les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » [Shenmue] Chêne Mou ^_____^
298 messages • page
1 ... 12131415
Auteur [Shenmue] Chêne Mou ^_____^
Kollembole
Pixel monstrueux


Joue à Mon Backlog, Et mon carré de Patates virtuelle et réel.

Inscrit : Feb 05, 2014
Messages : 3329
De : En Anjou

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 20:11
( Ah, oui, enfin. - En passant, les backers ont toujours jusqu'à la fin du mois pour confirmer leurs choix. )

Bon, bah, sinon, petite balade sur le I & II version pc : Pas trop de galère perso, avec la manette, finalement, même si diriger Ryo m'a paru proche de gérer d'un ivrogne, au départ.

Et ce sera aussi le steam-link obligatoire, pour ma part : Shenmue sur Pc fait maintenant hélas parti de ces jeux immersifs qui me donne le mal de mer. - A part ça, tout baigne.

*Miaou*




_________________

[...]


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à The Witcher 3 (Switch) / Megadrive mini

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8317
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 20:30
Le mien n'a pas encore franchi le seuil de ma boîte aux lettres.

Expédié samedi pourtant...
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Disco Elysium, Assassin's Creed (à reculons...)

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2694
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2018-08-28 11:37
Sinon, les remakes de Shenmue 1 et 2 sont disponibles sur Steam depuis une petite semaine environ.

Alors on ne va pas se mentir : c'est un travail minimal que nous ont concocté Sega et d3t. L'image est un peu plus nette et en haute définition, les menus ont été retravaillés et les temps de chargement sont désormais inexistants, et c'est tout. Ainsi Shenmue revient, vieux mais rasé et rafraîchi derrière les oreilles. Je vais juste pinailler sur la compression audio, vraiment pas terrible...les bruits de pas en intérieur par exemple, on dirait deux bouts de bois que l'on frappe ensemble, et certaines voix ne collent pas très bien avec le reste, comme si elles étaient trop amplifiées, ou enregistrées sur un dictaphone.

Bon, je n'attendais absolument pas que Sega investisse des ronds dans le remake d'un jeu ayant participé à leur ruine ; mais autant que les gens sachent à quoi ils ont affaire.
Parce que Shenmue, et bien ça reste Shenmue ! Un jeu d'enquête light, enveloppé d'une ambiance presque zen et d'une invitation permanente à se fondre dans le monde. Un principe qui a fait des émules mais qui divise toujours autant, au point que j'ai du mal à savoir à qui le jeu va plaire en 2018. Car autant son remake était une nécessité (se procurer une Dreamcast et le jeu, c'est très très cher et l'état de conservation n'est pas garanti), autant il a toujours du mal à trouver son public qui va forcément le comparer à son petit frère spirituel Yakuza !
Si vous aimiez Shenmue, vous l'aimerez toujours autant ; si vous étiez une personne de mauvais goût et que vous l'appelez Chêne Mou, là non plus rien n'aura changé
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Lofipop
Pixel digne de ce nom



Joue à Spelunky, Crazy Taxi, MGSV

Inscrit : Feb 03, 2007
Messages : 141
De : 64

Hors ligne
Posté le: 2018-08-28 13:17
J'y joue sur PS4 slim, c'est mon premier run de Shenmue, attendu de longue date et les premières heures n'ont pas été décevantes.. jusqu'à ce que les bugs s'en mêlent

Je n'ai pas eu de souci au tout début. Mais depuis mon arrivée au port, les cinématiques glitchent de façon aléatoire: le jeu affiche régulièrement un écran noir ou une texture quelconque, au lieu de la scène attendue. En fermant et en relançant le jeu l'affichage peut redevenir correct, mais rien ne dit que la cinématique suivante s'affichera correctement..

Cela oblige à sauvegarder régulièrement et casse complètement le rythme et l'ambiance. Comme d'autres bugs ont été décrits par la communauté (corruption de sauvegarde, course de fenwick glitchée), je pense interrompre ma partie en attendant d'éventuels correctifs. Quel gâchis

Kollembole
Pixel monstrueux


Joue à Mon Backlog, Et mon carré de Patates virtuelle et réel.

