les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Super héros au cinéma
1014 messages • page
12345 ... 51
Auteur Super héros au cinéma
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2010-02-16 12:41
Ah bon, l'épouvantail était présent dans Batman Begins? Je ne m'en souviens absolument pas alors que j'ai vu le film il y a deux ans environ. Ce que j'ai retenu du film, c'est qu'il était principalement centré sur Batman, on ne se souciait pas des autres personnages. Il y avait un autre méchant que Wayne avait rencontré en Asie, mais je ne sais pas s'il faisait référence à un personnage connu du comic et je l'ai un peu oublié aussi.
Décidément, je vais devoir revoir les deux Batman de Nolan car je les ai un peu oubliés.

Sinon, j'ai oublié de parler de deux épisodes. Tout d'abord, celui avec le Fantôme Gris (le Plastiqueur Fou), qui relate des attentats commis de la même façon que dans un épisode (le Plastiqueur Fou justement, c'est le même nom que l'épisode de Batman en question) d'une série de super héros. La série est finie depuis longtemps, et l'acteur qui jouait le rôle du fantôme gris se retrouve oublié, sans le sou. Or, Batman était un fan du personnage de TV, c'est en bonne partie grâce à son idole qu'il est devenu ce qu'il est maintenant. L'épisode alterne entre passages en noir et blanc où on montre l'épisode de la série (avec un petit garçon regardant l'épisode du Plastiqueur Fou qui n'est autre que Bruce Wayne gamin), et passages normaux en couleur qui se passent dans la réalité. Ca met en place une mise en abyme intéressante du cinéma de super héros, ainsi qu'une réflexion sur la condition d'acteur admiré qui n'a marqué les spectateurs que pour un seul rôle de toute sa vie (malgré l'aide de son agent, l'acteur en question n'arrive pas à obtenir d'autres rôles différents du Fantôme Gris, donc il n'a plus fait d'autres films après l'interruption de la série du Fantôme Gris). L'acteur déchu n'arrive pas à revenir au devant de la scène et essaie de se débarrasser de ses vieux souvenirs du Fantôme Gris, ce qui déçoit Batman dans un premier temps. C'est assez émouvant de voir ensuite l'acteur jouer son propre rôle dans la réalité pour aider Batman à trouver l'auteur de ces explosions de bâtiments, se disant qu'il a une dette envers tous ceux qui l'ont admiré dans la série TV. Le Plastiqueur Fou, c'est l'un des meilleurs épisodes de Batman je trouve.

Autrement, j'avais loupé l'épisode Rêve ou Réalité, où Batman se retrouve dans une vie illusoire dans laquelle ses parents n'ont jamais été tués, il n'a jamais été Batman et va épouser Selina Kyle. Il existe bien un Batman dans cette vie factice, mais ce n'est pas Bruce Wayne. La vérité lui saute aux yeux quand il se rend compte qu'il est incapable de lire les journaux et les livres (les lettres sont sens dessus dessous), comme s'il était dans un rêve justement. Un épisode assez déconcertant, mais je l'ai bien apprécié.


A part ça, j'aimerais bien voir d'autres séries animées DC. Je sais effectivement qu'il y a une autre série Batman après celle-ci, mais c'est vrai que le design a changé et qu'il me plaît nettement moins. J'avais vu aussi quand j'étais gosse quelques épisodes de Batman la Relève, où ça se passe dans le futur avec un Bruce Wayne vieillissant qui parraine un jeune homme lui succédant dans le costume de Batman: j'avais gardé un sentiment mitigé, ça me semblait bizarre, mais il faudrait que je revoie ça, je n'avais pas regardé cette série sérieusement. J'avais aussi regardé pas mal de Superman, mais ça ne m'avait pas plu des masses: j'ai toujours du mal avec ce personnage, avec le fait qu'il n'a aucun masque et que personne ne le reconnaisse malgré tout, et aussi le fait qu'il est un peu trop parfait et surpuissant. Enfin, j'ai entendu dire qu'il y avait des séries animées tournant autour de la Ligue des Justiciers, mais je n'en ai pas vu et je ne sais pas ce que ça donne (ça me semble un peu casse-gueule de réunir ainsi plusieurs super héros qui agissaient avant en solitaire).
J'ai vu aussi qu'il y avait d'autres séries, mais ils ont adopté un côté manga dans les personnages que je n'apprécie franchement pas.

Enfin, je crois qu'il y avait deux longs métrages Batman qui sont très appréciés, à savoir Batman contre le Fantôme Masqué, et Batman la Relève: le Retour du Joker. Mais je ne les ai pas vus non plus.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6130
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2010-02-16 13:34
Au sujet de Batman, ne manque pas de regarder le cross-over Batman/Superman qui est pas mal fichu du tout je trouve, ni l'épisode, à la fin, qui s'appelle je crois "Legends of the Dark Knight" qui est un must seen

Batman : la Relève est effectivement bien plus zarb, mais intéressant sur bien des points. Il y a même un épisode de la Ligue des Justiciers se passant dans ce futur qui est intéressant.

Globalement, j'ai bien aimé toutes les séries de Super Héros réalisées par le studio, même Superman est intéressant dans son genre même si la série Batman reste la meilleure à mes yeux, tant du point de vue esthétisme qu'intrigue. Un livre complet est d'ailleurs sorti sur le sujet il n'y a pas longtemps (je me souviens plus le titre, 'faudrait que je le récupère) mais en le feuilletant, j'avais notamment vu la pression de la censure qui faisait que les auteurs n'avaient pas droit de :

- Mettre une référence à la religion ;
- Pas de nudité ;
- Pas de strangulation ;
- Pas de bris de verre ;
- Pas de sexe (Harley Quinn devait être à la base une sacrée nymphomane) ;
- Pas de blessures d'armes en feu ;

Etc. etc.

La ligue des justiciers est... particulière. Elle a ressuscité certains héros que l'on n'avait pas vu depuis longtemps, comme Green Arrow ou Question, mais c'est surtout le premier arc qui est intéressant, soit les trois premiers épisodes, qui montrent bien la formation de la League. Après, cela devient un peu emm...bêtant, mais ça se regardait bien le Dimanche matin avec un bol de chocolat chaud et des tartines de confitures

Éloigne-toi en revanche du "Projet Zeta" (bof bof) et ne jette qu'un coup d'œil rapide aux "Teen Titans", DA qui a certes un générique incroyable, mais qui plafonne dans son style et n'arrive jamais réellement à le transcender.

Et comme toujours, j'exhorte à regarder "Freakazoid!" qui est ouvertement le meilleur des Super-Héros jamais créé

  Voir le site web de MTF
gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5957

Hors ligne
Posté le: 2010-02-16 13:54
Citation :


A part ça, j'aimerais bien voir d'autres séries animées DC. Je sais effectivement qu'il y a une autre série Batman après celle-ci, mais c'est vrai que le design a changé et qu'il me plaît nettement moins. J'avais vu aussi quand j'étais gosse quelques épisodes de Batman la Relève, où ça se passe dans le futur avec un Bruce Wayne vieillissant qui parraine un jeune homme lui succédant dans le costume de Batman: j'avais gardé un sentiment mitigé, ça me semblait bizarre, mais il faudrait que je revoie ça, je n'avais pas regardé cette série sérieusement. J'avais aussi regardé pas mal de Superman, mais ça ne m'avait pas plu des masses: j'ai toujours du mal avec ce personnage, avec le fait qu'il n'a aucun masque et que personne ne le reconnaisse malgré tout, et aussi le fait qu'il est un peu trop parfait et surpuissant. Enfin, j'ai entendu dire qu'il y avait des séries animées tournant autour de la Ligue des Justiciers, mais je n'en ai pas vu et je ne sais pas ce que ça donne (ça me semble un peu casse-gueule de réunir ainsi plusieurs super héros qui agissaient avant en solitaire).

Enfin, je crois qu'il y avait deux longs métrages Batman qui sont très appréciés, à savoir Batman contre le Fantôme Masqué, et Batman la Relève: le Retour du Joker. Mais je ne les ai pas vus non plus.


Alors honnêtement, je te conseil de rematter Batman la relève, c'est une série dont( je garde un excellent souvenir, étant un univers original, les réalisateurs (le même que pour la série batman) on eu plus de liberté que sur leur précédente œuvre, du coup elle apparait plus sombre sur certain épisodes (il y a des mort par moment) et aborde parfois des sujet qui ne pouvait figuré (notamment un épisode qui parle du dopage et un autre sur la dépendance du virtuel) et regarde Batman la Relève: le Retour du Joker comme épisode final (quoiqu'en fait il peut être placer n'importe ou dans la série).

pour les autres série

La ligue des justicier : c'est une bonne série, surtout a partir de la seconde saison, mais c'est plus proche de l'atmosphère de Superman que de Batman.

