les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Emulation » » Allons nous perdre Planetemu ?
134 messages • page
1234567
Auteur Allons nous perdre Planetemu ?
Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2018-08-20 23:22   [ Edité le: 2018-08-20 23:31 ]
Bah écoute, si tu as décidé comme Simbabbad qu'on ne peut pas discuter avec moi, dans ce cas ne discute pas avec moi et ne rédige pas de posts s'adressant à moi, tout simplement. Je ne vais pas vous supplier non plus. Ca t'évitera de te fatiguer et de perdre ton temps, si tu estimes que c'est inutile, et ce sera mieux aussi pour tout le monde et pour l'ambiance du forum. Ce sera toujours mieux que de faire une réponse puérile sous forme de "punchline" avec un smiley qui rigole (comme si c'était pour me pousser à la faute, mais je ne rentrerai plus dans ce jeu, je ne suis plus un ado depuis bien longtemps). Quel drama, franchement ! ^^

Tu sais, il est impossible de plaire à tout le monde, mais moi je m'en fous. Je ne me prends pas la tête quand je débats ici, je n'agresse ni n'insulte personne (il me semble), je ne supplie personne pour parler avec moi, je suis même souriant et de bonne humeur pendant que je rédige depuis mon ordinateur ou ma tablette (si mon "ton" peut vous déranger, il ne faut pas prendre les choses comme ça, ce n'est pas contre vous, ça reste bon enfant en ce qui me concerne). Donc si vous ne voulez pas parler avec moi, laissez simplement couler, il y aura toujours d'autres personnes qui veulent débattre si elles le souhaitent. Et je ne ferme pas les discussions, donc si vous changez d'avis et voulez discuter avec moi à nouveau, pas de problème, la porte est ouverte, je ne suis pas rancunier.

Sinon, ce que je dis simplement, c'est que c'est faussement légal de faire un émulateur, mais c'est assez habile : on conçoit effectivement légalement un émulateur sans utiliser un code officiel, mais son but réel est un usage illégal en utilisant les roms. Comme je l'ai dit, un émulateur ne vaut strictement rien si on n'utilise pas les roms, donc cette histoire d'ingénieur noble et innocent qui conçoit son émulateur juste pour la beauté technique et pas dans le but d'utiliser les roms, je n'y crois pas trop. Je la connais, cette histoire, car il ne faut pas croire, mais moi aussi j'ai connu les débuts de l'émulation, donc j'ai déjà eu toute cette discussion depuis quinze ans au moins (surtout IRL, pas tellement sur les forums).

C'est comme la bombe atomique : c'était un sacré "défi scientifique et technique" que de la concevoir, des scientifiques et techniciens se sont éclatés (houla ! ^^) à l'inventer, ils ne "faisaient rien de mal" contre l'humanité tant qu'elle n'était pas utilisée, mais ils savaient aussi pertinemment à quel usage elle était destinée, qu'ils ne faisaient pas la chose à coups de millions de dollars juste pour la beauté scientifique et technique. Et bien les ingénieurs, c'est un peu pareil : ils font leur boulot "légal", pour la "beauté", mais ils savaient très bien à quoi c'était destiné : l'usage illégal de roms.

Ou alors il faut s'appeler Omar Cornut dont tu parles : concevoir un émulateur et acquérir les droits sur le jeu Wonder Boy The Dragon's Trap pour en faire un remake avec une sorte de "surcouche" moderne sur le jeu d'origine restitué par rétro-ingénierie. Là dans ce cas, oui, c'est complètement légal, mais c'est aussi complètement atypique et presque unique dans le jeu vidéo. Oui, tu vois, je sais qui est ce bonhomme. ^^

Quant à la remarque de Shenron ("Combien ici ont acheté plusieurs fois certains jeux de façon légale tout en pratiquant l'émulation à côté ? "), ça aussi, je la connais, cette histoire, et je peux y répondre : très peu de personnes au contraire. Vous avez l'impression qu'il y en a beaucoup parce qu'on est sur un petit forum de passionnés, mais moi au contraire, dans mon entourage, j'étais LE SEUL à acheter des jeux légalement tout en pratiquant (assez peu finalement) l'émulation. J'étais aussi LE SEUL de mon entourage à acheter mes jeux sur la Console Virtuelle au lieu de pirater la Wii pour y installer des émulateurs, parce que c'était "scandaleux" d'après eux d'acheter des roms SNES ou Megadrive à 8 €. Donc en grande majorité au contraire, les gens n'achètent pas les jeux qu'ils font en émulation : on n'est qu'une minorité à le faire.

Mais je vois bien ce qui vous dérange dans mes messages sur le sujet, c'est mon emploi du terme "illégal", donc je préfère clarifier : je ne dis pas que faire un truc "illégal" est "bien" ou "mal". La question est compliquée. J'ai moi-même un peu pratiqué l'émulation par le passé, mais je ne me voilais pas face : je savais que je faisais un truc illégal, j'avais juste décidé de le faire pour toutes les raisons que vous citez (le "patrimoine du jeu vidéo", accéder à des jeux rares ou pas sortis chez nous ou pas traduits). Là encore, j'étais le seul de mon entourage à ne pas me voiler la face sur ce que je faisais.

Cependant, à partir du moment où la plupart des jeux sont redevenus disponibles légalement, j'ai décidé de ne plus jouer illégalement à ceux que je ne possédais pas en physique. Du coup, pareil, j'ai déjà eu cette discussion "Mais c'est scandaleux, ces jeux SNES vendus 8 € sur la Console Virtuelle" : non, ça n'avait rien de scandaleux, c'était normal, un juste retour des choses.

Donc oui, l'émulation a été bénéfique par le passé, mais ce n'est pas parce qu'une chose était "bonne" par le passé qu'elle va forcément le rester pour toujours. A l'heure actuelle, je ne suis pas persuadé que l'émulation illégale apporte tant de bonnes choses que ça depuis cinq ans, par rapport à ce qu'elle avait apporté il y a quinze ans ou plus (d'où ma remarque plus haut qui vous a peut-être dérangé, "vous êtes restés dans le passé"). Donc c'est pour ça que ça me dérange que tous ces jeux disponibles maintenant légalement soit trouvables aussi facilement illégalement sur Internet, juste en un clic depuis Google. Je pense que les choses étaient vouées à changer, qu'on ne pouvait pas rester dans la même situation qu'il y a quinze ans pour l'émulation, que ce genre d'action menée par Nintendo était "inéluctable" (je suis même étonné qu'ils aient attendu si longtemps pour le faire, comme si, peut-être, ils avaient éventuellement quelque chose de prévu à ce sujet mais qu'ils n'ont pas encore dévoilé).

