les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Truc louche dans l'article sur Doom...
43 messages • page
123
Auteur Truc louche dans l'article sur Doom...
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Rimworld

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13332
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 14:47
Mon premier contact avec Doom, c'était en 1993. Nous étions en Polynésie, une bande de potes sur Wolf 3D (entre autres), et un de mes copains est parti aux USA.
Il en est revenu avec un jeu tout nouveau, un truc de fou! "quand on tire sur les monstres, on voit le mec recharger le fusil à pompe comme ça et tout! *mime le mouvement du fusil*, il est trop bien!"
C'était bien évidemment Doom, et ça a été un incroyable choc. Pour moi qui zonais encore avec mon STe, ce fut le signal qu'il fallait changer de plateforme de jeu
D'ailleurs, je me suis remis à Doom l'année dernière avec GZDoom et Brutal Doom, le jeu est toujours aussi efficace

Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 15:59
Citation :
Le 2013-12-15 14:47, IsKor a écrit :
Pour moi qui zonais encore avec mon STe, ce fut le signal qu'il fallait changer de plateforme de jeu


"zoner" "atari st" "changer de plateforme", que des pléonasmes
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Rimworld

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13332
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 19:24
Pff. Espèce de malandrin! J'adorais mon ST, mais quand j'ai vu Doom, j'ai vu qu'il c'était passé quelque chose ailleurs

Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 19:55
Citation :
Le 2013-12-15 19:24, IsKor a écrit :
"mon ST" "j'ai vu qu'il c'était passé quelque chose ailleurs"


Que des pléonasmes de nouveau. Ok, j'arrête
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à CrossCode (post-game), faire des Nuzlockes

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2744
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2013-12-18 18:00
Dites, c'est ici qu'on dit tout le bien qu'on pense de Doom ?

Juste avant, j'aimerais distribuer un carton jaune à l'adaptation XBLA (hé les Pcistes, ne me regardez pas comme ça). En effet, ayez le malheur de choisir "Retour au menu principal", ou même de passer le texte de fin des scenarii, et POUM ! la console freeze à coup sur !
Oui, moi aussi je pense que cette conversion a été finie avec les deux pieds - gauches

Enfin bref, n'ayant pas accès au Live, j'ai fait les deux premiers scenarii de Doom, en mode Faites-moi mal (le mode Normal). Knee deep in the dead est une intro plutôt musclée qui m'a bien mis le pied à l'étrier, mais je pensais que les autres serait du même acabit. Naïf que j'étais : Shores of Hell s'est chargé de me mettre un bon coup de crosse derrière la nuque. La difficulté grimpe de plusieurs crans, les Pinky, autrefois plutôt isolés, arrivent par cargos entiers, les niveaux se font bien plus tortueux...sans compter ce foutu Cyber-démon. Sachant que les minotaures (ils ressemblent à ça, mais je ne suis ni physionomiste, ni expert ès bovidés démoniaques) sont devenus des ennemis communs, j'ai très peur pour Inferno...

Je m'attendais à ce que le jeu soit sanglant et gore. Mais pas à ce qu'il soit si dynamique ! Tout va très vite, la répartition entre les phases de recherche et de carnage est parfaite et je pense que l'absence d'axe de visée vertical rend le jeu bien plus nerveux.
D'ailleurs, chers joueurs PC, est-il possible sur la version d'origine de modifier la sensibilité de l'axe horizontal ? Même si ça ne m'a jamais gêné, j'aurais aimé pouvoir l'accélérer un tantinet.
Une autre surprise a été l'ambiance sonore. Les musiques sont très réussies, et le jeu fait des merveilles sur les bruitages. Je crois que je ne me suis à aucun moment senti à l'aise, tant j'entendais des gargouillements et des borborygmes indescriptibles. Je tournais sur moi-même à la recherche de leurs provenances, de peur de tomber sur des hordes de Pinky ou ces yeux géants (dix cartouches de Shotgun ! PLUS DE DIX !)...