The Batman: Pas beaucoup regardé, le truc c'est qu'ils ont voulu réécrire toute la mythologie du Dark Kinght, c'est pas mauvais mais bien en dessous du Batman original, par contre a m'a dit du bien du cross over avec Dracula.

Batman : L'Alliance des Héros : a ne pas prendre au sérieux, mais comme un hommage à la série d'Adam West



Citation :
J'ai vu aussi qu'il y avait d'autres séries, mais ils ont adopté un côté manga dans les personnages que je n'apprécie franchement pas.



Les Teen Titan ? Très bon divertissement, c'est sur que le design surprend, mais ça alterne bien entre des épisode délirant et d'autre plutot sérieux

Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2010-02-19 01:46
Peut-être Teen Titans, oui.

MTF, on a très souvent des bris de verre dans la série Batman quand même. ^^

J'ai lu aussi que la série Batman la Relève comporte une conclusion qui se trouve non pas dans la série elle-même mais carrément dans le dernier épisode ("Epilogue") de la saison 2 de la série Justice League Unlimited.

Bon, j'ai continué à regarder la série Batman jusqu'à l'épisode 61, donc voici la suite de mes impressions.

J'ai adoré l'épisode Heureux comme un Poisson dans l'Eau: c'est l'épisode où le Joker est le plus inquiétant et sadique (les moments où ses victimes sont "contaminées" avec leurs éclats de rire, c'est assez glaçant), tout en étant très drôle et déjanté. Le meilleur épisode avec le Joker, à égalité avec Chantage à Crédit je dirais. Par contre, j'ai trouvé le Joker Fou très faiblard, un des moins bons épisodes avec le Joker.
J'aborde le doublet avec les ninjas. Bon, l'épisode La Nuit du Ninja est un peu faiblard, mais il introduit Kyudai. Par contre, Le Jour du Samouraï est un très bon épisode, avec une histoire et des personnages plus intéressants, un beau combat dans le volcan en éruption (belles images), et une conclusion du doublet.
L'épisode double Coeur d'Acier est pas mal aussi avec les robots remplaçant les humains et ça introduit Barbara Gordon, mais je ne le classe pas dans les meilleurs de la série Batman. L'autre doublet Jeux d'Ombres qui introduit Batgirl est sympa aussi, sans être transcendant.
Par contre, il y a plusieurs épisodes axés fantastiques qui sont faiblards, comme Terreur dans le Ciel (avec l'homme chauve-souris, ça fait suite à l'épisode pilote Duel), Le Tigre de la Nuit (pas inintéressant avec cette variation autour de l'Île du Docteur Moreau, mais il manque quelque chose), et surtout Le Loup Garou qui est un des plus mauvais épisodes de la série selon moi. De plus, les épisodes portant sur l'homme mystère (le labyrinthe du minotaure malgré sa fin sympathique avec la paranoïa de l'escroc, Réalité Virtuelle), je ne les trouve pas terribles.

Il y a également plusieurs épisodes avec le Pingouin seul. Celui où il sabote la voiture de Batman est un peu faible (et puis ça rappelle le film Batman le Défi où le Pingouin sabote également la batmobile), mais c'est intéressant de voir le personnage du garagiste qui a été aidé par Batman. L'épisode Ombres et Ténèbres est mieux, mais je trouve qu'il traîne parfois un peu en longueur et l'idée de la cécité de Batman n'est pas assez exploitée. Enfin, l'épisode Monsieur Pingouin est franchement excellent, avec le Pingouin qui essaie sincèrement de s'intégrer dans la haute société. C'est là que le Pingouin se révèle le plus intéressant dans la série (ça rappelle aussi Batman le Défi, je serais curieux de savoir si cet épisode a été fait avant ou après ce film de Burton), avec une critique envers la haute société et une fin assez amère. Pour moi, c'est le meilleur de la série mettant en scène le Pingouin.

Je n'insiste pas trop sur Vertigo, Zatanna et Dr Jekyll le Retour qui sont pas mal mais sans plus.

Il y a aussi l'épisode Bain de Boue où réapparaît Gueule d'Argile. J'ai bien aimé les deux-tiers de l'épisode, jusqu'au dernier tiers qui est un vrai gâchis avec Batman qui interrompt l'expérience qui aurait pu sauver Matt Hagen (tout en voulant essayer de le sauver, c'est incohérent): là je trouve que Batman a été un enfoiré de première. Décidément, pas de chance avec Gueule d'Argile: je trouve que le doublet Bas les Masques est gâché par le comportement profondément antipathique de Matt Hagen (complètement hystérique et traitant son ami comme de la merde, je ne peux pas avoir de la pitié pour lui), tandis que Bain de Boue est gâché par le comportement de Batman à la fin (alors que Matt Hagen est cette fois nettement moins anthipathique). Vraiment dommage, ils ont un peu tout gâché avec Gueule d'Argile dans cette série alors qu'il y avait de très bonnes idées.

Sinon, l'épisode Il s'en est fallu de Peu est génial! Très bien mené avec les gangsters racontant leurs histoires (et les dialogues froids entre Double Face et Poison Ivy, faisant écho à ce qui s'est passé dans Poison d'Amour) et la chûte à la fin! Sans oublier l'histoire de Killer Croc qui est la meilleure: "je lui ai balancé un rocher!".
L'Homme qui Tua Batman, c'est aussi un grand épisode, bien fichu, basé sur l'absence de Batman, avec un truand maladroit assez attachant qui devient celui qui a tué Batman, et un Joker qui pleure pour ne pas avoir tué Batman et organise une cérémonie funéraire (avant d'annoncer vouloir manger chinois ^^), et un final prévisible mais bien amené et jouissif.
L'épisode Remords est magistral également, où on voit un Batman fatigué qui doute de lui, qui se sent coupable de ce qui est arrivé au commissaire (grièvement blessé), jetant son masque. On voit mieux les relations touchantes entre le commissaire Gordon et Batman: Gordon fait office de figure parternelle envers Batman, tandis que Batman représente le héros qu'aurait voulu être Gordon.
Harley et Ivy est aussi un grand épisode de la série, avec beaucoup de références à Thelma et Louise, entre une Harley dominée et soumise par un Joker machiste, et une Ivy féministe qui essaie d'émanciper Harley. C'est bien rythmé, c'est très drôle et dynamique, un régal!
Enfin, le doublet la Quête du Démon m'a bien marqué. Très surprenant, on sort complètement de Gotham City, on est carrément dans un récit d'aventures aux quatre coins du Globe, entre Indiana Jones (les trucs un peu fantastiques, l'aventure), James Bond (le plan machiavélique avec le satellite), et Lawrence d'Arabie (pour le désert et la musique qui me fait penser au film vers la fin). On a aussi un très beau combat à l'épée entre Batman et Ras Al Gul à la fin, avec une bonne musique.

Voilà, voilà, il ne me reste plus qu'une vingtaine d'épisodes à voir.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5957

Hors ligne
Posté le: 2010-02-20 09:25
Citation :

Il y a aussi l'épisode Bain de Boue où réapparaît Gueule d'Argile. J'ai bien aimé les deux-tiers de l'épisode, jusqu'au dernier tiers qui est un vrai gâchis avec Batman qui interrompt l'expérience qui aurait pu sauver Matt Hagen (tout en voulant essayer de le sauver, c'est incohérent): là je trouve que Batman a été un enfoiré de première.


Claire ! Je n'ai jamais compris ou le scénariste voulait en venir avec cet épisode ! Comme tu le dis, Batman passe pour le dernier des salopards. Un épisode à éviter, tout simplement.

Yoshiki
Gros pixel

Score au grosquiz
0000228 pts.

Joue à Unchardted Drake's Fortune, Uncharted 2 Among Thieves

Inscrit : Sep 10, 2005
Messages : 1828
De : Ile-de-France

Hors ligne
Posté le: 2010-02-20 20:29
Vraiment très chouettes tes compte-rendus sur l'animé Batman, Rudolf, j'ai également de très très bons souvenirs de cette série lors de sa diffusion en prime time sur France 3. J'aimerais bien les revoir avec un oeil plus averti, mais je suis certain que ça n'a pas du tout vieilli et que la qualité est toujours là.