Ne vous inquiétez pas, cependant : l'émulation ne va pas disparaître de la Toile pour autant. Ce sera juste plus difficile pour les trouver, plus "clandestin", mais ça me paraît plus sain, plus normal, que ça devienne le cas. Je sais par contre que ce sont les jeux plus confidentiels qui en souffrent, mais il fallait aussi y penser avant en retirant progressivement de la banque de données les jeux qui ont été à nouveau commercialisés et rendus disponibles légalement (mis à part Abandonware qui semble être le seul site à y avoir pensé). Peut-être qu'à ce moment-là, il n'y aurait pas eu ces fermetures de sites web et qu'on continuerait à trouver aussi facilement les jeux plus confidentiels qui ne sont plus commercialisés pour le moment (là encore j'étais le seul de mon entourage à avoir cette opinion, donc je ne suis pas étonné de ce qui arrive). Je pense toutefois que les choses s'améliorent progressivement pour accéder légalement au patrimoine vidéoludique (soit par l'émulation officielle, soit par des remasters), ça a beaucoup bougé, ces dernières années. Je ne me fais pas tellement de soucis.

Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4835

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 00:34   [ Edité le: 2018-08-21 00:36 ]
Citation :
Le 2018-08-20 23:22, Bigby a écrit :
Sinon, ce que je dis simplement, c'est que c'est faussement légal de faire un émulateur, mais c'est assez habile : on conçoit effectivement légalement un émulateur sans utiliser un code officiel, mais son but réel est un usage illégal en utilisant les roms.

L'utilisation majoritaire, si tu veux. Mais Il n'y a pas de "but réel" sinon celui que se fixent leurs utilisateurs, qui n'est pas forcément le même que celui des développeurs.
Tu peux faire bien plus que ce que tu dis avec un émulateur, le remake de Wonder Boy III n'est qu'un exemple.
D'ailleurs, tu es au courant que ces émulateurs "faussement légaux" et tout l'effort de recherche derrière sont directement utilisés par les solutions légales ?

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9524
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 00:56   [ Edité le: 2018-08-21 01:01 ]
Alors :

-Abandons are fonctionne un peu à rebours des sites d'émulation classiques, car ils ciblent justement les jeux dont les droits semblent perdus.

- Personnellement je ne connais personne qui a craqué sa Wii pour y mettre des emulateurs. Pour mettre des jeux récents oui, mais des emulateurs ? Je pense qu'on peut en déduire que les anecdotes personnelles ça ne vaut pas grand chose.

-Toutes les offres légales de retrogaming cartonnent y compris pour des jeux vus et revus, et ce malgré l'existence de l'offre illégale. Ça c'est un fait. Si on se base sur l'expérience du ciné ou de la musique, les deux offres ne sont pas en compétition, mais elles se complètent. Le piratage a dégringolé depuis l'avènement des offres de VOD et de streaming. L'homme est feignant et il va au plus simple si le prix est correct.

- il est faux de dire que la plupart des titres sont devenus accessibles légalement, ça représente une infime part de la production. Probablement moins de 1%. Avec chaque nouveau support vidéo, on perd peut-être 10% de films qui ne font pas la transition (au doigt mouillé). Mais les studios ont en général le Master. Avec le jeu vidéo, ce sont 99% des titres qui ne sont pas convertis d'une génération à l'autre, et en plus souvent les codes sources sont détruits ou perdus. La VC de Nintendo c'est un pouillème de la production de l'époque.

- La situation de la préservation du patrimoine ne s'arrange pas avec le temps. Les jeux récents sont préservés, pas de souci, mais plus le temps passe et plus on perd d'éléments sur les jeux anciens. Les boîtes disparaissent ou se font racheter, on ne sait pas quoi appartient à qui, et au final il ne se passe rien.

-Je ne vois pas en quoi le fait que la diffusion de la culture vidéo ludique devienne plus difficile et plus confidentielle peut être une bonne chose.

- Ça arrange bien l'industrie que les jeux rétro ne soient plus disponibles car ça fait moins de concurrence. Le JV est un business et la majorité des boîtes de JV n'ont rien à foutre de leur propre histoire et encore moins de celle du média en général. Nintendo n'en a rien à foutre que les jeux SNES qui ne sont pas d'eux tombent dans l'oubli parce qu'ils ne peuvent en tirer aucun profit. C'est comme ça et il n'y a aucune raison pour que ça change.

- si jouer illégalement était le seul but des devs d'émulateurs, ils auraient arrêté de bosser il y a longtemps. Le perfectionnement de l'émulation est imperceptible si on ne met pas l'original à côté, et 90% des gens se satisferait très bien d'une émulation imparfaite. Donc la recherche de la perfection est bien un défi technique.

Oui, les sites d'émulation auraient pu être plus malins. Mais ils ont fait le boulot des éditeurs et constructeurs, un boulot qu'ils ne feront jamais, parce qu'ils s'en cognent, parce que le grand public s'en cogne.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 01:09   [ Edité le: 2018-08-21 01:29 ]
Citation :
Le 2018-08-21 00:34, Kaede a écrit :
D'ailleurs, tu es au courant que ces émulateurs "faussement légaux" et tout l'effort de recherche derrière sont directement utilisés par les solutions légales ?


Oui, je suis au courant. Mais comme tu le dis, l'utilisation majoritaire de ce travail, ça reste l'usage illégal des roms.

Et s'il n'y a pas de "but réel", les concepteurs savent à l'avance quel usage il va être fait majoritairement de leur travail, et à moins qu'ils aient eux-même "dumpé" les jeux qu'ils possédaient déjà pour en faire une rom dans un usage strictement privé, je pense qu'il y a de grandes chances qu'ils se soient eux-mêmes procuré illégalement des roms pour tester leurs émulateurs (si vous en savez plus que moi à ce sujet, je veux bien que vous me le disiez). C'est aussi pour ça que j'émets des doutes sur la "pureté" de ces ingénieurs.
Mais encore une fois, ce que je dis sur la légalité, ça va au-delà de la question de savoir si c'est "bien" ou "mal". Il y a du bon comme du mauvais à tirer de l'illégalité et son impact évolue avec le temps.