Inscrit : Feb 05, 2014
Messages : 3329
De : En Anjou

Hors ligne
Posté le: 2018-08-28 13:31
Oui, il y a pas mal de patches en ce moment, sur la version Pc, à ce sujet. Du coup, j'ai préféré mettre ma session en pause, mais je la reprendrais surement bientôt.

Pour le reste, c'est toujours aussi sympa, même s'il est vrai que, comme Tama, je trouve que la qualité de la bande-son d'origine, hors musiques, a moins bien vieillie et crachotte un peu par moment.
( En fait, j'avais crûe à un soucis entre le steamlink et les haut-parleurs, au début. Merci d'avoir confirmé que ce défaut était propre au jeu, du coup. )

( Et oui, aussi la comparaison directe avec Yakuza risque de causer des déceptions chez les non initiés à cet "ancêtre", malgré la filiation. )




_________________

[...]


Manuel
Pixel monstrueux


Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3533
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2018-08-29 15:13   [ Edité le: 2018-08-29 15:14 ]
Les soucis de sons ne seraient présents que sur le 1, le 2 se basant sur la version Xbox est techniquement plus propre.
(je me base sur des retours d'autres forums).


  Voir le site web de Manuel
Manuel
Pixel monstrueux


Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3533
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2018-09-09 01:51
J'ai acquis cette compilation sur PS4, j'attends le prochain patch pour m'y mettre, celui-ci a été retardé par Sega pour la semaine du 17/09 histoire que ce soit propre ce coup-ci.

  Voir le site web de Manuel
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Disco Elysium, Assassin's Creed (à reculons...)

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2694
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2018-09-09 17:18
Je confirme en effet, les problèmes de compression audio ne touchent que le 1, le 2 est bien plus propre. C'est un peu bête quand même, ça montre que Sega n'a pas l'air de vouloir s'investir plus que ça dans ce remake...ce qui, d'un point de vue business plan, est parfaitement compréhensible. Du point de vue des joueurs, c'est un peu du gâchis.

J'ai fini le premier et j'attaque le second. Shenmue me revient comme il a toujours été : un scénario un peu idiot écrit sur un timbre-poste, des cut-scènes tellement clichés que j'en frissonne presque, mais je nage en plein bonheur quand même. J'ai toujours eu une relation unique à Shenmue, le fait que son intrigue commence le jour de ma naissance doit y être pour quelque chose Le fait de voir révéré non pas l'héroïsme d'actes de passage, mais le quotidien dans ce qu'il semble être de plus normal, a toujours été sa marque de fabrique, ce qui sépare Shenmue du reste du monde, et ce qui crée le plus une scission nette entre les avis de chacun et chacune.
Encore une fois, je me suis retrouvé à organiser ma vie journée par journée, à optimiser mes parcours dans le port pour charger le plus de caisses possible sur mon fenwick, à apprendre des mouvements d'arts martiaux de la part de clochards (une rengaine bien cliché que j'adore : les vieux et les clochards sont tous des maîtres de kung-fu en secret !), à trouer mon budget sur les Gacha, les parchemins secrets et dans le casino, et à passer des heures à peaufiner mes coups sur les parkings désaffectés et les parcs publics.
Quelqu'un qui ne perçoit pas la beauté, la poésie presque, d'un quotidien doux-amer ne peut pas comprendre ce qu'est Shenmue. C'était vrai en 1999 ça l'est tout autant en 2018, où les rythmes des jeux sont toujours plus soutenus, où l'on a du mal à se faire une petite bulle de tranquillité au sein d'un jeu pour respirer, se contenter d'exister au sein d'un univers crée de toutes pièces sans chercher à débloquer le moindre succès, sans allumer le moindre marqueur d"une carte surchargée. Le ludique du médiocre est une marque de fabrique, une piste encore trop peu exploitée.

