à rythme ultra-programmés prédominent. L'album a très mal vieilli, et ne présente aucun intérêt. Le conflit avec Virgin (qui a forcé Oldfield à faire cet album malgré lui) bat son plein...

Amarok (1990) - La réponse du berger à la bergère et une grosse baffe pour tous les fans d'Oldfield. L'auteur le considère comme une "suite" à Ommadawn, et même si les deux sont très éloignés stylistiquement, on retrouve une sorte d'extrêmisme de la musiques instrumental d'Oldfield qui fait vraiment plaisir. Le CD ne présente qu'une seule piste de 60 minutes (aucun "chapitrage"), la construction de l'album composée d'une vingtaine de mélodies qui s'entremêlent toutes les 30 secondes est complètement folle, quasiment tous les instruments sont "live" (très peu de synthés). Bref, c'est du brut, et du bon. C'est du lourd, aussi : attention, cet album est parfaitement inaudible et fatiguant pendant les 5 premières écoutes environ. Après, on commence à comprendre, on "découvre" beaucoup de choses, et là c'est TRES très bon. Très chaudement recommandé.

D'ailleurs, l'album est gavé jusqu'à la moelle d'astuces et de "trucs cachés" (comme les Easter Eggs des jeux). Notamment, on retrouve un message en morse codé qui une fois décrypté, donne "FUCK OFF RB"... Tiens tiens, Oldfield en voudrait-il à Richard Branson, le patron de Virgin ? (D'ailleurs, c'est très dommage et rigolo que ce soit également mes initiales, grrr...)

Heaven's Open (1991) - La guerre avec Virgin est à son paroxysme, et Oldfield veut à TOUT PRIX aller voir ailleurs. Mais après plusieurs actions en justice, il parvient à baisser son contrat (signé en 1973) de 25 à 14 albums... Donc, il doit absolument en sortir un dernier le plus vite possible : "Heaven's Open".

Je vous aurais prévenu, cet album est une parodie : déjà, il est signé "Michael Oldfield" (et le producteur "Thom Newman" au lieu de Tom). En plus, il comprend en face A cinq chansons presque entièrement aux synthés... interprétés par Oldfield lui-même. Et là, c'est l'horreur : il chante comme un pied ! Et c'est bien sûr parfaitement voulu.

Les paroles sont à l'avenant, méchamment cyniques ou désabusées à l'égard de Virgin :
"We're on the make-make
We're doing fake-fake
Don't you know we're not Virgin ?" (avec un V majuscule dans le livret, oui monsieur..)

L'apoqée est atteinte par l'ultime chanson, "Heaven's Open", sympathique au demeurant (la seule), où Oldfield se lache.
Les paroles sont du genre :
"Voilà, tu as terminé, tu es enfin libre après toutes ces épreuves... le Paradis s'ouvre".

Alors la question se pose : foutage de gueule ou doigt d'honneur tout à fait inédit dans l'histoire du disque ? En tout cas, quand on est prévenu, c'est très marrant à écouter (enfin, 3 fois maxi, parce que c'est quand même très mauvais de manière générale).

Tubular Bells 2 (1992) - Oldfield signe avec Warner. Pour lui, c'est la liberté. Il décide de leur offrir un cadeau (que Virgin a longtemps supplié auprès d'Oldfield, qui avait toujours refusé) : faire une suite à Tubular Bells. Il s'exécute avec plaisir... pour un résultat pourtant mitigé. L'album est agréable, léger... mais aussi extrêmement "facile" et propre. On sent qu'il est sur-produit par Trevor Horn, et qu'il est ultra-calibré par s'attirer la sympathie des fans du premier album, tout en aguichant les nouveaux...

Pas un mauvais album non plus, il ne faut pas exagérer (surtout après "Heaven's Open"), mais pas aussi transcendent que ça ne le devrait. Bien évidemment, l'album cartonne (directement numéro 1 des ventes d'albums en Angleterre, Allemagne, Espagne, Italie... sauf en France : 32ème !), mais il était calibré pour...

The Songs from Distant Earth (1994) - un album étrange... presque new age, en fait. Il y a un concept derrière ce disque, adapter en musique un livre de SF d'Arthur C. Clarke (du même titre). D'où les nombreuses ambiances planantes, avec peu de guitares. Oldfield ralentit le tempo, même si sa construction (avec climax finale) est toujours là. Mais personnellement, je trouve que la flamme n'y est plus. Pas désagréable, mais très lisse.