Et puis ces cartes...Id (John Romero, si j'ai bien saisi) a des leçons à donner en matière de level-design. C'est à la fois maitrisé et labyrinthique, avec des culs de sac où on se retrouve nez à nez avec deux ennemis qui jouaient aux cartes en attendant, des portes secrètes qui activent une autre porte lâchant dix ennemis sur vous, et des interrupteurs mystiques qui activent quelque chose, mais on ne sait pas où...Il y a toujours le doute : est-ce que ce mur-là est une porte secrète ? Est-ce qu'elle s'ouvre tout de suite, où plus tard ? Sans compter que ces passages ne brisent pas forcément l'équilibre du niveau, le sixième sens Métroïdesque ne s'active donc pas toujours

J'ai passé un excellent moment sur Doom et je réalise que j'étais passé à côté de quelque chose de grand. Dire que je n'étais pas convaincu au départ...comme dit l'article, Doom ça baboule.

J
Pixel monstrueux


Joue à Dragon Quest (Android), Cyber Shadow (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3309

En ligne
Posté le: 2013-12-22 22:13   [ Edité le: 2013-12-22 22:14 ]
Citation :
Le 2013-12-18 18:00, Tama a écrit :

Dites, c'est ici qu'on dit tout le bien qu'on pense de Doom ?

Juste avant, j'aimerais distribuer un carton jaune à l'adaptation XBLA (hé les Pcistes, ne me regardez pas comme ça). En effet, ayez le malheur de choisir "Retour au menu principal", ou même de passer le texte de fin des scenarii, et POUM ! la console freeze à coup sur !
Oui, moi aussi je pense que cette conversion a été finie avec les deux pieds - gauches

Enfin bref, n'ayant pas accès au Live, j'ai fait les deux premiers scenarii de Doom, en mode Faites-moi mal (le mode Normal). Knee deep in the dead est une intro plutôt musclée qui m'a bien mis le pied à l'étrier, mais je pensais que les autres serait du même acabit. Naïf que j'étais : Shores of Hell s'est chargé de me mettre un bon coup de crosse derrière la nuque. La difficulté grimpe de plusieurs crans, les Pinky, autrefois plutôt isolés, arrivent par cargos entiers, les niveaux se font bien plus tortueux...sans compter ce foutu Cyber-démon. Sachant que les minotaures (ils ressemblent à ça, mais je ne suis ni physionomiste, ni expert ès bovidés démoniaques) sont devenus des ennemis communs, j'ai très peur pour Inferno...

Je m'attendais à ce que le jeu soit sanglant et gore. Mais pas à ce qu'il soit si dynamique ! Tout va très vite, la répartition entre les phases de recherche et de carnage est parfaite et je pense que l'absence d'axe de visée vertical rend le jeu bien plus nerveux.
D'ailleurs, chers joueurs PC, est-il possible sur la version d'origine de modifier la sensibilité de l'axe horizontal ? Même si ça ne m'a jamais gêné, j'aurais aimé pouvoir l'accélérer un tantinet.
Une autre surprise a été l'ambiance sonore. Les musiques sont très réussies, et le jeu fait des merveilles sur les bruitages. Je crois que je ne me suis à aucun moment senti à l'aise, tant j'entendais des gargouillements et des borborygmes indescriptibles. Je tournais sur moi-même à la recherche de leurs provenances, de peur de tomber sur des hordes de Pinky ou ces yeux géants (dix cartouches de Shotgun ! PLUS DE DIX !)...

Et puis ces cartes...Id (John Romero, si j'ai bien saisi) a des leçons à donner en matière de level-design. C'est à la fois maitrisé et labyrinthique, avec des culs de sac où on se retrouve nez à nez avec deux ennemis qui jouaient aux cartes en attendant, des portes secrètes qui activent une autre porte lâchant dix ennemis sur vous, et des interrupteurs mystiques qui activent quelque chose, mais on ne sait pas où...Il y a toujours le doute : est-ce que ce mur-là est une porte secrète ? Est-ce qu'elle s'ouvre tout de suite, où plus tard ? Sans compter que ces passages ne brisent pas forcément l'équilibre du niveau, le sixième sens Métroïdesque ne s'active donc pas toujours

J'ai passé un excellent moment sur Doom et je réalise que j'étais passé à côté de quelque chose de grand. Dire que je n'étais pas convaincu au départ...comme dit l'article, Doom ça baboule.