Citation :
Le 2018-08-21 00:56, Shenron a écrit :
- il est faux de dire que la plupart des titres sont devenus accessibles légalement, ça représente une infime part de la production. Probablement moins de 1%. Avec chaque nouveau support vidéo, on perd peut-être 10% de films qui ne font pas la transition (au doigt mouillé). Mais les studios ont en général le Master. Avec le jeu vidéo, ce sont 99% des titres qui ne sont pas convertis d'une génération à l'autre, et en plus souvent les codes sources sont détruits ou perdus. La VC de Nintendo c'est un pouillème de la production de l'époque.


Oui, certes, mais bon, soyons sérieux : est-ce que ça vaut vraiment le coup de conserver absolument tout, même les pires daubes ? Je ne suis pas persuadé que dans tes 99% restants, il y ait tant de jeux dignes d'intérêt que ça. Parmi tous ces jeux non convertis, la majorité sont des déchets bons pour la poubelle (sauf tout de même les daubes très connues et médiatiques à l'époque qui "méritent" d'être conservées afin de se souvenir de ce qu'il ne faut pas faire dans un jeu). Mais s'il s'agit de daubes sans intérêt que personne ne connaissait même à l'époque, à quoi bon ? Parfois, c'est bien de faire un peu de "nettoyage", pour justement mieux mettre en valeur les jeux dignes d'intérêt. Même dans le cinéma ou la littérature on relègue les pires daubes sans intérêt dans l'oubli.

Par contre, je vois que vous êtes plusieurs à parler des "codes sources perdus" : ça sert à quoi exactement d'avoir les codes sources si on a toujours les exemplaires d'origine ou les copies des jeux ?

Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4835

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 11:19   [ Edité le: 2018-08-21 11:28 ]
Citation :
Le 2018-08-21 01:09, Bigby a écrit :
Par contre, je vois que vous êtes plusieurs à parler des "codes sources perdus" : ça sert à quoi exactement d'avoir les codes sources si on a toujours les exemplaires d'origine ou les copies des jeux ?

Ca permet tout un tas de truc, comme réaliser un portage. Un *vrai* portage en code natif, càd avec la possibilité de modifier beaucoup plus facilement le jeu qu'à l'aide de rom hacks ou de bidouillage d'émulateur.

C'est grâce au code source de Doom (officiellement ouvert) qu'il y a une floppée de source ports à ce jour, et que Doom a été porté sur toutes les machines possibles et imaginables. Sans ça, Doom n'aurait peut-être aujourd'hui que quelques timides mods très limités. Aujourd'hui, il n'y pas grand-intêret à jouer à la version DOS de Doom, les source ports offrent une bien meilleure expérience.
Doom est un bon exemple, d'ailleurs, car ça n'empêche pas Bethesda de vendre Doom à un prix assez élevé sur Steam (le jeu reste nécessaire pour utiliser un source port, car les assets sont encore protégés, eux). Ca n'a pas tué leur commerce, même si on sait bien que c'est de John Carmack (et / ou ses équipes) qu'étaient venue la décision d'ouvrir le code du jeu, et que les éditeurs ne font jamais ça.

Malheureusement, même si les jeux font maintenant l'objet d'un dépôt légal à la BNF, ce n'est pas le cas des sources, et les émulateurs n'y changent rien.
On imagine bien que les entreprises conservent le code source de leurs softs, mais quand une entreprise est rachetée, ou pire, liquidée, c'est tout de suite moins évident. Le temps n'arrange rien à ça.

Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 11:25   [ Edité le: 2018-08-21 11:30 ]
D'accord. Merci pour la réponse, je vois mieux l'intérêt maintenant.

Après, selon ce que tu dis, il y aurait quand même moyen de passer outre le code source manquant (surtout si le jeu est vieux, donc a un programme plus simple qu'un jeu PS4), même si c'est beaucoup moins évident.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9524
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 16:53   [ Edité le: 2018-08-21 22:39 ]
L'intérêt d'un bien culturel c'est subjectif. J'en parlais encore hier avec des potes : aujourd'hui tout le monde s'en fout de Assassins Creed 3 ou 4,alors que ce furent des Best sellers. Mais quand on parle de Thé Saboteur, on a des étoiles dans les yeux.
Par ailleurs même un mauvais jeu peut être intéressant. Parce qu'il tente des choses, parce qu'il est le premier jeu d'un futur grand studio, parce qu'il est le marqueur d'une époque...

Je n'adhère personnellement pas au concept de jeu vidéo en tant qu'art, mais je pense qu'en tant que bien culturel il doit être intégralement préservé.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7362
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 19:58
Bigby, tu dis des choses censées (des choses moins censées aussi), mais n'oublies pas ou tu es et ou tu postes, et tu te rendras compte que, certainement plus par maladresse que par réelle volonté de "troller", tu peux froisser des gens ici. Ainsi :

Citation :
Le 2018-08-21 01:09, Bigby a écrit :
Oui, certes, mais bon, soyons sérieux : est-ce que ça vaut vraiment le coup de conserver absolument tout, même les pires daubes ? Je ne suis pas persuadé que dans tes 99% restants, il y ait tant de jeux dignes d'intérêt que ça. Parmi tous ces jeux non convertis, la majorité sont des déchets bons pour la poubelle


Grospixels est un site rempli d'amoureux de jeux se trouvant dans les 99% restants. Il y a facilement la moitié des articles écrits sur ce site (car Grospixels est un site avec des articles, je ne sais pas si tu les as lu ...) qui traitent de jeux méconnus, oubliés, jamais ré-édité, indisponibles dans les offres légales.
Il nous tient à coeur que ces jeux ne tombent pas aux oubliettes et puissent être jouables encore de nos jours.

Et quand bien même tu aurais raison, si en effet ces jeux n'étaient objectivement que des daubes qui n'ont plus aucun intérêt, tu oublierais l'attrait sentimental et nostalgique que ces jeux exercent sur ceux qui les ont connus. Chez Grospixels, de nombreux posteurs ont entre 30 et 50 ans et ont de tendres souvenirs pour ces "pires daubes". J'ai grandi avec les micro-ordinateurs Thomson dont la logithèque ludique a clairement salement vieilli (déjà qu'à l'époque ...), mais certains jeux sont cultissimes pour moi et me procurent encore énormément de plaisir. Grâce à Planetemu, à Emufrance, à DCmoto et à d'autres, je peux jouer à Saphirs, au 5ème Axe ou à Las Vegas, et j'en pleure presque de joie à chaque fois, sérieusement, c'est l'effet madeleine à fonds les ballons.