Voyager (1996) - Oldfield se rend compte qu'il a oublié sur ses derniers albums son héritage folk et celte. Il décide de consacrer un album entier à la musique traditionnel celte, réorchestré par ses soins... et au grand dam de tout le monde, c'est très mauvais. Aucune inspiration, c'est très monotone, très quelconque, presque proche de la musique d'ascenseur. Une ou deux pistes sortent de lot (surtout Mont St Michel, l'ultime piste de 11 minutes, malgré des arrangements orchestraux très faibles), mais c'est un ratage complet. A noter une jaquette VRAIMENT ridicule (Oldfield torse su, assis en tailleur devant le Mont St Michel avec des breloques celtes... brrrr).

Tubular Bells 3 (1998) - Artistiquement, cet album signe la mort d'Oldfield. Lui qui se croyait libre, il se voit à nouveau en guerre avec sa maison de disque, Warner, qui lui demande toujours plus de Tubular Bells. Alors, il pète les plombs : avec une énième déception sentimentale (il ne semble toujours pas aller bien dans sa tête...) il se casse à Ibiza. Il rencontre des "artistes" quelconques, enregistre l'album entre deux raves (et deux consommations de substance douteuse). Résultat : Tubular Bells 3 est une merde. Un ratage absolu. La summum de la honte : des rythmes dance, des voix catastrophiques... Seul "Up above the clouds" peut faire illusion avec son climax relativement réussi, mais le reste est en dessous de tout. Il a même osé faire pire que Richard Clayderman avec une mélodie au piano d'un mielleux insupportable...
Et le pire de tout : "Man in The Rain". Une "chanson" qui reprend en fait la ligne de basse, les accords de guitare et l'intégralité des percus de "Moonlight Shadow" ! Avec une voix qui tente même de ressembler à Maggie Reilly. Une honte.

Guitars (1999) - Un album à nouveau parfaitement ridicule. Le "concept" est pourtant rigolo : tous les morceaux (instrumentaux) sont interprétés qu'avec des guitares. Mais là où le bat blesse, c'est qu'Oldfield décide de sampler de façon trèq artificielle des guitares pour en les triturant numériquement faire des percussions, d'autres pour faire des basses, d'autres pour faire des violons... C'est très désagréable à écouter, et de toutes façons, les mélodies sont réellement TOUTES insipides. L'album a été torché en quelques semaines, et ça se sent (comme Tubular Bells 3)

The Millenium Bell (1999) - Oldfield n'a plus aucune dignité. Il décide donc de "fêter" le millénaire avec une sorte de rétrospective de l'histoire de la musique. Le mot "Bell" dans le titre est imposé par Warner pour vendre... L'album est bien évidemment catastrophique, les critiques lui font caca dessus à nouveau (à raison... mais la méchanceté gratuite est toujours facile), les ventes sont nulles.

Tr3s Lunas (2002) - Oldfield est fini. Il décide donc de s'exiler dans le seul pays où ses albums se vendent encore : l'Espagne. Il signe donc chez Warner Espagne (véridique), et livre Tr3s Lunas. En plus de son titre ridicule, l'album n'est en réalité qu'une B.O. d'un projet de jeu online qu'il espère concrétiser depuis de nombreuses années. Encore une fois, rien à attendre de cet album. Oldfield se parodie lui-même, les guitares sont mornes, les claviers lourds, les boîtes à rythme pullulent. Les fans sont tristes.

Voilà, la triste histoire d'Oldfield en est arrivé là - comment un compositeur très doué (il est complètement autodidacte pour la cinquantaine d'instruments qu'il maitrise) et au style si personnel s'est fait littéralement broyé.

Maintenant, je ne désespère pas, même si je n'en attends plus grand chose, qu'il se réveille enfin, et arrête ses concessions débiles accordées au fur et à mesure de ses disques. Oldfield prépare d'ailleurs un nouvel album...

Happy-Grumble

PS : Si ça vous intéresse, je vous conseille donc dans un pseudo ordre arbitraire : "Ommadawn", "Hergest Ridge", "Five Miles Out", "Tubular Bells"... et pour les GROS disques bien complexes mais tellement bons une fois qu'on les amadoués : "Incantations" et "Amarok".

  Voir le site web de HappyGrumble

Index du Forum » » Hors-sujet » » Qu'est ce que vous écoutez en ce moment ??

1552 messages • page
123456 ... 78




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)