Certains ont parlé de changement graphique pour la suite? Vous parlez de quelle série? Celle qui s'appelle Les nouvelles aventures de Batman, où l'ancien Robin agit désormais en solo, et c'est Tim Drake le nouveau jeune Robin? Dans mes souvenirs, c'était aussi bien que l'ancienne série. D'ailleurs, je crois que c'est dans cette série qu'il y a un épisode ou Gordon se lance à la poursuite de Batman en découvrant que sa fille Barbara est Batgirl et qui été grièvement blessée lors d'une sortie nocturne.

J'ai également d'assez bon souvenir de Batman la Relève, surtout les premiers épisodes qui mettent en scène un Batman vieillissant qui décide de raccrocher son costume. Et je ne sais plus si c'est la conclusion de la série mais Return of the Joker était très très intense, je l'avais vraiment trouvé génial lors de ma vision.

Concernant le DA sur la JLA, je n'ai vu que quelques épisodes éparses et ça m'a donné une bonne impression mais en tout cas, les afficionados des comics la considèrent avec une très très haute estime et comme l'adaptation la plus fidèle de matériel original donc, je pense qu'on peut leur faire confiance.

Puisqu'on parle des dessins animés, je ne sais pas si vous connaissez la série des X-Men qui date des années 90 et qui était diffusé sur Canal Plus en clair, elle n'a pas été rediffusé à ma connaissance donc elle est un peu tombée dans l'oubli et je suis tombé sur les dvds un peu par hasard lors d'un séjour au Canada et plein de souvenirs me sont remonté à la tête.

Donc, je me suis procuré le coffret de la 1ere saison qui contient 16 épisodes, et après visionnage, je constate que la série a très bien vieilli à mon goût, cette saison balaie pas mal d'arcs historiques de la saga comme les Sentinelles, Apocalypse et ces cavaliers, le mystérieux traitre parmi les X-Men (n'ayant pas du tout suivi Onslaught en comics, je fus très surpris des années plus tard en lisant un résumé en découvrant le fameux traître!), Genosha. La série reste très grand public, mais aborde néanmoins tous les thèmes fondamentaux des X-Men, arrive à présenter une multitude de mutants. Personnellement, je trouve cette série excellente, elle m'a permit de me familiariser avec l'univers des X-Men, étant un lecteur de Strange dans la fin des années 80 et début 90, j'avais toujours été rebuté par les X-Men et son foisonnement de personnages, d'intrigues, et la série ne m'avait jamais attiré jusqu'à ce que je matte le DA qui fut en quelques sortes une excellente initiation à la saga X-Men.

Et je viens de me commander la saison 2, 3 et 4 (je ne sais pas jusqu'où la série a été diffusé en France, mais j'ai pas le souvenir qu'elle avait duré si longtemps, 76 épisodes en tout) à l'instant sur Amazon, les dvd zone 2 comportant non seulement la VF d'origine mais également des ST français.



[ Ce Message a été édité par: Yoshiki le 2010-02-20 20:34 ]

_________________


Image


  Voir le site web de Yoshiki
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Rimworld

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13324
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2010-02-21 11:38
Il y a aussi la série X-Men qui est passée il y a quelques années que je trouvais pas mal, ça s'appelait X-Men Evolution

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9552
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2010-02-21 12:32
Ah oui, j'adorais la série des X-Men dont tu parles, Yoshiki. Je ne sais pas si je l'apprécierais autant avec le recul, mais j'ai souvenir d'une technique honnête, et de bons scénarios. Ce fut mon tout premier contact avec les X-Men d'ailleurs.

X-Men Evolution était sympa aussi, mais elle manquait de Gambit
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Simply Smackkk
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2315

Hors ligne
Posté le: 2010-02-22 19:43
Comme vous, j'ai été marqué par la série Batman. On la regardait en famille d'ailleurs, et même si je ne me souviens pas avoir entendu mes parents dire du bien de cette série, le fait qu'ils n'en aient pas dit du mal était signe de qualité.

Comme beaucoup de monde, j'ai regardé beaucoup de séries quand j'étais petit. J'en ai suivi certaines assidument mais au final, les souvenirs se sont un peu envolés (Man-Bot, The Mask (à part son générique) Creepy Crawlers par exemple). Cette série Batman, pas trop, j'en ai encore quelques bons souvenirs.

Bon, les souvenirs, c'est les souvenirs d'un gamin haut de quelques pommes. Je me rappellais d'un Gueule d'Argile émouvant, visiblement avec le recul ce ne serait pas vraiment ça. Et pourtant, même si les années ont passé, je suis sûr que la série n'a pas trop mal vieilli, et les posts de Rudolf ainsi que d'autres me rassurent. J'en avais déjà parlé avec un ami, mais il faudrait vraiment que je revoit la série.

J'avais trouvé un excellent ouvrage sur la série, paru il y a quelques années, avec tout plein d'images pour rendre hommage à son esthétique, je vous le conseille.


J'aimais bien aussi cette série X-Men, qui, de ce que je m'en souviens, devait passer ailleurs que sur Canal+, chaîne que je ne captais absolument pas. Mais mis à part la musique du générique, que je trouve très percutante, je ne me rappelle pas grand chose. Je me rappelle surtout de pogs "holographiques" offerts dans les paquets de Miel Pops que je possède toujours.

Sinon, il y avait aussi une série Spiderman plutôt sympa dans la même époque. Là aussi il y avait un générique dont j'apprécie encore la musique et des pogs, cette fois ci vendus dans les marchands de journaux.





_________________

Sur SensCritique
Moi, je(u video)


  Voir le site web de Simply Smackkk
gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5957

Hors ligne
Posté le: 2010-02-23 09:25
Citation :

Sinon, il y avait aussi une série Spiderman plutôt sympa dans la même époque. Là aussi il y avait un générique dont j'apprécie encore la musique et des pogs, cette fois ci vendus dans les marchands de journaux.




Elle était pas mal cette série Spiderman, par cointre les effet 3D on sacrément veilli, et on note certain souci d'animation sur un épisode ou 2, mais je crois qu'elle est encore regardable aujourd'hui.

Spiderman a eu le droit a une nouvelle série dernièrement. Spectacular Spiderman



Le design est très particulier, mais l'animation est très fluide, les combat réussi et ça respecte bien la mythologie de l'homme araigné. Je recommande.
_________________

Image


Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2010-03-05 20:53
Qu'est-ce qui s'est passé? J'avais pourtant copié-collé mon post sur ce topic, mais on dirait qu'il a été effacé. En plus, le même post a aussi été effacé sur le topic grosbistrot. Bon, heureusement que j'avais écrit ce post ailleurs que sur grospixels, sinon ça m'aurait bien ennuyé de tout retaper. Il faut quand même que je réécrive ma réponse à Simply Smackkk:

Citation :
Bon, les souvenirs, c'est les souvenirs d'un gamin haut de quelques pommes. Je me rappellais d'un Gueule d'Argile émouvant, visiblement avec le recul ce ne serait pas vraiment ça.


Je suis un peu sévère en fait, ce double épisode était quand même marquant, avec des scènes fortes où les hommes de main font avaler le produit à Matt Hagen avec ces ombres noires (en disant "tu vas en bouffer jusqu'à creuver", c'était assez hard comme scène), et la scène avec les écrans TV représentant tous les rôles qu'a incarnés l'acteur (qui perd le contrôle en se transformant à chaque fois).

Bon ça y est, j'ai vu tous les épisodes de Batman. Alors, voyons-voir.

Il y a quelques épisodes un peu moyens. Celui avec Zeus est assez bizarre et tombe un peu à plat. L'épisode intitulé "les poupées Mayas" ne m'a pas trop plu, et ça me fait regretter que le Chapelier soit passé de personnage tragique (cf l'épisode "le pays des merveilles") à un ennemi lambda ayant des motivations basserement matérialistes en oubliant ce qui l'a conduit à être ainsi. Le lion et la Licorne, j'ai trouvé son scénario pas terrible, surtout à la fin où Batman détruit le missile au-dessus de Londres sans qu'il y ait de déflagration alors qu'il était censé réduire la ville en cendres (mais c'est sympa d'apprendre des choses sur Alfred qui a la classe). L'épisode Le Procès, je m'en souvenais, mais je l'ai trouvé assez faiblard, à part le passage où Harley se fâche contre le juge Joker qui l'a balancée pour avoir une remise de peine. L'épisode Bane, je l'ai trouvé assez faible aussi, je n'ai accroché ni au personnage, ni à l'histoire (ils auraient peut-être pu insister davantage sur son passé où il était un cobaye). L'épisode Crise de Rire, je l'ai trouvé très mauvais, un des pires de la série (aux côtés de l'épisode Morts de Rire qui mettait aussi le Joker en scène, avec le bateau et les ordures). L'épisode intitulé la Réinsertion de l'Homme Mystère, je le trouve assez faible aussi, et je me dis que c'était une grosse erreur de nous dire comment Batman a survécu à l'explosion (maintenant je sais de quoi s'est inspiré Indiana Jones 4 pour l'idée du frigo ), je me dis qu'il aurait mieux valu ne pas le dire pour laisser un peu de mystère.