Donc tu peux débattre autant que tu veux sur la légalité de l'émulation et des roms (et tu as de bons arguments, mais c'est pas la question), tu peux traiter nos souvenirs d'enfance ou nos vieux jeux cultes de "pires daubes", mais tu es complètement à coté de la plaque si tu remets en cause l'intérêt culturel de la préservation vidéo ludique et l'importance qu'elle a pour certaines personnes, SURTOUT les personnes qui trainent ici, sur Grospixels.

  Voir le site web de Sebinjapan
Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 23:12   [ Edité le: 2018-08-21 23:19 ]
Je crois qu'on ne s'est pas bien compris. Quand je parle de "daubes", je parle de celles qui étaient considérées comme telles même à l'époque, qui ne procuraient pas le moindre plaisir aux joueurs de cette époque, voire que vous n'aviez même pas testées tellement elles étaient insignifiantes (donc aucune forme de nostalgie).

Oui, j'en ai lu pas mal, des articles, mais vous justement n'êtes pas dans l'optique de tester des daubes, contrairement au Joueur du Grenier ou l'AVGN par exemple. Et avouez tout de même qu'il y a des vieux jeux de l'époque qui ne vous tiennent absolument pas à coeur (ni à personne d'ailleurs) et que tout le monde même à l'époque ignorait : vous n'en avez pas fait spécialement des articles dessus.

C'est de ces jeux-là dont je parle et qui constituent la majeure partie de ces 99% de jeux non convertis. Je doute qu'il y ait un intérêt quelconque à les préserver, à part masquer encore plus la visibilité des jeux qui en valent plus la peine. Je ne fais que constater que vous n'avez pas fait d'articles sur les jeux du JdG ou de l'AVGN (enfin, très peu car certains choix du JdG ou de l'AVGN sont discutables quand il s'agit de jeux qu'ils n'ont pas vraiment connus à l'époque et qu'ils jugent avec un manque de contexte). Donc à ce niveau-là je n'ai pas senti une volonté de ce site à "conserver" ces jeux-là.

Par contre, oui, je l'ai justement dit, qu'il y a des daubes qui "méritent" d'être conservées car elles sont très instructives et qui étaient célèbres. Ce sont ces jeux qui avaient été assez médiatiques et qui constituent des sortes de cas d'école. E.T. sur Atari par exemple.

Pour donner un exemple plus récent, je pense à la Wii. Cette console a pas mal de bons jeux, mais elle a une réputation de merde parce que, il est vrai, les bons jeux constituent un très faible pourcentage dans la ludothèque de la console qui est très majoritairement constituée de daubes. A cause de ça, la console a une réputation merdique au point qu'un certain nombre de joueurs n'ont même pas envie de creuser dans la fange pour y trouver des truffes. Tous ces mauvais jeux bien trop nombreux ont tendance à "diluer" les bons jeux. Alors, ok, on peut conserver une petite poignée de daubes qui constituaient des cas d'école célèbres comme Bienvenue Chez les Ch'tis, mais le reste franchement, autant les oublier car c'est inutile tellement ils masquent trop les jeux plus intéressants.

Bref, conserver les vieux jeux, oui, mais il y a des limites. Je pense quand même qu'il y a un minimum de "ménage" à faire afin de donner un certain poids et une vraie signification aux jeux conservés.

Mais mon propos n'était pas de jeter à la poubelle les jeux que je pourrais considérer comme des daubes faute de les avoir connues à l'époque. J'avoue que la plupart des jeux que vous avez testés sur de très vieux supports, ce n'est pas ma came, mais je sais qu'ils occupent une place importante pour vous, donc dans ce cas, ok, il faut les conserver. Par contre, s'il s'agit de jeux daubiques dont tout le monde se fout, même à l'époque, je doute qu'il y ait un intérêt réel à les conserver.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9524
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2018-08-21 23:59
Mais si on va dans ton sens, qui décide de ce qu'on doit conserver ou pas ? Et où met-on le curseur ?

Ce ne serait pas grave si soudainement 95% de la production cinématographiques disparaissant corps et bien ? 95% des livres ?

Et de toutes façons, on est loin du compte. Non, 99% de ce qui n'est pas disponible légalement ne sont pas des daubes. Rien que sur MD/MCD/32X, avec les diverses compiles et rééditions, on a eu au total une centaine de jeux disponibles. Je dis "on a eu", parce que je compte la VC Wii alors que c'est une console morte. En solution légale à peu près pérenne, on a 60 jeux sur Steam.

(Et pour l'anecdote, on n'a qu'une seule des trois ou quatre versions de Revenge of Shinobi)

Il y a plus de 1100 jeux au total sur ces supports (et aucun moyen de jouer légalement à des jeux MCD ou 32X d'ailleurs) et je peux te dire qu'il n'y a pas 99% de daubes dans le lot.

Sauf trou de mémoire, il n'y a aucun jeu Saturn dispo sur une plateforme légale (ceux sortis sur PS360 sont les portages PS2). Sur Dreamcast, il y en a seulement une poignée.

Mais ok, remontons plus loin. Sur Atari 2600, il y avait énormément de daubes, de jeux opportunistes, de clones de ceci ou cela, codés en deux semaines et oubliés aussitôt. Mais c'est l'abondance de titres de merde qui a causé la perte de la console, et causé en partie le krach de 1983 et permis l'arrivée triomphale de Nintendo sur le marché occidental avec la NES.

Si on n'a plus aucune trace de ces daubes pour illustrer la situation, c'est quand même dommage. Parce que ces daubes sont le témoin d'une époque, pas tant individuellement que collectivement. On peut toujours apprendre d'une œuvre culturelle, ne serait-ce que parce que derrière il y a des individus. Si ce n'est pas déjà fait je t'invite à lire Replay : A History of Videogames, qui retrace de façon plus ou moins chronologique et surtout thématique une partie de l'histoire du JV, à travers les témoignages de développeurs surtout. C'est passionnant de voir parfois ce qui les a inspirés, et par quelles étapes ils sont passés. Ce sont souvent leurs débuts sur des jeux parfaitement oubliables qui a orienté la suite de leur carrière.


_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2018-08-22 14:43   [ Edité le: 2018-08-22 14:56 ]
Citation :
Le 2018-08-21 23:59, Shenron a écrit :

Mais si on va dans ton sens, qui décide de ce qu'on doit conserver ou pas ? Et où met-on le curseur ?