Je me suis un peu déçu tout seul en finissant le premier épisode trop vite, une fois de plus ! Je pensais avoir pris mon temps, et pourtant Gollum Chai mordait la poussière le 23 décembre. Eh mince, je ne pourrai pas passer Noël en bonne compagnie, ni savoir ce qui est arrivé à la petite chatte recueillie au début du jeu (je vous laisse deviner son nom, ça ne devrait pas être trop difficile...). Au lieu de ça, Ryo passera le nouvel-an sur un paquebot à moitié rouillé. J'avais tant de choses à faire à Dobuita ! Tant pis, on remettra ça à Hong-Kong et Kowloon.
Petite déception en commençant le second épisode : si j'ai gardé tous mes objets, mon degré de maîtrise des techniques n'a pas été conservé ! Ils avaient peur de quoi ? Que je roule sur tout le monde en Free Time Battle lors de la bataille des 100 hommes !?
Shenmue 2 donc, que j'ai toujours un peu préféré au premier car Hong-Kong me parle plus que Dobuita. Plus fluide, plus grand, il regorge lui aussi de beaucoup de secrets. A peine débarqué à Aberdeen, j'ai découvert qu'il y avait des combats de bras de fer sur les toits, après une sortie qui n'était même pas indiquée sur la carte ! L'occasion pour moi de dépenser mes dollars HK (je sais ce qu'ils vont devenir...) et de me prendre une dérouillée au bras de fer face à un guerrier mongol qui me rétame en 2 secondes chrono. Ryo a le bras en compote alors que je n'ai pas eu le temps de maltraiter la touche A, mais ce n'est pas grave : on sait où l'on va dormir ce soir, et on sait que ça ne coûtera pas un rond car on va arnaquer le gérant peu scrupuleux de l'hôtel
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Manuel
Pixel monstrueux


Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3533
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2018-09-13 02:04   [ Edité le: 2018-09-13 02:09 ]
J'ai fini par mettre la galette du jeu dans la PS4, c'est un plaisir d'y rejouer même si le portage est encore perfectible.

Il y a encore des soucis de sons (bruitages absents par moment) mais ça devrait être régler assez vite avec le patch de la semaine prochaine.
Pour le reste c'est que du positif pour le moment, il y a un upscale des graphismes au format 16/9e , les effets de lumières sont plus fins la nuit aussi mais la HD doit aider.
Il y a la possibilité de revenir sur l'ancienne résolution et en 4/3.

On a enfin des sous-titres français et le doublage original japonais, fini le "Did you see a black car ?" dans un accent US incongru, sauf pour ceux qui auraient l'idée étrange de sélectionner l'anglais dans les options.

Niveau jouabilité rien n'a changé ou presque, la disposition des touches reste la même mais surtout la caméra est maintenant dirigeable sur le stick droit comme tout jeu 3D actuel. Il est toujours possible de diriger Ryo avec la croix directionnelle.
Les temps de chargements sont aussi très réduits.

Voilà, j'en suis vraiment au tout début 3e jour, je dois retrouver un yakuza. C'est vraiment du portage HD de base, mais vu le prix actuel des originaux dreamcast cette compilation vaut largement ces 35€ même si j'aurai pas craché sur un remaster vendu plus cher.

  Voir le site web de Manuel
François
Pixel imposant


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 819

En ligne
Posté le: 2018-09-19 16:46
Citation :
Encore une fois, je me suis retrouvé à organiser ma vie journée par journée, à optimiser mes parcours dans le port pour charger le plus de caisses possible sur mon fenwick


Shenmue est assurément un jeu merveilleux que j'ai adoré en son temps - passé de nombreuses heures dessus chez un copain et le côté contemplatif du jeu ne m'a jamais dérangé - mais j’ai toujours eu du mal à me faire à cette partie du gameplay… à moins qu’il ne faille la considérer comme une formation professionnelle accélérée pour pouvoir bosser ensuite dans les entrepôts Amazon ?

Manuel
Pixel monstrueux


Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3533
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2018-09-23 03:18   [ Edité le: 2018-09-23 03:20 ]
(re) Terminé le I ce soir, c'était toujours autant le pied même si les raideurs du jeu se font sentir avec les années.

Il me manque presque rien pour le platine, j'ai juste oublié d'appeler les flics au début du jeu et retrouver les souvenirs dans la résidence Hazuki mais j'ai beau chercher j'ai rien vu...
Mais non je ne referai plus jamais la partie fenwick même si j'ai très bien optimisé mes parcours aussi.
Et aucune idée où est passé ce chaton, cet ingrat que j'ai nourri presque tous les jours s'est volatilisé.

L'émotion est toujours là à la fin, le II attendra un peu, histoire que les parties soient pas trop éloignées les unes des autres d'ici la sortie du III.