J'en viens aux épisodes qui sont assez bons. Les épisodes A pas de Velours et Le Retour de Batgirl sont sympathiques tout en faisant une conclusion sur Catwoman (laissant de côté sa vie rangée). Le volet Le Cirque Infernal qui se passen dans la forêt avec Batman poursuivant Croc était original, j'ai particulièrement apprécié toute la première partie avec la traque dans la forêt qui était bien fichue (par contre, les cris de Batman étaient bizarres, j'ai l'impressions qu'ils ont laissé les cris de la VO dans cette VF). L'épisode Double Tour était correct aussi, avec ce fou qui terrorisait les pensionnaires d'Arkham. L'épisode Ô Temps Suspends ton Vol m'a bien plu avec le retour du roi horloge (je ne connaissais pas du tout ce personnage, il existait dans le comics avant la série animée?) et l'idée de l'objet qui rend le personnage tellement rapide au point que le temps est suspendu autour de lui (mais il est moins bien que le premier épisode mettant en scène ce personnage). L'épisode Seconde Chance qui conclue le personnage Double Face est pas mal, mais je suis un petit déçu quelque part, je trouve qu'il lui manque quelque chose, que ça manque de force dans le dénouement et que la première partie est assez superflue quand on soupçonne d'abord Thorne et le Pingouin. L'épisode en Egypte avec Ras Al Gul est pas mal, mais trop rapide pour ce que ça raconte en un seul épisode, et la résolution est trop invraisemblable (je m'attendais à ce que la "momie" soit nettement plus dangereuse et résistante): ce n'est pas aussi bien que La Quête du Démon. L'épisode Souvenirs Souvenirs est très étonnant compte tenu qu'il se passe presque entièrement au Far West (au cours d'un Flashback relantant un épisode de la vie de Ras Al Gul), mais c'était sympa. Il y a enfin le Ventriloque qui est bien mené, avec ce vieux bonhomme qui a une double personnalité (la deuxième étant transmise à son pantin Scarface), ça fait très polar. Le Trio Infernal était intéressant aussi, avec ces fils de riches complètement pourris par leur statut et qui "s'ennuient".

Maintenant, dans les très bons épisodes, on a l'épisode Qui veut la Peau de Bullock est très bon, où on nous montre un Bullock plus attachant que jamais malgré son côté insupportable, et une ambiance jazzy vraiment chouette (ça se manifeste dans la musique). Il est intéressant de voir qu'au début Bullock était complètement déplaisant, mais que par la suite c'est ce côté antipathique qui le rend sympathique au bout du compte. Le dénouement m'a assez surpris, je ne m'attendais pas à ce que ce soit cette personne.
L'épisode Baby Doll, je m'en souvenais un peu, je l'avais vu. Le personnage est très attachant, à savoir une femme victime d'une maladie rare qui l'empêche de grandir et qui lui fait garder une apparence d'enfant. Il y a quelques soucis au milieu qui l'empêchent de faire partie des meilleurs épisodes (la dynamite qui aurait pu tuer tout le monde y compris Baby Doll, le déguisement de Robin). Par contre, le final fait partie des meilleurs qu'offre la série, à partir du parc d'attraction. Déjà on a Batman qui prend la pose pour attirer tous les enfants vers lui afin d'isoler Baby Doll et la retrouver, ce qui fait écho à la gloire qu'a perdue Baby Doll et qu'utilise Batman contre elle. Mais surtout, il y a la fameuse scène finale des miroirs! Ca m'avait marqué cette scène, avec ces miroirs déformants qui montrent une Baby Doll à l'état de femme adulte et qui se dévoile telle qu'elle est réellement, à savoir une femme prisonnière dans un corps d'enfant et qui en souffre, avant de s'effondrer en pleurs auprès de Batman ("j'l'ai pas fait exprès"), un Batman qui incarne ici une figure plus compatissante que jamais.
La Cité Congelée est un très bon épisode, avec la seconde (et dernière) apparition de Mr Freeze dans la série classique. Un personnage toujours aussi intéressant, qui libère en lui quelques émotions perdues au point d'aider Batman à détruire les projets du constructeur de la ville qui voulait tout geler pendant des années. Un Mr Freeze désormais quasiment immortel mais qui voudrait tout faire pour perdre cette immortalité pour retrouver la vie d'un homme normal (même dans un mauvais jour), qui fait appel à ses sentiments par amour pour sa femme congelée.

Alors maintenant, j'aborde les épisode majeurs de la série, en commençant par Une Âme de Silicone. Alors là franchement, c'est du lourd! En fait, c'est la suite du doublet Coeur d'Acier. Le doublet en question n'était pas mal, mais pas plus marquant que ça malgré le thème intéressant des robots qui remplacent les hommes. Un manque comblé justement par sa conclusion, avec un ultime qui a été construit et oublié avant la destruction de l'ordinateur et qui n'est autre que la réplique de Batman. Le problème, c'est que ce robot n'a pas conscience qu'il est un robot, il croit vraiment être Batman et que quelqu'un l'a transféré dans une machine, puisqu'il a des souvenirs d'être Batman et Bruce Wayne. Oui mais ce sont des souvenirs implantés, pas de vrais souvenirs. Il va finalement être réactivé pour tenter d'accomplir la mission de l'ordinateur, et on s'enchaîne sur la confrontation entre la mission qu'il doit faire, et le caractère qui est en lui et qui le détruit moralement en croyant avoir tué Batman alors qu'il s'était juré de ne pas tuer quelqu'un en tant que Batman. Franchement, cet épisode est super d'un bout à l'autre, je ne le connaissais pas du tout.

Autre épisode majeur, je cite Le Jardin d'Enfant (attention à ceux qui ne l'ont pas vu, je vais faire de gros SPOIL). C'est en quelque sorte la conclusion du personnage de Poison Ivy. Tout est déconcertant dans cet épisode, où on découvre une Poison Ivy ayant désormais une vie rangée, étant mariée, vivant dans un quartier chic style années 50 avec les enfants de son mari. Déconcertant aussi de voir les événements sordides se produisant la nuit avec Bruce, alors que Batman se déplace de jour paradoxalement. Et alors la fin dans la cave, bon sang! Je ne m'attendais pas du tout à ça! On bascule carrément dans l'horreur, [spoiler]avec le vrai mari enfermé dans une baignoire d'eau, et les bébés qui naissent dans des plantes et qui sont les clônes du mec[/spoiler]. Je me serais cru dans le film L'Invasion des Profanateurs. Non mais franchement, ça avait de quoi donner des cauchemars aux gosses qui vont vu cet épisode. C'est l'occasion de voir une Poison Ivy plus humaine, véritablement désireuse d'avoir une vie rangée avec une famille, mais avec ses propres désirs malsains: c'est une femme dominatrice, elle veut le garder le contrôle, ne pas obéir à un homme, et pour cela [spoiler]elle s'entoure de clônes qui sont entièrement à son service et représentent à la fois son mari et ses enfants[/spoiler]. Dans la dernière image avec l'avion, on voit Poison Ivy faire le bilan de sa vie et de ses ratés qu'il y a eu en regardant son album photo: d'abord son aventure avec Harvey Dent (qu'elle empoisonne dans le premier épisode où elle apparaît), son tandem avec Harley Quinn où il aurait pu se passer quelque chose entre elles (mais elle n'a pas supporté le caractère dominé de Harley Quinn vis-à-vis du Joker), et enfin cette photo de famille où pour la première fois elle était heureuse (mais elle a tout perdu). Honnêtement, je mets cet épisode au même niveau que Double Jeu et Heart of Ice dans le genre épisode dépeignant la psychologie et la souffrance d'un ennemi de Batman.