La réponse me semble simple : si personne ne réclame ces jeux (développeurs comme joueurs, et je pense qu'il y a beaucoup de jeux dans ce cas de figure, après je t'ai balancé des pourcentages à la va-vite mais j'ignore quel est le vrai pourcentage), alors il faut les effacer, ça ne sert à rien de les garder, ça ne fait qu'encombrer la "base de données" et masquer la visibilité des jeux dignes d'être conservés. C'est le même fonctionnement que le cerveau et la mémoire : quand une donnée n'est plus du tout sollicitée et ne sert strictement à rien, alors le cerveau l'oublie, tout simplement. Le dessin animé Vice-Versa en parle bien d'ailleurs, je trouve, quand Joie s'offusque de voir les autres employés jeter dans l'abysse tous les souvenirs "inutiles" mais qui sont pour elle très importants, tandis que l'ami imaginaire accepte enfin son sort d'être oublié en ayant compris qu'il n'est plus du tout réclamé.

Une centaine de jeux Megadrive disponibles, ça me semble déjà pas mal, ça couvre une grosse partie des jeux intéressants de la console, même si on peut continuer à augmenter un peu le nombre (mais la grosse majorité des jeux Megadrive non disponibles légalement sont justement les "daubes", donc je ne suis pas sûr qu'elles méritent toutes d'être conservées).

Pour la Dreamcast, maintenant ils se sont enfin décidés à ressortir les Shenmue (et traduits en français, qui plus est), donc ça progresse, mais il y a encore du boulot. La Saturn, c'est clair, le boulot de conversion officielle est inexistant malheureusement (mais ça viendra peut-être).

Pour l'Atari 2600, il ne me semble pas nécessaire de conserver absolument tous les jeux pourris de la console, mais seulement une partie : ça me semble suffisant pour comprendre qu'effectivement, à une époque, on a eu pas mal de jeux pourris comme E.T. qui ont précipité le fameux "krach de 1983".

Mais de toute façon, on ne sera pas d'accord (moi je ne suis pas tellement "sentimental", je suis assez "pragmatique" avec les objets ou les oeuvres) et c'est un vaste débat (intéressant néanmoins) qui dépasse le cadre strict du jeu vidéo car ça concerne tous les sujets : faut-il absolument tout conserver ou bien faire une sélection ? La réponse n'est pas si évidente que ça, il y a du pour et du contre selon la réponse choisie.

Mais mon opinion est sans importance à ce niveau-là car ce n'est pas moi qui gère l'émulation et la conservation du patrimoine vidéoludique. Je ne fais que vous dire ce que j'en pense, mais ce que je dis ne va strictement rien changer car ce n'est pas moi qui gère tout ça. Donc vous n'avez pas à vous en faire, ni à vous inquiéter, ce n'est pas moi qui vais justement jeter à la poubelle les "daubes" ou les "jeux qui n'en valent pas la peine", je n'en ai pas ce "pouvoir".

Moi comme je l'ai dit, je pense que l'émulation "illégale" et l'émulation "légale" doivent trouver un compromis, un terrain d'entente : l'émulation "légale" sélectionne des jeux souvent réclamés pour les rendre disponibles légalement, tandis que l'émulation "illégale" se charge de virer ces jeux de leur banque de données et de conserver tous les autres jeux qui ne sont pas disponibles légalement ou ne sont pas beaucoup réclamés. Et si des serveurs officiels comme la Console Virtuelle de la Wii viennent à "mourir", à ce moment-là l'émulation "illégale" peut prendre le relais en remettant ces jeux dans leur base de données.

X7R
Pixel de bonne taille



Inscrit : Jun 12, 2002
Messages : 449
De : au Lyon d'Or

Hors ligne
Posté le: 2018-08-22 21:10   [ Edité le: 2018-08-22 21:19 ]
A partir du moment où on n'utilise pas de code originaire d'une machine, son émulation est légale. Y a bas de débat à avoir sur ce point, y a pas de "faussement" ou autre.

Pour revenir aux créateurs d'émulateur. A priori Bigby tu ne sembles pas familier du developpement amateur et/ou opensource. Oui effectivement, ces gens commencent des logiciels -voire matériels- généralement comme défit technique, quel qu'en soit le niveau. Qu'il y ait l'envie dans de faire fonctionner les jeux, ça me parait tout à fait logique et je n'y vois aucune malhonnêteté intellectuelle. Il a tout à fait le droit de jouer aux images des cartouches de jeu qu'il possède, et il en est de même pour tous les utilisateurs de ce même émulateur.

Ces émulateurs ont permit à de nombreuses scènes homebrew (auxquelles il m'arrive de participer) de se développer, aux superplayers de s'améliorer grâce aux TAS, ainsi que le développement de la scène hacks qui a permis l'accès à des jeux jusque là inaccessibles sans connaitre la langue d'origine (la localisation de daubes comme Seiken Densetsu 3 ou Tengai Makyo Zero n'interessant à priori pas les ayant droits) et l'amélioration des certains jeux. Et je ne parle pas de la documentation mis à disposition (parfois imcomplète chez les constructeurs).

Concernant les ROM mises à disposition, elles permettent autre que jouer de pouvoir réparer des jeux (PCB arcade ou cartouche). Les ISO permettent d'avoir une copie de secours en cas de dégradation de son disque.

Bigby je ne te vois pas critiquer les ayant droits qui se sont désinteressé longtemps de cet ecosystème et qui ont su regarder ces amateurs travailler gratuitement à la préservation d'un patrimoine, et qui voyant qu'il y a maintenant du potentiel vient finalement demander des comptes. Il semble que certains ne se gènent pas pour utiliser des ROM dumpées par ces "pirates", voire dans certains cas utiliser du code d'émulateur copyrighté sans autorisation. Ca rapelle un peu Microsoft qui avait laissé faire le piratage de ses logiciels pour pénétrer certains marchés, et une fois que les utilisateurs s'y sont bien habitués, s'est lancé dans une campagne anti piratage.

A titre personnel, je préfèrais que les constructeurs sortent des hardwares compatibles et des cartouches à des prix raisonnables.

Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2018-08-22 22:21   [ Edité le: 2018-08-22 22:42 ]
Que l'émulation ait pu permettre l'émergence des homebrews, des "superplayers" et des patchs, je ne dis pas le contraire, j'en ai déjà plus ou moins parlé, mais ce n'est pas mon propos, c'est un autre sujet. J'ai juste dit que l'émulation relève du "piratage" et de l'"illégalité", mais je n'ai jamais dit que c'était "bien" ou "mal" (mon avis à ce sujet est contrasté). C'est juste que je ne me voile pas la face.