Ce post à lui seul m'a donné l'envie de ressortir (Ultimate) Doom, auquel je n'avais plus touché depuis des années. Punaise, aller récupérer la boîte de jeu sur une étagère, insérer les 5 disquettes 3 pouces et demi les unes après les autres en espérant que ça fonctionne encore sur nos OS d'aujourd'hui... et grâce à DosBox, ça marche ! Parfaitement bien, même !
Il y a comme un parfum de madeleine qui flotte autour de mon PC en cette fin d'année et je te le dois, Tama !

  Voir le site web de J
Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2013-12-22 23:00
Tu as VRAIMENT découvert Doom en 2013 ? O_o'

Tu as beaucoup de chance. En tout cas, le descriptif que tu en fais me rappelle ma première expérience.

Oui, le level design est aux oignons, la difficulté est là, juste ce qu'il faut, Doom, c'est d'abord un jeu très bien fini.

Quand tu auras maitrisé les trois premiers épisodes, attaque le dernier, tu m'en diras des nouvelles.

En fait, pour l'apprécier, il faut finir Doom II d'abord. Au début, on peste parce que tous les apports de Doom II ont disparu, et que l'on régresse, et puis, à la fin du premier niveau, et au début du deuxième, on se rend compte que non, le level design écrase tout.

Thy Flesh Consumed, c'est pour les tatoués de Doom, à apprécier (comme le reste !) en Ultra-Violence only.

Sinon, non, jamais eu de bug avec la version XBLA, j'en dis beaucoup de bien dans mon article sur Doom II XBLA : No Rest For The Living (indispensable !).

La musique est de Bobby Prince. Il a fait beaucoup de zik de jeux Id et 3D Realms (Wolfenstein 3D, Rise of the Triad, Duke Nukem 3D...). Il s'est énormément inspiré de morceaux de métal, en les adaptant en midi avec un son jazzy. Ce mec est doué, la BO de Doom arrache tout, je l'écoute régulièrement.

20 ans de Doom, les mecs. 20 ans de Doom.
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à CrossCode (post-game), faire des Nuzlockes

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2744
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2013-12-23 10:00   [ Edité le: 2013-12-23 10:01 ]
Citation :
Le 2012-12-22 22:13, J à écrit :

Il y a comme un parfum de madeleine qui flotte autour de mon PC en cette fin d'année et je te le dois, Tama !


Mais de rien ! Je suis impressionné par l'actualité du jeu et il n'a pas vieilli d'un pouce (bon, hormis les pâtés de pixels...).

Citation :
Le 2013-12-22 23:00, Tonton Ben a écrit :

Tu as VRAIMENT découvert Doom en 2013 ? O_o'


J'ai du retard, hein ?
J'ai passé une partie de cette année à découvrir des jeux PC comme Shadow Warrior, Duke Nukem (que je connaissais en version Playstation), Dungeon Master (et j'ai Legend of Grimrock en réserve), etc...parce que tout ça manquait à mon appréciation des JV en général.
Et quand j'ai joué à Doom, je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir de la peine pour tous les FPS couloirs/scriptés qui sortent aujourd'hui : ils font un peu fade...

Petite précision, c'est bien Ultra Doom, Thy Flesh Consumed est disponible dedans. Par contre, cette adaptation XBLA n'est pas mauvaise...tant que tu ne t'arrêtes pas de jouer Il n'y a aucun ralentissement, ni de bugs d'affichage ni de son. C'est juste qu'il faut afficher le menu Home et choisir "Retourner à l'accueil" pour arrêter le jeu, ce qui est un peu idiot.
Du coup, il va falloir que je remette des points pour Doom 2. J'ai aussi pris le 3 sur Xbox parce que j'avais prévu de faire les trois à la suite.

D'ailleurs, histoire de satisfaire ma curiosité, qu'est devenu John Romero ? En lisant l'article sur Daikatana, il a fondé sa propre boite, mais ensuite ?

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, MK 11

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27719
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-12-23 14:39
Citation :
Le 2013-12-23 10:00, Tama a écrit :
D'ailleurs, histoire de satisfaire ma curiosité, qu'est devenu John Romero ? En lisant l'article sur Daikatana, il a fondé sa propre boite, mais ensuite ?


Il a fait plein de films de zombis aussi
_________________

Image


twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Duplo, petites voitures et livres musicaux...