Après, je cite Harlequinade qui est un épisode à mourir de rire! Catastrophe, le Joker vole une bombe pouvant détruire toute la ville. Pour le retrouver, une solution: trouver quelqu'un qui raisonne comme lui, à savoir... Harley Quinn! Voilà donc un épisode où Harley Quinn devient une alliée improbable de Batman, tous deux unis pour le meilleur et pour le pire pour retrouver le Joker. Harley Quinn est complètement foldingue, c'est bien marrant de la voir se faire engueuler par Batman quand elle touche aux boutons de la Batmobile. On apprend certaines choses sur le passé de psychiatre de Harley. La scène où ils arrivent dans un ancien repaire du Joker investi par des bandits ayant monté une scène de cabaret et des jeux, c'est trop drôle. Avec Harley Quinn qui monte sur scène et danse pour attirer l'attention. Sans oublier le final complètement hallucinant où Harley Quinn et le Joker s'engueulent, l'un laissant finalement Harley derrière parce qu'elle ne voulait pas partir sans ses hyènes, mais elle ne se laisse pas faire en abattant l'avion pour ne pas le laisser partir, puis elle allait vraiment le tuer avec le révolver (qui était un faux mais elle ne le savais pas), et ça se termine par une réconcilation, avec le Joker se disant "on est quitte" (ils auraient tous deux laissé l'autre mourir), unis dans un amour malsain et dans la folie.

Enfin, je termine avec La Journée d'Harley. Oui, Harley Quinn, encore elle décidément. Cette fois, elle tient vraiment la vedette et le Joker n'apparaît pas du tout. Cette fois, elle est déclarée saine d'esprit et est libérée d'Arkham. Maintenant, elle est bien décidée à mener une vie rangée, en gardant ses excentricités et son côté délurée (elle se promène avec ses hyènes dans la rue et les magasins). Mais alors tout cafouille au moment où elle part avec un robe qu'elle a payée mais dont l'antivol n'a pas été enlevé: ça sonne à la sortie, un flic vient pour enlever l'antivol, mais Harley se sent agressée et fuit en croyant qu'on va l'arrêter. Et à partir de là, c'est l'engrenage infernal, tout va de mal en pis, tout s'accélère dans un rythme d'enfer. Ellle renfile sa tenue de harlequin, elle s'enfuit malgré l'aide que propose Batman. En chemin, elle enlève la copine de Bruce Wayne comme otage pour mieux s'enfuir avec les voitures de flic (de Bullock) qui la poursuivent. Elle trouve une planque, mais retrouve le bandit qu'elle avait trompé dans le cabaret de Harlequinade: grosse bagarre, Batman rapplique, elle s'enfuit, et le bandit la poursuit. Harley commence à s'entendre avec la fille qui l'a enlevée, cette dernière la proposant de ne pas porter plainte. Mais non, ça va encore empirer avec l'entrée en scène du père de la fille qui est un général et conduit un char d'assaut pour libérer sa fille: grosse panique, Harley empire encore sa situation, s'enfuit avec tout le monde aux trousses, gros carembolages entre les divers poursuivants, pour finalement se faire arrêter, mais Batman lui offre la robe qui a causé tous ces problèmes (une journée de merde, suite de quiproquos contre une Harley Quinn qui agissait de bonne foi la pauvre) et elle l'embrasse longuement en remerciement. Franchement, je me suis régalé avec cet épisode, et ça rend Harley Quinn définitivement culte.


Bien, j'ai passé en revue tous les épisodes. Plus tard, je pense que je ferai un petit bilan de la série en citant les épisodes qui m'ont le plus plu et marqué.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2010-03-06 00:27
Alors, je fais mon petit bilan.

La série de Batman est franchement excellente, avec une esthétique "années 40" et art déco remarquable, de bonnes histoires, de bons personnages, de bonnes musiques, avec un ton plus adulte que la moyenne des autres séries pour gosses qui étaient diffusées en même temps.

Parmi les défauts, on peut citer l'animation qui est assez inégale selon les épisodes. On a des épisodes qui manquent sérieusement d'intérêt, il y a peut-être un peu trop d'épisodes en fait. La plupart du temps, les ennemis de Batman deviennent plus anecdotiques dans d'autres épisodes après une première apparition remarquable (Double Face, Le Chapelier Fou par exemple), à quelques exceptions près comme Le jardin d'Enfant (la conclusion de Poison Ivy) ou Monsieur Pingouin (le meilleur épisode avec lui après un premier épisode "l'oeuf du pingouin" anecdotique). Au niveau des doublages, je regrette que les personnages changent souvent de voix, le pire étant l'épisode double La Quête du Démon où les voix de certains personnages dans l'épisode 1 sont différentes dans l'épisode 2 (là quand même, c'est scandaleux). Enfin, on risque de ne pas être d'accord avec moi, mais j'ai tendance à dire que le personnage du Joker est un gros échec de la série: il apparaît trop souvent et à part les excellents épisodes "Chantage à Crédit" et "Heureux comme un Poisson dans l'eau" (l'épisode sur Noël était rigolo aussi), les autres épisodes avec lui tout seul sont ratés, avec un Joker parfois un peu gonflant (Mort de Rire) ou ringard (Crise de Rire).


Maintenant, je cite mes épisodes préférés de la série:

- Double Jeu/Two-Face: Un doublet sombre sur le personnage tragique et schizophrène qu'est Harvey Dent;

- Il n'est jamais trop tard/It's never too late: Une belle histoire de rédemption d'un chef de gang confronté aux dégâts qu'il a fait autour de lui, une construction narrative très bien fichue;

- Amour on Ice/Heart of Ice: Une histoire émouvante sur un homme dont la vie a été détruite et "gelée", plus capable de ressentir le monde autour de lui;

- Le Plastiqueur Fou/Beware the Gray Ghost: L'histoire d'un acteur mythique mais déchu ayant inspiré Batman et amené à jouer son propre rôle, un épisode assez magnifique;

- Harley et Ivy/Harley and Ivy: Une folle virée avec l'association entre Harley Quinn et Poison Ivy, s'inspirant pas mal du film Thelma et Louise, avec des thèmes féministes abordés;

- Remords/I am the Night: Un épisode où Batman remet en cause son rôle de justicier, abordant des relations touchantes entre lui et le commissaire Gordon.

- Une âme de silicone/His silicon soul: Une superbe histoire sur le thème des robots ayant des souvenirs artificiels et ayant acquis une humanité liée à ce personnage qu'il incarne qui entre en confrontation avec ce qu'il doit faire;

- Le Jardin d'Enfant/House and Garden: Le meilleur épisode mettant en scène Poison Ivy désormais "rangée", faisant le triste bilan de sa vie, rêvant d'une vie heureuse faite à partir de ses idées malsaines et la volonté de ne pas être dominée par un homme;

- Harlequinade/Harlequinade: Un épisode très drôle avec une Harley Quinn charismatique menant l'histoire tambour battant, et l'"amour" irraisonné et malsain entre elle et le Joker;

- La Journée d'Harley/Harley's Holiday: Un engrenage infernal, une Harley qui se met sans cesse dans les pires situations qui s'aggravent en essayant de s'en sortir sincèrement, un épisode hilarant qui nous fait dire qu'elle n'a pas de bol.


Voilà.

Sinon, je pousse un gros coup de gueule envers la Warner, et plus particulièrement la Warner France. Vous savez, les DVD Batman, j'ai dû les acheter sur un site anglophone car l'intégrale de la série n'est jamais sortie en DVD en France! Mais aux USA et au Royaume-Uni, oui (avec la version française disponible sur les DVD zone 1)! Même en Belgique les coffrets sont sortis. Mais en France, non, on a juste un petit coffret comportement une quinzaine d'épisodes.
Mais qu'est-ce qu'ils foutent franchement? Sont-ils au courant chez la Warner que la série a beaucoup marqué les jeunes téléspectateurs français et que plein de gens seraient super intéressés par une sortie intégrale en DVD en France?

D'ailleurs, j'essaie de me trouver Batman contre le Fantôme Masqué, mais... il est introuvable! J'ai cherché dans les magasins et boutiques, mais pas moyen. J'ai regardé sur les sites de vente, mais on ne le trouve pas non plus. Sur le site de la Fnac, c'est marqué indisponible, et apparemment c'est comme ça depuis le mois de février 2009 durant lequel était censé sortir le DVD en France (ils avaient même carrément marqué "édition périmée" durant le mois de sortie du DVD en France!). Là je me demande franchement si ce long métrage est réellement sorti en France en DVD, je me pose des questions: ils ont mis en vente dix exemplaires ou quoi? En plus, contrairement à la série Batman, la VF du Fantôme Masqué n'est pas dispo dans la version anglaise et la version zone 1 comprend la version québéquoise à la place.

Et puis l'intégrale Superman, pareil, faut passer sur les sites anglophones, on ne trouve pas ça en France. Idem pour la Ligue des Justiciers (zéro DVD en France). Quant à Batman la Relève, ils ont sorti la saison 1 en France il y a un an, mais on attend toujours le reste.