Si un vieux jeu est à nouveau commercialisé, je suis moins choqué de voir un site proposer un patch sans proposer la rom (laissant à chacun le soin de farfouiller un peu pour trouver une rom, mais au moins ce n'est pas "trop facile" à trouver). Que je sache, ce site n'a pas été emmerdé (ou pas, mais si le site est toujours en ligne pour proposer le patch comme je le constate, je suppose que non) parce qu'ils ont eu la présence d'esprit de proposer un patch de traduction de Mother 3 sans pour autant proposer la rom sur leur site.

Citation :
Le 2018-08-22 21:10, X7R a écrit :
Bigby je ne te vois pas critiquer les ayant droits qui se sont désinteressé longtemps de cet ecosystème et qui ont su regarder ces amateurs travailler gratuitement à la préservation d'un patrimoine, et qui voyant qu'il y a maintenant du potentiel vient finalement demander des comptes.


Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ce que tu veux dire : ça fait quand même depuis très longtemps que la plupart des studios ou éditeurs se sont intéressés à la réédition (voire à la remasterisation et même carrément les remakes) de vieux jeux sur de nouveaux supports. Sur Game Boy, Game Boy Color et surtout Game Boy Advance, tu pouvais rejouer à des jeux NES et SNES (des jeux Nintendo, des jeux Squaresoft ou Enix). Même sur N64, si tu possédais Donkey Kong 64, tu pouvais rejouer à Donkey Kong version Arcade et à Jetpac. Sur la première Playstation, tu pouvais rejouer à Final Fantasy IV, V et VI, ainsi qu'à Chrono Trigger. Dans Shenmue sur Dreamcast, tu pouvais rejouer aux jeux Arcade de Yu Suzuki. Sur Gamecube dans Animal Crossing, tu pouvais jouer à une quinzaine de jeux NES en émulation. Sur les consoles 128 bits d'une manière générale, tu pouvais jouer aux Sonic Megadrive et Mega CD dans Sonic Mega Collection et Sonic Gems Collection, tu pouvais aussi jouer à une vingtaine ou trentaine de jeux Megadrive dans Sega Megadrive Collection, sans oublier certains vieux Metal Slug dispos aussi sur PS2. Et si tu possédais Prince of Persia Les Sables du Temps, tu pouvais même rejouer au tout premier Prince of Persia (en version Apple il me semble). Il me semble même que sur PS2 on pouvait rejouer à tous les Mega Man X.

Bref, ça fait depuis longtemps que l'idée de "conserver" certains vieux jeux était présente officiellement, et ce parallèlement à l'émulation illégale (puis ça s'est accéléré à partir de 2005 ou 2006 avec l'apparition des plates-formes officielles et payantes de téléchargement de vieux jeux). Que certains studios ou éditeurs, n'ayant jamais fait la moindre réédition de vieux jeux auparavant, aient fait preuve d'opportunisme suite à l'émergence de l'émulation, oui, mais pas tous, loin de là. Et quand bien même certains éditeurs se soient réveillés tard pour "demander des comptes", ils sont dans leur droit. Donc c'est pour ça que je ne critique pas tant que ça les ayant droits.

Citation :
Il a tout à fait le droit de jouer aux images des cartouches de jeu qu'il possède, et il en est de même pour tous les utilisateurs de ce même émulateur.


Oui mais soyons un peu sérieux, ces personnes-là sont ultra minoritaire : quasiment aucun joueur ne s'amuse à faire des copies de leurs cartouches de jeux vidéo pour y jouer sur émulateur (c'est nettement plus envisageable et bien plus facile à faire pour les jeux sur support CD, mais même là les joueurs qui font ça sont très peu nombreux).

Et vu que vous avez tous l'air de super bien connaître les vieux ordinateurs, vous savez bien comme moi qu'à l'époque c'était déjà la fête du slip pour le piratage des jeux (et même chose avec la Playstation à l'époque, je ne connaissais personne qui utilisait des copies de jeux qu'ils possédaient déjà) !

Citation :
A titre personnel, je préfèrais que les constructeurs sortent des hardwares compatibles


Ca va peut-être venir par contre (comme c'est déjà un peu le cas avec la Xbox One, peut-être même que Nintendo et Sony y réfléchissent).

inFiniteRunN3rd
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 07, 2014
Messages : 293

Hors ligne
Posté le: 2018-08-23 01:17   [ Edité le: 2018-08-23 01:21 ]
Citation :
Le 2018-08-22 14:43, Bigby a écrit :
La réponse me semble simple : si personne ne réclame ces jeux (développeurs comme joueurs, et je pense qu'il y a beaucoup de jeux dans ce cas de figure, après je t'ai balancé des pourcentages à la va-vite mais j'ignore quel est le vrai pourcentage), alors il faut les effacer, ça ne sert à rien de les garder, ça ne fait qu'encombrer la "base de données" et masquer la visibilité des jeux dignes d'être conservés. C'est le même fonctionnement que le cerveau et la mémoire : quand une donnée n'est plus du tout sollicitée et ne sert strictement à rien, alors le cerveau l'oublie, tout simplement. Le dessin animé Vice-Versa en parle bien d'ailleurs, je trouve, quand Joie s'offusque de voir les autres employés jeter dans l'abysse tous les souvenirs "inutiles" mais qui sont pour elle très importants, tandis que l'ami imaginaire accepte enfin son sort d'être oublié en ayant compris qu'il n'est plus du tout réclamé.

Très simple comme réponse. Si personne ne réclame ces jeux... mais qui a une voix dans le processus ? N'y a-t-il pas des gens qui les réclament puisque qu'ils font les démarches pour les conserver ?
Effacer des roms, un genre d'autodafé numérique alors ? Est-ce que cela que tu suggères ? N'y a-t-il pas d'autres sujets prioritaire, plus sérieusement ?
De quelle base de données parles-tu ? Tu veux dire LA "base de données", celle hébergée dans le nuage d'Orange du monde merveilleux d'internet ?
Celle de Cowering ? No-Intro ? Ta propre base de données que tu souhaites créer et maintenir (dont tu supprimeras les jeux à chaque republication), selon tes goûts (les jeux dignes selon toi de figurer à jamais dans l'histoire) et tes opinions (E.T. oui, mais pas les autres pas car jamais personne n'en parle).
Est-ce pertinent de faire le parallèle avec un film d'animation ? Où est le rapport ? Est-ce moi où utilises-tu vraiment ton interprétation de la scène d'un film comme un argument tout à fait valable pour justifier un point qui n'a que vaguement un rapport ?