  Voir le site web de Manuel
Lofipop
Pixel digne de ce nom



Joue à Spelunky, Crazy Taxi, MGSV

Inscrit : Feb 03, 2007
Messages : 141
De : 64

Hors ligne
Posté le: 2018-09-27 11:33
Le jeu tourne bien mieux chez moi depuis le patch. J'ai donc pu finir ce premier épisode, c'était très bien!
Certains aspects ont vieilli mais pas de quoi traumatiser un joueur de 2018 selon moi. Le rythme est posé mais j'ai trouvé le déroulement assez fluide toutefois, on tourne rarement en rond, le jeu parvient à nous guider sans en avoir l'air. Et puis il y a cette ambiance unique et ce souci du détail sur lequel tout le monde est déjà revenu.

Les moments ou j'ai le plus galéré finalement ce sont les entraînements au combat. Les personnages nous enseignent les mouvements de façon "intradiégétique" (doute sur l'emploi du terme^^), sans donner de combinaison de touche. C'est une bonne idée mais je me suis quelques fois retrouvé bloqué à cause de ça, peut-être par inexpérience des jeux de baston.

On sent l'influence de Shenmue sur pas mal de productions ultérieures. Curieusement, j'ai moins pensé à Yakuza au début qu'aux phases d'enquête de LA Noire, il tiennent les objets de la même façon..

Comme Manuel j'ai fait pas mal de fois le tour du dojo au début mais n'ai pas trouvé les fameux souvenirs.
Quant au chaton, j'ai également raté le succès lié à sa disparition, mais plus tard la fillette m'a appris qu'elle avait eu la permission de le garder chez elle, je m'en suis contenté.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9470
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2018-09-27 20:56
Citation :
Les moments ou j'ai le plus galéré finalement ce sont les entraînements au combat. Les personnages nous enseignent les mouvements de façon "intradiégétique" (doute sur l'emploi du terme^^), sans donner de combinaison de touche. C'est une bonne idée mais je me suis quelques fois retrouvé bloqué à cause de ça, peut-être par inexpérience des jeux de baston.

De mémoire sur Dreamcast les combinaisons de touche étaient affichées sur le VMU.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Manuel
Pixel monstrueux


Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3533
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2018-09-28 23:31   [ Edité le: 2018-09-28 23:48 ]
J'ai réussi tous les mouvements sauf le dernier, le maître chinois avant le boss chauve et le départ en bateau, j'ai eu beau essayé des tas de fois impossible de trouver le bon timing de touche.
C'est vrai que le coté art martiaux est un aspect très sympa de Shenmue, après tout c'est un parcours d'apprentissage façon film du genre.

Mais surtout les personnages sont attachants, leur vie de quartier, les caractères de chacun sont différents et crédibles (même ce boulet de Fuku-san) etc... Ils ont de l'épaisseur.

On est loin du jeu en monde ouvert générique décalqué avec une skin différente chaque année (coucou ubisoft, même si le dernier Assassin's creed a du mieux).

Rares sont les studios qui arrivent à donner ce "plus", Rockstar y arrive, Nintendo aussi, Sega aussi quelque part même si j'accroche pas plus que ça (c'est pas faute d'essayer) aux Yakuza.

  Voir le site web de Manuel
Koren
Pixel de bonne taille


Inscrit : Jan 14, 2019
Messages : 312

Hors ligne
Posté le: 2019-11-25 23:05
19 ans après tout le monde, je joue enfin pour de bon à Shenmue premier du nom, sur PC grâce au portage HD (et à un mod pour rétablir les voix de la version Dreamcast car celles du remaster sont encore plus compressées ; si si).

Bien que ma clé Kickstarter de Shenmue III soit déjà activée dans l'Epic Game Store, j'ai un violent rattrapage à faire sur Shenmue. Du coup, vu que j'avais déjà pris le pack à sa sortie sur Steam, pourquoi ne pas en profiter pour enfin y jouer avant de se faire le III ? Il n'est pas prêt de s'en aller de toute façon.

Pour la petite histoire, j'ai pu y jouer sur DC à l'époque, mais ce n'était pas mon exemplaire. Et j'ai aussi pu jouer au II, jusqu'à ce que le port vidéo de ma Dreamcast fonde et bousille le port (youpi !). Et d'ailleurs, je joue à Dragon Quest III pendant mes parties de Shenmue, c'est très relaxant !