Bref, c'est totalement hallucinant, je n'en reviens pas! Il y a plein de gens qui ont très envie de (re)voir les séries animées DC en France pourtant. Qu'est-ce qu'ils foutent à la Warner pour la France?


A part ça, je vais enchaîner directement sur les Superman (je n'ai pas encore acheté le quatrième coffret Batman où il y a la vingtaine d'épisodes de la seconde série qui changeait de design). J'en reparlerai sur ce topic bien entendu.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5957

Hors ligne
Posté le: 2010-03-06 09:46
Citation :

Voilà.

Sinon, je pousse un gros coup de gueule envers la Warner, et plus particulièrement la Warner France. Vous savez, les DVD Batman, j'ai dû les acheter sur un site anglophone car l'intégrale de la série n'est jamais sortie en DVD en France! Mais aux USA et au Royaume-Uni, oui (avec la version française disponible sur les DVD zone 1)! Même en Belgique les coffrets sont sortis. Mais en France, non, on a juste un petit coffret comportement une quinzaine d'épisodes.
Mais qu'est-ce qu'ils foutent franchement? Sont-ils au courant chez la Warner que la série a beaucoup marqué les jeunes téléspectateurs français et que plein de gens seraient super intéressés par une sortie intégrale en DVD en France?




En plus de ceux que tu as cité, ont peut rajouté, les Teen Titan, project zeta, la ligue des justicier... Même leur série récente comme The Batman, n'a pas bénéficié de sortie.

En faite TOUTE les séries animés Warner sont inexistante en France. Et c'était pareil à l'époque de la VHS.

En fait quand on y réfléchi, seul les série animé japonaise, bénéficie de sortie sérieuse. J'entend par la qu'elle ne subissent pas une sortie aléatoire, avec juste des DVD best of. Quand une série Jap sort, en général ont a le droit a sont intégralité.

Pour ce qui est des anime américain, européen ou même français, c'est le nawak totale.
Dans la majorité des cas, les srie ne sorte tout simplement pas, et quand ils sortent, c'est sous formes de DVD simple avec juste quelques épisodes. Les série qui bénéficie d'une sortie intégrale se compte sur les doigt d'une main.

A croire que seul les série japonaise ont passé le cap d'être considéré comme des enfantillage

Panda
Gros pixel

Score au grosquiz
0002250 pts.

Joue à C'est compliqué

Inscrit : Jan 27, 2004
Messages : 1384
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2010-03-06 13:22
Citation :
Le 2010-03-06 09:46, gregoire01 a écrit :
A croire que seul les série japonaise ont passé le cap d'être considéré comme des enfantillage

Je pencherai plutôt pour des raisons économiques : les éditeurs savent qu'il existe un vrai marché pour les dessins animés japonais. Mais ils doivent considérer que ce n'est pas le cas pour les dessins animés américains.

  Voir le site web de Panda
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9552
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2010-03-06 16:14
Je pense que paradoxalement c'est le fait d'avoir été boutées hors du PAF qui a donné de la crédibilité aux séries japonaises. Les séries françaises et américaines, qui sont toujours diffusées au sein des programmes jeunesse, n'ont pas droit à la même (relative) considération, même s'il y a des exceptions, comme Oban Star Racers qui était un peu hybride.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5957

Hors ligne
Posté le: 2010-03-16 12:12
Retour sur les films de super héros

Il me semble que personne n'a abordé celui là.




Film qui devait lancé la carrière de Brandon Lee et le sortir de l'étiquette "fils de...", The Crow sera finalement purement et simplement son dernier. Allez savoir comment, une vrai balle s'est retrouvé parmi les balles a blancs lors d'une des scènes. Il en mourra, mais aura eu le temps de tourné la majorité des scène avant ce drame (On utilisa le numérique pour les scènes manquante).
Hors la première scène ou l'on voit Brandon Lee, c'est la séquence ou il est ressuscité et il sort de terre, avouez que c'est assez perturbant.

Car The Crow, c'est l'histoire d'Eric Raven jeune artiste assassiné lui et sa fiancée la veille de leur mariage, et ressuscité par un corbeau afin qu'il puisse se venger (en fait c'est surtout sa fiancée Shelly qu'il cherche a venger) et reposer en paix.





C'est le second film d'Alex Proyas (qui réalisera plus Tard Dark City). Ce film de super héros se démarque de la plupart des film du genre. Déjà, le but n'est pas la justice mais la vengeance, et si Eric Raven, aidera des personne, il ne montrera aucune pité face à ceux responsables de son tourment (d'ailleurs il est interessant de noter que les mort de ces dernier on plus ou moins un rapport avec leur statut/action). Ensuite, le film ne part pas dans la surenchère, les pouvoir du héros sont plus modeste a l'écran que d'autre super héros. Enfin, plus que la vengeance, c'est l'histoire et l'amour d'Eric Raven qui est mit en avant, on sent qu'on a affaire à un personnage torturé, qui s'en veut de ne pas avoir put protéger celle qu'il aimé et cherche la rédemption a travers la vengence..
L'atmosphère sombre du film n'est pas sans rappeler les batman de Tim Burton, a la différence que The Crow n'a pas de construction immeuble surréaliste, du gothisme réaliste en somme.


Notons que bien qu'inspiré d'une bande dessiné, le film s'en éloigne pas mal scénaristiquement.

Celà ne l'empêche pas d'être un de mes film de "Super-héros" préféré.
Une belle histoire d'amour et quête de rédemption.


D'ailleurs ma soeur m'a offert une figurine parlante.



Et ce salaud de chat a cassé la patte du corbeau



Il yu a eu une adaptation en série. C'est simple, ceux qui se sont chargé de cette adaptation n'ont rien capté a l'esprit du film.
_________________

Image


Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2010-03-21 01:37
Avertissement! Gros pavé en approche!

Voilà, j'ai terminé de voir la série animée de Batman (les nouvelles aventures de Batman), celle qui fait suite à la série classique et qui comporte 24 épisodes.

Ca se passe deux ans après la première série, et plusieurs choses ont changé. Batman fait maintenant équipe avec Batgirl (qu'on avait aperçue dans la première série) et avec un nouveau Robin (plus jeune que le premier) qui apparaît dans le premier épisode. Mais le premier Robin (Dick Grayson) est fâché contre Batman et l'a quitté pour devenir Nightwing. Je trouve le nouveau Robin moins transparent que le premier Robin, ce dernier ayant pas mal gagné en charisme et en maturité (tout en devenant plus amer) sous son costume de Nightwing. Batgirl est assez attachante et plus vivante que le Robin de la première série. Batman, quant à lui, est devenu nettement plus amer et froid qu'avant.

Ce qui a changé également, c'est le design. Avant de visionner cette série, j'étais assez réfractaire à ce changement de design, certains choix ne me convaincant pas du tout au premier abord. Finalement, c'était une fausse impression de ma part car il s'avère que ce nouveau design est une réussite totale, permettant à Bruce Timm de mieux exprimer son style graphique, avec plus de liberté. Ainsi, l'épouvantail a sacrément gagné en classe avec son allure décharné et sa corde de pendu autour du coup (façon western). Au début je trouvais Catwoman super moche, mais finalement j'aime bien sa nouvelle allure, plus féline et "garce" qu'avant, ça lui va très bien (et elle passe de blonde à brune). Je n'aimais pas le design de Poison Ivy avant de voir cette série, mais finalement je le trouve réussi également. J'avais eu un petit peu de mal avec le Joker, mais je m'y suis bien fait également. Par contre, le Pingouin a complètement changé. Dans la première série, il était un truand, mais maintenant il a une vie rangée de notable dirigeant un restaurant riche tout en trempant dans des affaires pas nettes et des recels: j'aime bien l'évolution de ce personnage.
De plus, l'animation s'est nettement améliorée par rapport à la première série, c'est nettement plus fluide et la mise en scène est plus aboutie.

Par contre, les scénarios sont quand même moins poussés que dans la première série je trouve. C'est particulièrement flagrant au niveau du traitement des méchants, bien moins mémorables qu'avant. Avant on avait des épisodes comme Double Jeu, Heart of Ice ou Jardin d'Enfants qui présentaient des méchants ayant une psychologie complexe, mais cet aspect a été mis de côté dans cette nouvelle série (à part l'épisode Amour Fou).
L'autre problème, c'est que cette série est frustrante par son faible nombre d'épisodes: il y en a 24, mais il en aurait fallu deux fois plus pour approfondir l'univers et les personnages qui ont changé en deux ans. Nightwing par exemple, on ne le voit presque pas. De même que Bullock est peu absent (et c'est encore pire pour Montoya qui est absente ou presque).