Citation :
Le 2018-08-22 14:43, Bigby a écrit :
Une centaine de jeux Megadrive disponibles, ça me semble déjà pas mal, ça couvre une grosse partie des jeux intéressants de la console, même si on peut continuer à augmenter un peu le nombre (mais la grosse majorité des jeux Megadrive non disponibles légalement sont justement les "daubes", donc je ne suis pas sûr qu'elles méritent toutes d'être conservées).

Une centaine de jeux te semble valable, est-ce parce que c'est un chiffre rond ? Et s'il y avait plus que 100 jeux valables sur ce système, cela voudrait dire que l'on devrait s’asseoir sur les autres ?

Citation :
Le 2018-08-22 14:43, Bigby a écrit :
Moi comme je l'ai dit, je pense que l'émulation "illégale" et l'émulation "légale" doivent trouver un compromis, un terrain d'entente : l'émulation "légale" sélectionne des jeux souvent réclamés pour les rendre disponibles légalement, tandis que l'émulation "illégale" se charge de virer ces jeux de leur banque de données et de conserver tous les autres jeux qui ne sont pas disponibles légalement ou ne sont pas beaucoup réclamés. Et si des serveurs officiels comme la Console Virtuelle de la Wii viennent à "mourir", à ce moment-là l'émulation "illégale" peut prendre le relais en remettant ces jeux dans leur base de données.

N'es-tu pas strictement en train de dire le contraire du début de ton post ? Rappel : supprimer les jeux.

Citation :
Le 2018-08-22 22:21, Bigby a écrit :
J'ai juste dit que l'émulation relève du "piratage" et de l'"illégalité", mais je n'ai jamais dit que c'était "bien" ou "mal" (mon avis à ce sujet est contrasté). C'est juste que je ne me voile pas la face.

L'émulation du piratage ? La même qu'utilise Nintendo et n'importe quel éditeur pour éviter de reproduire leur vieux hardware ? Soyons précis à chaque fois sur les mots (outil =/= usage). Au contraire j'ai bien l'impression dans tes propos qu'il y a une notion de bien et de mal puisque l'émulation est légale (bis repetita) et que c'est l'usage que tu réprouves (soit).

Citation :
Le 2018-08-22 22:21, Bigby a écrit :
Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ce que tu veux dire : ça fait quand même depuis très longtemps que la plupart des studios ou éditeurs se sont intéressés à la réédition (voire à la remasterisation et même carrément les remakes) de vieux jeux sur de nouveaux supports. Sur Game Boy, Game Boy Color et surtout Game Boy Advance, tu pouvais rejouer à des jeux NES et SNES (des jeux Nintendo, des jeux Squaresoft ou Enix). Même sur N64, si tu possédais Donkey Kong 64, tu pouvais rejouer à Donkey Kong version Arcade et à Jetpac. Sur la première Playstation, tu pouvais rejouer à Final Fantasy IV, V et VI, ainsi qu'à Chrono Trigger. Dans Shenmue sur Dreamcast, tu pouvais rejouer aux jeux Arcade de Yu Suzuki. Sur Gamecube dans Animal Crossing, tu pouvais jouer à une quinzaine de jeux NES en émulation. Sur les consoles 128 bits d'une manière générale, tu pouvais jouer aux Sonic Megadrive et Mega CD dans Sonic Mega Collection et Sonic Gems Collection, tu pouvais aussi jouer à une vingtaine ou trentaine de jeux Megadrive dans Sega Megadrive Collection, sans oublier certains vieux Metal Slug dispos aussi sur PS2. Et si tu possédais Prince of Persia Les Sables du Temps, tu pouvais même rejouer au tout premier Prince of Persia (en version Apple il me semble). Il me semble même que sur PS2 on pouvait rejouer à tous les Mega Man X.

Une goutte d'eau, c'est bien pourquoi des bénévoles se sont permis de faire le travail. Ne pas généraliser ce qui relève de l'exception, ça serait plus honnête comme discours ?
Bien des programmes sont déjà plus ou moins perdus ou définitivement altérés. Les éditeurs sont de bien piètres conservateurs, de leur propre aveux.

Citation :
Le 2018-08-22 22:21, Bigby a écrit :
Bref, ça fait depuis longtemps que l'idée de "conserver" certains vieux jeux était présente officiellement, et ce parallèlement à l'émulation illégale (puis ça s'est accéléré à partir de 2005 ou 2006 avec l'apparition des plates-formes officielles et payantes de téléchargement de vieux jeux). Que certains studios ou éditeurs, n'ayant jamais fait la moindre réédition de vieux jeux auparavant, aient fait preuve d'opportunisme suite à l'émergence de l'émulation, oui, mais pas tous, loin de là. Et quand bien même certains éditeurs se soient réveillés tard pour "demander des comptes", ils sont dans leur droit. Donc c'est pour ça que je ne critique pas tant que ça les ayant droits.

Des ayants droits qui n'en n'ont que le nom par le jeu des acquisitions et liquidation. Tout le monde n'a pas gardé l'intégrité de la structure de leur société comme Nintendo ou Sega. Activision-Blizzard d'aujourd'hui n'a que le nom en commun avec l'Activition des années 80. On passera sur Atari. Mais certes, ils en ont les droits, on comprend que tu es soucieux des intérêts des actionnaires (mais certainement pas des créatifs qui ne font bien souvent plus partie de l'organisation).

Avec toi, j'ai l'impression d'être au troquet, tu tape du texte sans que les mots veuillent dire quelque chose, juste pour le plaisir du bavardage (avec digressions constantes), puis maintenant de la contradiction (même avec toi-même) avec des non sens à toutes les phrases.
Mon opinion, c'est que pour une personne ayant "pratiqué" l'émulation à ses débuts (???), tu ne semble ou semblait (maintenant que plusieurs personnes ont eues la délicatesse de fournir des explications) avoir ni les notions techniques pour donner du poids à tes propos ni les connaissances historiques pour valider ton argumentation.

Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2018-08-23 11:25   [ Edité le: 2018-08-23 11:30 ]
Citation :
Le 2018-08-23 01:17, inFiniteRunN3rd a écrit :
N'es-tu pas strictement en train de dire le contraire du début de ton post ? Rappel : supprimer les jeux.