Je ne suis pas très loin de la fin, donc je ferai un petit compte rendu comme j'en avais fait pour les Dragon Quest rétros. Malgré des trucs assez pénibles qui n'ont pas très bien vieilli, j'aime beaucoup.
_________________

De passage.


Koren
Pixel de bonne taille


Inscrit : Jan 14, 2019
Messages : 312

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 15:52
Donc, j'ai fini Shenmue I cette semaine.

Shenmue
Date de sortie : 29 Décembre 1999 (Dreamcast / Japon)
Version jouée : Shenmue I & II HD (PC)

A l'instar de ma découverte sur les trois premiers Dragon Quest, ce jeu dégage une puissante sensation, un héritage d'une grande importance, tant d'un point de vue ludique que du point de vue de Sega et Yu Suzuki. C'est donc en connaissance de cause que je me suis lancé dans l'aventure, sachant que le jeu a des problèmes assez lourdingues mais aussi de grandes qualités.

Avant tout :
Je n'ai acquis la Dreamcast qu'au début 2000, quelques mois avant que Sega annonce la fin de la console (youpi !). Je n'avais jamais pu jouer entièrement à Shenmue premier du nom car ce n'était pas mon exemplaire et quant au second, le port vidéo de ma console a cramé alors que je venais d'entamer ma seconde nuit dans le jeu (C'est génial ! J'ai hâte de tout recommencer !).

Un poil dégouté, j'ai donc lâché l'affaire, d'autant plus que la série n'allait pas pouvoir continuer avec la mort de la Dreamcast et le départ de Yu Suzuki. Malgré ça, j'avais quand même envie d'y jouer car un bon pote du lycée vouait un culte au jeu, m'en parlant encore et encore (je crois d'ailleurs que je lui ai donné mon exemplaire de Shenmue 2). Il faut dire que c'est un fana de films d'action Hong-Kongais et Bruce Lee donc il aimait pas mal les combats et l'univers du jeu, situé d'abord au Japon puis à Hong-Kong dans Shenmue II. Quelle joie ça a été de lui dire que Shenmue III était devenu réalité et que le I et II ressortaient sur PC, PS4 et Xbox One (mais pas la Switch...).

Nous voilà donc en 2019, Shenmue III est sorti dans l'indifférence complète après une campagne marketing inexistante digne du grand Sega de l'époque. Je reçois ma clé Kickstarter, m'assure que le jeu se lance correctement sur mon PC et... je quitte le jeu. Il est temps pour moi de rattraper 19 ans de retard.

Image
"Bon, t'abrèges ton histoire pour parler du jeu, oui ou non ?"



Bon, par où commencer ? Le doublage ? Parlons-en : j'ai joué majoritairement en anglais malgré la possibilité de passer en Japonais en deux secondes dans le menu. Et c'était... hm, comment dire, pas très bien, ajoutez en plus à cela que cette verson "HD" a des fichiers audio encore plus compressés que ceux de l'époque et ça vous donne une idée de l'état mes oreilles quand des personnages à la voix très aigue s'expriment très fort (n'est-ce pas Megumi quand on nourri le chat ?). C'est dommage car les dialogues ne sont pas trop mal, j'ai même été plutôt agréablement surpris par la façon dont Ryo s'exprime envers Ine-san et Fuku-san à mesure que l'histoire progresse. Bon, j'ai fait avec. Le doubleur de Ryo manque souvent d'intonation (sauf au début et vers la fin) et a une voix extrêmement monocorde, ce qui surprend quand il commence ENFIN à s'exprimer un peu plus naturellement.

C'est le gameplay qui m'a le plus fait perdre l'équilibre. A l'époque de sa sortie, j'étais assez angoissé à l'idée d'être limité dans le temps pour finir le jeu, ignorant qu'en réalité on dispose de plus de trois mois dans le jeu pour finir l'histoire (et dire qu'après j'ai joué à Majora's Mask, qui m'a finalement aidé à accepter ce genre de concept). J'ignorais aussi qu'on ne pouvait pas accélérer le cours du temps et que l'on doit attendre, pour de vrai, dans le jeu, qu'un évènement se produise ou un rendez-vous. Et ça, attendre, ça arrive très souvent.


Image
Cette version HD introduit aussi quelques bugs. Ici, la capsule de Tails. Si si !