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2702
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2013-12-23 22:54
Citation :
Le 2013-12-18 18:00, Tama a écrit :

Dites, c'est ici qu'on dit tout le bien qu'on pense de Doom ?



C'est là aussi ! Il y a même plus de matière, une fusion des deux topics serait peut-être à envisager.

Ton post fait plaisir à lire, il me rappelle celui que tu avais fait sur Tomb Raider. L'autre topic devrait t'intéresser. À l'époque des derniers posts qu'on a échangés dessus, je venais d'enchaîner Doom II XBLA (avec les excellents 9 niveaux inédits) et Ultimate Doom sous PrBoom, je m'étais donc arrêté là, rassasié, n'entamant qu'à peine Final Doom et la fameuse megawad Alien Vendetta. Ton post m'a donné bien envie de reprendre le truc là où je l'avais laissé !

Romero n'est pas le seul level-designer sur Doom. Il y a un très bon wiki sur Doom, je l'évoquais sur l'autre topic :

Citation :
Là je lis la page de Doom Wiki sur John Romero... et je réalise qu'il a signé deux maps sur Thy Flesh Consumed : comme par hasard, ce sont les deux dont je viens de parler et qui m'ont le plus marqué sur cet épisode ! On peut aussi lire sur cette page les quelques "règles" qu'il s'imposait lorsqu'il créait des niveaux et c'est très intéressant.


PS : merci Thezis pour les liens, très intéressant !
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


J
Pixel monstrueux


Joue à Dragon Quest (Android), Cyber Shadow (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3309

En ligne
Posté le: 2013-12-27 15:07   [ Edité le: 2013-12-27 15:08 ]
Il est beaucoup question de John Romero dans les derniers posts, ce lien pourra donc vous intéresser : pour les 20 ans du jeu, IGN a invité Romero a joué à Doom en coopératif.
90 minutes de jeu et d'anecdotes !

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Dragon Quest (Android), Cyber Shadow (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3309

En ligne
Posté le: 2014-02-25 12:58
Citation :
Le 2013-04-04 14:28, keween a écrit :



J'ai finis le livre Les maitre du jeux video de David Kushner.
Le livre ne parle pas que de Id solfware mais de l'histoire du jeux video PC qui aborde une multitude de figure emblématique et d’anecdote. L'historique va jusqu’à Quake 3, on n'y aborde les premiers jeux en ligne, la culture hacker, Romero...
C'est très bien écrit, riche en information et sans tabou. C'est écrit comme un Roman basé sur la relation de Carmack et Romero, l'auteur n’hésite pas à délaissé "l'histoire" pour parlé en détail de chaque personne que rencontre nos deux amis.
Il y a de quoi faire un Film sympa.

Edit: J'ai bêtement suivit le lien de l'article...Un peu hors sujet pour le coup.

Up !
J'ai entendu dire beaucoup de bien de la V.O. du livre, mais les opinions sur la V.F. sont plus mitigées : j'ai entendu parler de coquilles (ça, je ne peux pas juger), mais même en dehors de ça, que dire de la couverture : "Masters of Doom" devient "Les maîtres du jeu vidéo" (???), le visuel de la couverture est... affreux (opinion personnelle) et cerise sur le gâteau, sur la couverture-même de ce livre censé être consacré à Romero et Carmack, ce dernier est renommé Cormack !
Autant dire que vu de l'extérieur, ça ne (me) donne vraiment pas envie... et d'un autre côté, si jamais je le prends, je préfèrerais que ce soit en V.F..
D'où ma question : l'aspect extérieur de cette V.F. est-il trompeur ? Est-ce au final une bonne traduction de la V.O. ? Keween répond en partie à cette question dans son post mais je me demandais si certains auraient lu les deux (V.O. et V.F.) et pourraient donc donner un avis "comparé".
Autre chose : quelle est la place donnée à Doom dans le livre ? On apprend des choses sur le jeu, sur la manière dont Carmack et Romero l'ont pensé, sur les principes de gameplay sous-tendant le jeu... ou pas du tout ?

  Voir le site web de J
goycoechea
Pixel imposant

Score au grosquiz
0016685 pts.