Non, pas du tout, il n'y a aucune contradiction là-dedans. Je parle ici de jeux "pas beaucoup" réclamés (donc ils sont quand même réclamés par un minimum de personnes). En revanche, les jeux "pas du tout" réclamés, je ne vois pas tellement l'intérêt de les conserver, même pour les sites d'émulation.

Sinon, depuis quand "une centaine" est un "chiffre rond" ? Une centaine, ça ne veut pas forcément dire "100", mais ça peut aussi bien dire "137" que "163". Et moi personnellement je ne vois pas plus d'une centaine de jeux Megadrive intéressants à retenir (ce n'est que mon avis).

Je pense que c'est utopique de vouloir absolument tout conserver, ce n'est pas faisable. L'Histoire même nous montre qu'il est impossible de le faire, qu'on va forcément perdre de la connaissance sur certaines choses vraiment tombées dans l'oubli. Et je trouve mon parallèle avec le dessin animé plutôt bien trouvé au contraire.

Pour le reste, j'ai déjà tout dit et expliqué, donc je ne vais pas me répéter non plus. Après, tu penses ce que tu veux de moi avec ton image du "troquet", je ne vais pas m'engager sur ce terrain-là. De toute façon, je pense qu'on a fait le tour du sujet maintenant.

Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4835

Hors ligne
Posté le: 2018-08-23 13:47   [ Edité le: 2018-08-23 14:04 ]
Citation :
Le 2018-08-23 11:25, Bigby a écrit :
Je pense que c'est utopique de vouloir absolument tout conserver, ce n'est pas faisable. L'Histoire même nous montre qu'il est impossible de le faire, qu'on va forcément perdre de la connaissance sur certaines choses vraiment tombées dans l'oubli. Et je trouve mon parallèle avec le dessin animé plutôt bien trouvé au contraire.

Tu te trompes. Vraiment.

Oui, tout conserver sur tous les supports est utopique notamment pour des raisons techniques et un manque de moyens humains et financiers. Il y a déjà eu de la casse, et il y en aura encore.
Mais non, il est loin d'être impossible de tout (presque tout) conserver pour certains supports. A ma connaissance, le ROMset Super Nintendo est préservé intégralement. Ca s'est fait au fil du temps, et quelques années en arrière, Byuu en a repassé une couche, en préservant tout le ROMset à lui seul. Il manque sûrement des protos, mais au moins tous les jeux commerciaux y sont.
Ca pèse dans les 3Go, à une époque ou les disques durs de 3To sont à la portée de n'importe quel particulier.

Citation :
Le 2018-08-23 11:25, Bigby a écrit :
Pour le reste, j'ai déjà tout dit et expliqué, donc je ne vais pas me répéter non plus. Après, tu penses ce que tu veux de moi avec ton image du "troquet", je ne vais pas m'engager sur ce terrain-là. De toute façon, je pense qu'on a fait le tour du sujet maintenant.

Perso ça fait quelques posts que je me retiens pour ne pas répondre (enfin inFiniteRunN3rd t'a répondu). Mais oui, si tout le monde sent qu'on commence à répéter peu ou prou les mêmes choses en boucle ça sert à rien de s'éterniser sur le "sujet".

DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1793
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2018-09-02 20:19
Victime collatérale de ce nettoyage d'émulation : la version Saturn de Lode Runner The Legends Returns. Ni Planet Emu, ni Gametroniks ne l'ont et le seul qui l'avait est Emu Paradise mais comme ils ont tout bazardé ...
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


Kollembole
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0000203 pts.

Joue à Rimworld

Inscrit : Feb 05, 2014
Messages : 3532
De : En Anjou

Hors ligne
Posté le: 2018-09-02 20:58   [ Edité le: 2018-09-02 23:05 ]
Citation :
Le 2018-09-02 20:19, DSE76 a écrit :

Victime collatérale de ce nettoyage d'émulation : la version Saturn de Lode Runner The Legends Returns. Ni Planet Emu, ni Gametroniks ne l'ont et le seul qui l'avait est Emu Paradise mais comme ils ont tout bazardé ...


Comme une bonne partie des "curiosités Saturniennes", souvent avec patch de traductions, j'ai crû aussi constater trop tard, hélas...*
( De même pour Le Suikoden II fr - "les jeux d'occase playstach' sont souvent peu chers, mais pas tous" - Enfin, voilà un bon exemple de titre qui mériterais de sortir du tas de daubes un retour officiel, mais je m'égare... )

*Bref, oui, c'est souvent dans l'urgence que l'on constate ce type de chose.

[Edit] Comme par hasard, 'Tutube me tanne depuis quelque jours avec cette vidéo sur "les progrès de l'émulation Saturn".

Je vais me décider et prendre le risque d'y jeter un oeil, du coup. *Tant pis...





_________________

[...]


Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4835

Hors ligne
Posté le: 2018-09-02 21:49
Ta video parle d'avancées mais il ne s'agit que de jouer sur du matos low-cost genre SoC. C'est utile aussi, mais le titre ("SEGA SATURN Emulation just got BIG!") est un tout petit peu prétentieux.

Si tu as un PC correct (quad-core Haswell >3.3GHz), l'émulateur le plus compatible (mais très gourmand) est de loin Mednafen

Kollembole
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0000203 pts.

Joue à Rimworld

Inscrit : Feb 05, 2014
Messages : 3532
De : En Anjou

Hors ligne
Posté le: 2018-09-02 22:40
Citation :
Le 2018-09-02 21:49, Kaede a écrit :

Ta video parle d'avancées mais il ne s'agit que de jouer sur du matos low-cost genre SoC. C'est utile aussi, mais le titre ("SEGA SATURN Emulation just got BIG!") est un tout petit peu prétentieux.

Si tu as un PC correct (quad-core Haswell >3.3GHz), l'émulateur le plus compatible (mais très gourmand) est de loin Mednafen


A vrai dire, oui mon pc suffirais surement, mais c'est justement parce que je vise aussi l'émulation peu encombrante, ou au moins un retour au "format salon tout en un" dans le même registre.

Mais bon, après visionnage, bien d'accord, même en mettant de côté l'intitulé assez "putaclic" de cette vidéo, il est surtout question ici des systèmes Odroid, quand même un chouïa plus lourd que les Raspberry. ( Bon, en même temps l'auteur avoue s'être concentré sur cette machine, et pas sur les systèmes Pi. )






_________________

[...]



Index du Forum » » Emulation » » Allons nous perdre Planetemu ?

134 messages • page
1234567




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)