Du coup, comment s'occuper ? A l'époque j'aurai sorti ma Game Boy mais là j'ai sorti ma Switch Lite pour progresser dans Dragon Quest III et farmer de temps en temps. Et ça marche du feu de dieu ^^. Bon, il n'empêche que ce n'est pas spécialement passionnant et c'est une bonne chose que le deuxième opus permette d'accélérer le temps, même si... ben au final en tant que "Simulateur de vie", c'était une bonne idée (et puis il y a déjà pas mal de moyens de s'occuper dans le jeu ; entre la salle d'arcade ou encore le parking pour s'entrainer ; que je n'ai découvert que tardivement).

Les combats sont pas mal du tout, à ceci près que parfois certaines techniques ont systématiquement refusé de s'exécuter plusieurs fois, notamment les techniques d'esquive + contre-attaque, malgré un timing bien géré. Ce qui fait que j'ai pas mal dégusté pendant l'interminable 70 man battle, que l'on doit recommencer du début en cas d'échec (et notre allié qui disparaît quand le troisième boss apparaît, merci mec !).

Les QTE ne m'ont pas embêté le moins du monde, surtout parce que l'échec signifie presque toujours que l'on doit recommencer, n'entraînant pas de conséquences après (contrairement à Shenmue II ?). La mise en scène est d'ailleurs très agréable, même aujourd'hui.


Le truc qui m'a le plus agacé reste le dernier tiers du jeu, à savoir Vie ma vie sur les quais. Autant déplacer des caisses ne m'a pas gêné, même si le quatrième jour je commençais à en avoir un peu marre, mais c'était la routine. Certes, dans le monde réel le travail aussi c'est une routine très répétitive mais c'est surtout parce que après ma seconde journée de travail, j'ai eu un problème où le clochard ne m'a pas dit que les Mad-Angels étaient liés à la mafia Chinoise (j'ai eu un plantage de mon PC avant de sauvegarder, en relançant ma partie, le clochard avait disparu). Du coup, chaque soir, après avoir parlé à pratiquement TOUS les PNJ du port, Ryo refusait catégoriquement de rentrer chez lui tant qu'il n'avait pas atteint l'heure réglementaire. Je vous jure que ça a été une délivrance d'apprendre que j'étais viré dans le jeu.


Image
Mark, un des personnages les plus intéressants du dernier tiers avec Guizhang.


C'est dommage car j'ai bien aimé le personnage de Mark (même si les courses deviennent vite répétitives elles aussi). Guizhang est pas mal non plus mais à plusieurs reprises, je l'ai appelé, récité laconiquement les mots secrets, couru jusqu'à son entrepôt pour que môssieur Guizhang me lâche que je n'ai rien à faire dans son entrepôt et Ryo de répondre "Ok". Euh, mec, j'ai des infos sur les Mad Angels, ça pourrait t'intéresser, ou même ton père ! Non ? Vraiment ? Bon ben on attend que Ryo veuille bien rentrer chez lui alors.

Les derniers jours sont en revanche bien plus agréables et mieux rythmés, même si la conduite à moto est particulièrement affreuse (c'est bien le même Yu Suzuki qui a fait Hang On ?), ça n'est que très bref.

En trucs lourdingues il reste les contrôles, particulièrement pénibles par moment (Ryo ne se tourne pas toujours comme il faut, bloqué par une gestion des collisions pas toujours heureuse dans le décor, si un PNJ en face de vous veut emprunter des escaliers, vous devez reculer pour que ce dernier puisse monter/descendre entièrement, en prenant tout son temps, pour que vous puissiez enfin les emprunter, vous aussi) et le fait d'acheter les articles UN PAR UN dans les magasins, avec le vendeur qui vous ressort son script à chaque, achat, effectué, comme dans les vieux Dragon Quest. Une perte sèche de temps.

Mais au dela de tout ça, j'ai bien aimé Shenmue I, adoré l'univers décrit (apparemment Yu Suzuki se serait renseigné sur la météo qu'il faisait à l'époque pour la reproduire dans le jeu), que ce soit des Salarymen bourrés qui marchent de traviol le soir à Dobuita, ses gangs flippants, les arts martiaux, la musique, la galerie de personnages (même si Goro dégringole pas mal quand on le retrouve sur le port), l'ambiance... il y a quelque chose de fort qui se dégage du jeu et c'est une expérience que je ne regrette pas d'avoir vécu.