Maintenant, j'aborde plus en détail les épisodes:

- Le Retour de Robin (Sins of the Father): l'épisode pilote de la série, où apparaît le nouveau Robin (Tim Drake) poursuivi par des bandits qui cherchent son père ayant volé quelque chose. Une bonne introduction qui présente ce qui a changé.

- Trouble-fête (Holiday Knights): un épisode à sketchs un peu hors-série, composé de trois mini-récits de Noël. Sympathique, mais oubliable.

- Coup de froid (Cold Comfort): le retour de Mr Freeze. Honnêtement, je trouve cet épisode catastrophique, il m'a beaucoup déçu. Mr Freeze était un excellent personnage dans Heart of Ice et dans La Cité Congelée, on avait de la peine pour lui. Malheureusement ici, le personnage perd tout intérêt psychologique et n'a plus d'autre but que de détruire la vie de tout le monde. Mouais, c'est vachement égoïste et destructeur pour ce personnage, on ne ressent plus aucune empathie pour lui (alors qu'il faisait une croisade personnelle contre une personne qui avait détruit sa vie dans Heart of Ice et qu'il se montrait compatissant à la fin de la Cité Congelée). En plus, il est dit que sa femme a été réanimée: alors là j'ai dû louper quelque chose parce que ce n'était pas le cas dans les autres épisodes (dans la Cité Congelée, il s'était plutôt retrouvé perdu dans la banquise avec sa femme inanimée). Bref, épisode très décevant.

- Jamais peur (Never Fear): le retour de l'épouvantail. On a une innovation puisque le nouveau gaz de l'épouvantail a l'effet inverse de tout ce qu'il avait entrepris dans l'ancienne série. Maintenant, il ne déclenche plus la peur, mais il la supprime. C'est ainsi que les victimes sont libérées de toute peur et qu'elles perdent les pédales en jouant par exemple au casse-cou. Batman va en faire les frais puisque le gaz va lui enlever la peur de tuer. Maintenant, on a affaire à un Batman impitoyable qui ne va pas hésiter à menacer un criminel de mort et à le laisser mourir une fois qu'il a obtenu les renseignements voulus. J'aurais bien voulu que ça aille plus loin au point que Batman commette un acte irréparable, mais ils n'ont pas trop osé. En tout cas, l'épouvantail fait peur maintenant avec son nouveau design très réussi.

- La Vraie Nature de Catwoman (You Scratch My Back): Une improbable association entre Catwoman et Nightwing. Sympathique, mais sans plus, je n'ai pas grand chose à dire.

- Sinistre marionnette (Double Talk): Très bon épisode marquant le retour du ventriloque en quête de rédemption. Malheureusement pour lui, il est manipulé et il va être hanté par le souvenir de son pantin Scarface qui dirigeait un gang et qui représentait la deuxième personnalité du ventriloque. J'ai bien aimé cet épisode.

- Joker s'achète une conduite (Joker's Millions): un épisode pas terrible. Il y a des trucs plutôt rigolos (le défilés de candidates pour devenir la nouvelle Harley, la révélation sur l'héritage), mais le Joker est vraiment trop représenté comme un loser ringard.

- Destinée (Growing Pains): Franchement excellent, l'un des meilleurs épisodes de la série. C'est celui où le jeune Robin rencontre une petite fille amnésique poursuivie par un mystérieux homme inquiétant. L'identité de l'homme en question ne constituait pas une réelle surprise, c'était assez prévisible. En revanche, tout ce qui concernait la fille m'a littéralement étonné et scotché! Ce qui se passe à la fin est absolument terrible, je ne m'attendais pas à une issue aussi tragique. Un épisode vraiment à voir, je ne peux pas en dire plus.

- La Fille du calendrier (Mean Seasons): voilà un très bon épisode. Ca concerne la vieillesse et les médias ou sociétés qui misent sur le jeunisme (les responsables sont enlevés par une mystérieuse femme portant un masque blanc). Le passage avec le mec qui montre sa future série télévisée mettant en vedette un enfant flic noir sur son skate-board m'a bien fait rire et en même temps c'est assez révélateur. Bon, il y a quelques longueurs malheureusement, avec entre autres le passage du dinosaure qui est très dispensable. Par contre, la fin est excellente avec la révélation liée au visage de Calendar Girl.

- Morgane l'enchanteresse (The Demon Within): Un épisode un peu médiocre, où on est en plein dans la magie (avec un peu d'éléments tirés de l'univers de Merlin l'Enchanteur), je trouve que tout tombe à plat, et puis à la fin ça vire à la Dragon Ball. Bof. Je n'aime pas trop quand les Batman introduisent des éléments magiques, ça ne correspond pas trop à cet univers.

- Règlement de compte (Over The Edge): Alors là, je ne sais pas trop quoi en penser, je suis très partagé. J'hésite entre admiration béate (tout le déroulement de l'épisode) et déception cuisante (la fin). Du côté de l'admiration, cet épisode est un sommet en matière de dynamisme, de mise en scène et de drame. Chaque scène est très marquante, ça va vite, tout va de mal en pis, la musique est superbe et contribue bien à la tragédie qui se produit. Malheureusement, la fin arrive, et là c'est le drame. La fin gâche absolument tout.

Gros SPOIL:

C'est trop facile de dire que tout ce qui se produit n'est pas réel. On commence par l'assaut du manoir Wayne et de la Batcave par la police qui connaît l'identité de Batman et veut l'arrêter. Il y a des sacrifices dans tous les sens, les compagnons de Batman qui se font attraper. Tout ça à cause de l'Epouvantail qui a fait tomber Batgirl du toit d'un immeuble, atterrissant avec fracas sur la voiture du commissaire Gordon, recueillant dans ses bras sa fille agonisante et voulant se venger de Batman qui ne lui avait rien dit. Gordon met le paquet avec son assaut, et engage Bane pour attraper Batman, puis les deux tombent du vide, et... Barbara Gordon se réveille. Tout ceci n'était qu'un rêve affreux, dû au gaz de l'Epouvantail jeté à Batgirl. Ce dénouement est une catastrophe car tout ce qui se passe avant n'a aucun sens. Je ne vois pas l'intérêt de dire comment seraient les choses si tel événement se produit mais finalement ne se produit pas. Moi ça me rappelle un peu les "What If" de Frank Miller: je ne vois pas l'intérêt de la chose. Tout ce qui m'intéresse moi, ce sont des événemets qui se produisent réellement. Cet épisode fait écho à l'épisode Rêve ou Réalité où Batman se retrouvait dans un monde où Bruce Wayne n'a jamais été Batman (qui existe par contre sous une autre identité), mais là au moins ce qui se passait avait un sens, les actions de Bruce Wayne avaient une signification car il ne pouvait pas sortir de ce "rêve" imposé sans agir comme il l'a fait. Là par contre avec Batgirl, c'est juste un rêve où elle n'intervient. Dans ce cas évidemment, c'est facile de mettre en scène les pires événements possibles si rien n'est réel: ça fait lâche, on voit les gens qui n'ont pas envie de se mouiller. Ce qui aurait été nettement plus intéressant éventuellement, c'est atténuer l'exagération de cet enchaînement tragique et faire réellement tuer Batgirl avec un commissaire découvrant seul l'identité de Batman: ça aurait pu être intéressant pour donner une continuité à la série qui tiendrait compte de cela. Là, ça n'a aucun intérêt.


Fin du SPOIL.






- Solo d'amour (Torch Song): Un épisode très médiocre, avec la chanteuse et Firefly. La chanteuse, on a envie de lui donner des claques, et Firefly est totalement inintéressant. A oublier.

- Un amour de crocodile (Love is a Croc): un bon épisode, faisant suite à l'épisode Baby Doll de la série classique, devenant éprise de Croc en qui elle trouve une similitude du fait qu'ils sont tous deux différents du reste du monde (elle ne peut pas grandir, et lui a l'apparence d'un reptile). Baby Doll fait encore une fois de la peine, et Croc s'avère cruel et plus intéressant que dans les autres épisodes.

- Le Grand Frisson (The Ultimate Thrill): un excellent épisode mettant en scène Roxxy Rocket, une cascadeuse complètement allumée et trompe-la-mort qui se reconvertit au vol (dans les deux sens du terme). Un épisode très aérien, avec pas mal de course poursuites aériennes à couper le souffle. La fille est assez attachante, la scène entre le Pingouin (qui a une vie rangée mais dirige des affaires louches tout en restant intouchable) et Batman est marrante, et le dénouement avec Roxxy prise à son propre piège est excellent.