Inscrit : Jul 15, 2005
Messages : 998

Hors ligne
Posté le: 2014-02-28 03:46
Citation :
Le 2014-02-25 12:58, J a écrit :
Autre chose : quelle est la place donnée à Doom dans le livre ? On apprend des choses sur le jeu, sur la manière dont Carmack et Romero l'ont pensé, sur les principes de gameplay sous-tendant le jeu... ou pas du tout ?

Oui, il y a une partie qui est dédiée au jeu et qui contient des anecdotes sur les coulisses de son développement.
D'une manière générale, le livre suit les carrières de Romero et de Carmack de manière chronologique des débuts jusqu'au alentour de l'an 2000 (époque de la sortie de Daikatana et de l'annonce du développement de Doom III par Id). Chaque période est détaillée avec les motivations des uns et des autres et les conflits qu'elles ont pu amener (propos recueillis à l'appui).
Ceci dit, si le game design est discuté dans ce livre, ça n'est pas de manière profonde et détaillée. On sent que le livre se veut grand public, comme le serait un article sur les jeux vidéo dans la presse généraliste. Il y a beaucoup de choses non directement liées au jeux qui sont développés (comme la polémique et la mise en accusation d'id qui a suivi le massacre de Columbine). Mais surtout, le livre s'intéresse beaucoup à l'aspect humain à travers les différentes personnalités des membres d'id et leurs querelles d'ego et états d'âme.

J
Pixel monstrueux


Joue à Dragon Quest (Android), Cyber Shadow (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3309

En ligne
Posté le: 2014-02-28 09:03
Merci beaucoup pour ta réponse, goycoechea !
Au fait, petite question à ceux qui ont lu le livre en VF : la fameuse coquille de la couverture (Cormack au lieu de Carmack) est-elle uniquement présente sur la couverture ou bien également répétée dans le livre ?

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Dragon Quest (Android), Cyber Shadow (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3309

En ligne
Posté le: 2014-03-09 20:47   [ Edité le: 2014-03-09 20:48 ]
Je me permets d'upper ma question pour savoir si l'un(e) d'entre vous pourrait m'en dire plus sur les coquilles de ce fameux livre (en VF bien sûr donc "Les maîtres du jeu vidéo"). Y en a-t-il vraiment beaucoup et la coquille "Cormack" au lieu de "Carmack" est elle récurrente ?
Merci d'avance pour vos lumières !

  Voir le site web de J
keween
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
0001482 pts.

Joue à La saga Thief et Dota 2.

Inscrit : Nov 07, 2007
Messages : 284
De : Rennes

Hors ligne
Posté le: 2014-03-13 21:02
La VF du livre n'est absolument pas une réussite, on devine des qualités littéraires qui on sauté avec la traduction.

Le livre parle de l'enfance à quake 3. Il donne une explication sur le comment du pourquoi des jeux Id software et il reste absolument indispensable pour le fan. Tu en apprendra beaucoup. Alors si possible, il faut le lire en VO mais la Vf est suffisante pour en savoir un max sur la création des jeux.
_________________

Amis ! Nous sommes au bord du gouffre . Faisons un grand pas en avant !


J
Pixel monstrueux


Joue à Dragon Quest (Android), Cyber Shadow (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3309

En ligne
Posté le: 2014-03-13 21:51
Merci keween ! Mais pour ce qui est des coquilles, le livre en est-il à ce point rempli ? Et "Carmack" se fait-il appeler "Cormack" tout du long ou seulement sur la couverture ?

  Voir le site web de J
goycoechea
Pixel imposant

Score au grosquiz
0016685 pts.

Inscrit : Jul 15, 2005
Messages : 998

Hors ligne
Posté le: 2014-12-11 17:47   [ Edité le: 2014-12-11 17:47 ]
Pour les 21 ans de Doom, John Romero a publié sur son twitter des images inédites telles que des scans des modèles de monstre en argile, ou des textures et des sprites non utilisés. Intéressant pour le fan.