Image
"Où sont les Mad-Angels ?" s'interroge Ryo dans son journal. Hm, bonne question mon ami, si seulement on ne passait pas cinquante fois devant leur QG sur le port ^^
_________________

De passage.


yedo
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
1033525 pts.

Joue à Shenmue III, Luigi's Mansion 2

Inscrit : Mar 25, 2007
Messages : 489

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 17:23
Ça fait plaisir de voir que Shenmue peut être apprécié même en le découvrant à l'heure actuelle.
Ce premier épisode restera à tout jamais la plus grande claque que j'ai prise en jouant à un jeu vidéo.
Tout était nouveau, dingue, jusqu’au-boutiste, avec une attention faite aux détails délirante. Tout fait sens dans ce jeu. Même cette idée de devoir attendre pour assister à un évènement ou se pointer à un rendez-vous. En cela, Shenmue reste unique puisque les épisodes suivants (ça fait bizarre de pouvoir dire ça) laisseront la possibilité au joueur d'avancer le temps. Ce qui m'a toujours fasciné dans ce premier Shenmue c'est l'utilisation qui est faite de l'environnement. Tout est petit mais relativement familier et bien exploité par le jeu, à un moment ou à un autre. On arpente longtemps les rues de Dobuita sans se rendre compte de tous les lieux et les boutiques qui finissent par avoir une importance capitale dans la progression de l'histoire (je pense au salon de tatouage, ou aux agences de voyage, entre autres, car le scénario de Shenmue est gavé de ce genre de passage). Ça renforce incroyablement la relation du joueur avec l'environnement, comme si tout était plus vivant, et indépendant des actions du joueur. Pareil, les suites perdront un peu ce rapport à l'environnement, tout étant plus éclaté, plus décoratif. Encore un aspect qui rend ce premier Shenmue unique à mes yeux.

  Voir le site web de yedo
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Alien Isolation

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25752
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 19:21
Citation :
Le 2019-11-28 15:52, Koren a écrit :
(C'est génial ! J'ai hâte de tout recommencer !).


T'es un grand malade ^^
_________________

Image


Koren
Pixel de bonne taille


Inscrit : Jan 14, 2019
Messages : 312

Hors ligne
Posté le: 2019-11-29 00:13
@yedo :
Oui, il y a vraiment un côté unique assez enivrant. Shenmue c'est un peu le Twin Peaks de la Dreamcast : une histoire qui se déroule dans un lieu restreint où tout le monde se connaît (Ryo connait des personnes jusqu'au port même lorsque l'on s'y rend la première fois), mais où peu de monde sait grand chose, ou alors cache des choses quand il s'agit de la mafia.

C'est assez marrant comment le jeu essaie de nous montrer comment se repérer très rapidement dans Sakuragaoka où une petite vieille nous demande de l'aider à retrouver son chez-soi : avec des noms entièrement en Japonais et écrits en hiraganas (me trompe-je ?), bon courage ! Sauf qu'il suffit soit d'utiliser le stick droit pour observer les lieux et ainsi avoir une traduction, sinon de s'approcher et de passer en vue interne, pour ensuite revenir et guider la pauvre dame. C'est tout con mais cette simple quête donne un exemple de gameplay qui va être ensuite vital pour les deux premiers tiers du jeu (on fini par connaître Dobuita par cœur après ^^).

Sinon, un point que j'aimerai préciser : les versions HD de Shenmue I et II sont entièrement traduites en français, 19 ans après leur sortie sur DC, et ça, c'est vraiment, vraiment génial.

Ça me fait penser que ce n'était pas courant à l'époque d'avoir un jeu avec des mots du genre "petite merde !" ou "ferme ta gueule" et autres noms d'oiseau, surtout quand c'est le jeu d'un fabricant de console (enfin, à l'époque ^^"). Les insultes sont très rares dans Shenmue et relativement "petit joueur" ; on est encore loin de l'ère post-Rockstar North. Tiens en parlant d'eux et de monde ouvert 3D révolutionnaire, faudrait que je vous parle de Body Harvest un de ces quatre...
_________________

De passage.



Index du Forum » » Jeux » » [Shenmue] Chêne Mou ^_____^

298 messages • page
1 ... 12131415




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)