- Les Verts Pâturages (Critters): un des plus mauvais épisodes de la série. C'est celui-là où un vieux fermier et sa fille attaquent la ville avec des animaux génétiquement modifiés et devenus monstrueux (vaches, poules, sanglier, mante religieuse). A éviter.

- Le Culte du chat (Cult of the Cat): Un autre épisode avec Catwoman, poursuivie par de mystérieux membres d'un culte du chat à qui elle a volé une statue. Pas mal, mais pas génial non plus.

- Les Jeux du cirque (Animal Act): Un bon épisode qui aurait quand même pu être bien mieux. Ici, Nightwing retrouve le cirque de son enfance, mais des animaux venant de ce cirque sont impliqués dans plusieurs affaires de vandalisme et de vol. Tous ces animaux impliqués se comportent bizarrement et se comportent de façon étonnamment intelligente. Dommage que cet épisode n'insiste pas plus que ça sur les relations entre Dick et les membres du cirque. Cela dit, c'était assez bien mené et c'est l'occasion de voir Nightwing et Batman faire équipe en mettant de côté leur animosité.

- Blessures anciennes (Old Wounds): un excellent épisode. Nightwing raconte au nouveau Robin comment les relations se sont dégradées entre lui et Batman. Ca permet de faire le pont entre l'ancienne série et la nouvelle série. Ca nous permet de voir aussi comment Barbara Gordon (étant alors la copine de Dick Grayson) est devenue officiellement Batgirl. L'épisode en question est quasi intégralement constitué de flashbacks. Parmi les scènes fortes, je retiens bien sûr celle où Dick laisse éclater sa colère, met un coup de poing à Batman et lui balance son costume de Robin en le quittant. Il y a aussi la scène où Batman menace un homme de main du Joker (qui au passage fait une bonne apparition marrante dans cet épisode) devant sa femme et son enfant, aux côtés de Dick qui est horrifié par le comportement de Batman. C'est l'occasion de voir l'ambiguïté du comportement du mentor de Dick, entre Batman qui est très froid et sévère (la scène en question dans la maison de la famille) et Bruce Wayne qui est un homme bon et généreux qui a aidé l'homme en question et pense souvent à son fils. La fin de l'épisode est assez touchante et bien amenée (on voit Dick et Robin partir le projecteur de Batman sans les voir retrouver Batman).

- Légendes du Chevalier Noir (Legends of the Dark Knight): mouais, pas terrible cet épisode. C'est un épisode à sketchs où des enfants racontent leur vision fantasmée de Batman, chaque sketch étant un hommage à un vieux comics de Batman. Le premier sketch est rigolo et kitsch dans ses personnages rétro. Le second sketch vaut uniquement pour quelques dialogues savoureux ("j'aime la boue, c'est bon pour la peau") car il comporte des graphismes très moches. Par contre, la fin tombe totalement à plat avec la confrontation entre le vrai Batman et Firefly (personnage qui ne vaut pas tripette). Ca fait un peu penser à l'épisode Il s'en est Fallu de Peu, mais sans sa chute géniale. Bref, pas trop aimé cet épisode.

- Soirée entre filles (Girl's Night Out): Un épisode assez sympa et rigolo, sans Batman ni Robin. On voit Batgirl et Supergirl faire équipe pour arrêter Elektra (venant de l'univers de Superman), Poison Ivy et Harley Quinn. C'est plutôt rigolo à regarder.

- La Chimie de l'amour (Chemistry): Un bon épisode dans l'ensemble, avec l'ultime retour de Poison Ivy. Bon, ça ne vaut pas Jardin d'Enfants/House and Garden, mais c'est bien mené dans l'ensemble. C'est l'épisode où Bruce Wayne rencontre ce qui semble être la femme de sa vie.

- Le Jour du jugement (Judgment Day): Excellent épisode, l'un de ceux que j'ai préférés. C'est ici que le Pingouin, Croc et Double Face se font peu à peu punir par un mystérieux juge au visage caché dans le noir, les attaquant avec son maillet de tribunal et désireux de les punir (jusqu'à presque les tuer) dans ses "procès". Un juge très mystérieux. Je ne peux pas trop en dire plus, mais la révélation est excellente et révèle un personnage à la psychologie torturée. Un épisode vraiment à voir.

- Prenez garde au Creeper (Beware the Creeper): un épisode complètement démentiel, j'adore. Déjà au début, c'est l'occasion d'en savoir un peu plus sur les origines du Joker (avec un petit film dans le reportage du journaliste). Un homme se retrouve un peu dans la même situation qui fait du Joker ce qu'il est, mais en bien pire. Ce nouveau clown, c'est le Creeper. Un individu complètement déjanté, très agile, qui veut retrouver le Joker. Dans cet épisode, Harley Quinn est en pleine forme, et la scène où elle fête l'"anniversaire" du Joker en étant recouverte de gâteau est trop drôle et "délicieuse". C'est démentiel d'un bout à l'autre, ça va à 100 à l'heure avec vers la fin une course-poursuite démente. Un des épisodes les plus drôles et démentiels de la série, c'est quelque chose à voir!

- Amour fou (Mad Love): Alors là, on termine en beauté avec ce qui constitue l'un des meilleurs épisodes de la série. C'est adapté d'un comic de Bruce Timm et Paul Dini d'après ce que je sais. Cet épisode met en scène une Harley Quinn maltraitée par le Joker qu'elle essaye d'aider et de dérider. Elle revient sur son passé de psychiatre, sa rencontre avec le Joker qui l'a fait basculer dans la folie, l'amour fou et malsain. Harley Quinn se révèle à la fois drôle et touchante, on la prend en pitié. Le Joker quant à lui incarne un des meilleurs rôles de la série animée, et se montre tel qu'il est réellement: un psychopathe irrécupérable et cruel. La scène de combat sur le train à la fin entre le Joker et Batman est étonnamment violente et intense, avec un peu de sang des deux côtés. La fin est à la fois drôle et effrayante avec Harley Quinn passant souvent de l'amour à la haine de façon instantanée, et vice-versa. Un épisode magistral à voir absolument.


Ouf, ça y est, j'ai fini. Voilà à peu près tout ce qui me venait à l'esprit sur cette dernière série. Dans l'ensemble, malgré quelques épisodes faibles (comme ce fut le cas de la série précédente), le résultat est très bien, avec des épisodes franchement excellents et un très bon design. Mais je me sens aussi un peu frustré car il y avait vraiment de la matière à faire plus d'épisodes (alors que la première série comportait un poil trop d'épisodes à mon goût), il y a des développements qui sont laissés de côté à cause du faible nombre d'épisodes.
En parallèle, je regarde aussi la série animée Superman, dont je reparlerai en détail (sans forcément passer tous les épisodes en revue) quand j'aurai tout regardé.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
nova
Pixel imposant


Score au grosquiz
0002835 pts.

Inscrit : Jul 01, 2002
Messages : 799
De : Melbourne

Hors ligne
Posté le: 2010-03-21 14:18
Citation :
Légendes du Chevalier Noir (Legends of the Dark Knight): mouais, pas terrible cet épisode. C'est un épisode à sketchs où des enfants racontent leur vision fantasmée de Batman, chaque sketch étant un hommage à un vieux comics de Batman.



En fait le deuxième sketch renvoie au magistral Dark Knight returns de Miller et s'apprécie mieux, je pense, en connaissant le comic d'origine (et dont il fait un traitement très maîtrisé je trouve).

  Voir le site web de nova
gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5957

Hors ligne
Posté le: 2010-03-22 13:41
Citation :
- Destinée (Growing Pains): Franchement excellent, l'un des meilleurs épisodes de la série.


Je plussoie fortement, cet- épisode m'a bien marqué à l'époque.
_________________

Image


Simply Smackkk
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2315

Hors ligne
Posté le: 2010-03-28 00:20
Lundi, à 22h15, Supergirl passe sur NRJ 12. Avis aux amateurs!

J'ai du voir le film au moins deux fois, et pourtant, je ne peux pas me rappeler d'un seul moment. Après visionnage de la bande annonce, c'est peut-être parce que ça a l'air d'être très nul.
_________________

Sur SensCritique
Moi, je(u video)


  Voir le site web de Simply Smackkk

Index du Forum » » Hors-sujet » » Super héros au cinéma

1014 messages • page
12345 ... 51




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)