Parmi ce qui a retenu mon attention, des animations différentes pour la mort du héros (valable seulement pour le multijoueur donc):

Image
Image

https://storify.com/andrewrstine/romero-s-doom-stuff
Une archive avec toutes les images: https://www.dropbox.com/s/r4hjj10r4xdx2u3/DOOMART1993.zip?dl=0

Esteban
Gros pixel



Joue à Phoenix Wright en vrai

Inscrit : Jan 28, 2003
Messages : 1757
De : la planète Mars(eille)

Hors ligne
Posté le: 2015-01-16 16:13
J'ai attaqué Doom sur PC, en passant quelques niveaux.

C'est toujours bien de revenir au jeu fondateur du genre pour saisir à quel point ses idées ont été pompées de partout. En fait, ID Software a une conception assez fixée de ce à quoi doivent ressembler les affrontements, à base de rétropédalage à tout crin et de straf pour se cacher derrière un mur. Pour avoir joué à Quake II il y a plusieurs années, ça n'a en fait guère évolué.
Du coup, Serious Sam est un peu comme un gros hommage à Doom avec des environnements gigantesques en prime.

Les niveaux sont habilement conçus, même si j'ai toujours pas compris comment on était censé repérer les passages secrets (je me colle aux murs en faisant "Use" pour l'instant). L'idée d'indiquer le "Par" du niveau est intéressante, parce qu'on visualise clairement le rythme auquel les développeurs ont voulu que l'on joue.

Par contre, je ne comprends pas encore très bien l'intérêt du pistolet de base. Je m'explique : en "Hurt me plenty", on accède au shotgun très vite (le premier niveau) et le jeu est extrêmement généreux sur les cartouches je trouve. Du coup, pour l'instant, je ne suis pas trop repassé au pistolet, sauf pour canarder à distance à l'entrée d'une pièce. J'ai entendu que certains démarraient tous les niveaux au pistolet et ne se débrouillaient qu'avec ce qu'ils trouvaient dans chaque niveau. Mais est-ce qu'il faut jouer en UV pour que les munitions se raréfient ?


Sinon, une question toute bête : ya pas de réticule de visée ? Parce que c'est compliqué de savoir si on est bien aligné sur l'ennemi. Je dois foutre un nombre incalculable de cartouches dans le vide.
_________________

Venez on monte une équipe sur Cold War !!!!

Ajoutez moi sur le PSN et allons faire mordre la poussière aux vils capitalistes !! Le Soviet grospixellien vaincra
id PSN : nous_2_13015


Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1799

Hors ligne
Posté le: 2015-01-16 19:21
Citation :
Le 2015-01-16 16:13, Esteban a écrit :

Les niveaux sont habilement conçus, même si j'ai toujours pas compris comment on était censé repérer les passages secrets (je me colle aux murs en faisant "Use" pour l'instant). L'idée d'indiquer le "Par" du niveau est intéressante, parce qu'on visualise clairement le rythme auquel les développeurs ont voulu que l'on joue.

Par contre, je ne comprends pas encore très bien l'intérêt du pistolet de base. Je m'explique : en "Hurt me plenty", on accède au shotgun très vite (le premier niveau) et le jeu est extrêmement généreux sur les cartouches je trouve. Du coup, pour l'instant, je ne suis pas trop repassé au pistolet, sauf pour canarder à distance à l'entrée d'une pièce. J'ai entendu que certains démarraient tous les niveaux au pistolet et ne se débrouillaient qu'avec ce qu'ils trouvaient dans chaque niveau. Mais est-ce qu'il faut jouer en UV pour que les munitions se raréfient ?


Sinon, une question toute bête : ya pas de réticule de visée ? Parce que c'est compliqué de savoir si on est bien aligné sur l'ennemi. Je dois foutre un nombre incalculable de cartouches dans le vide.


La plupart du temps, pour les passages secrets, c'est un peu comme le jeu des sept erreurs, la partie où se situe le passage secret est différente des autres : partie du mur plus (ou moins) éclairée que les autres, petit détail sur le mur qui diffère des autres, etc.
Il n'y a pas de réticule de visée, ton personnage vise toujours au centre de l'écran. Faut juste aligner l'ennemi avec ton arme. Si tu n'as pas l'habitude, c'est normal de galérer au début, mais c'est un coup à prendre et je pense que tu vas vite t'y faire.
_________________

Donner, c'est donner. Et repeindre ses volets.



Index du Forum » » Jeux » » Truc louche dans l'article sur Doom...

43 messages • page
123




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)