les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Sociétés et créateurs » » Que penser du casual, GrosPixels en débat avec Didier Chanfray !
61 messages • page
1234
Auteur Que penser du casual, GrosPixels en débat avec Didier Chanfray !
Tramboi
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
0003696 pts.

Joue à Wizardry 8

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 360
De : Paris By Night

Hors ligne
Posté le: 2010-08-03 14:34
C'est sûr que tout le monde (spécialement en France) n'a pas les reins pour affronter de gros projets sans se viander.

_________________

Ended up in a stranglehold on a PVC chair


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2010-08-03 14:39
Très belle et riche interview, merci Thezis pour ce travail. Le parcours de Didier Chanfray est des plus intéressant et son discours sur le "casual" est plus pertinent et construit que la plus part des propos tenus par d'autres acteur du secteur sur ce sujet. Mais malgré tout il ne m'a pas convaincu, pour moi le "casual gaming" c'est moins une pratique de jeu qu'une stratégie visant à élargir le marché du jeu vidéo. C'est avant tout né d'une recherche de nouveau gisements potentiels de profits, et non une réponse à une demande qui était forte au préalable. La force du casual gaming c'est d'avoir pris la place des jeux de société (et des jeux de logique, jeux de cartes, casse tête etc...) en les portant sur un écran. Je ne souscris pas du tout à ce type d'affirmation:
Citation :
Le « casual » n’est pas une mode créée de toutes pièces, c’est au départ une attente forte de la part de nouveaux utilisateurs aux envies différentes de celles des « gamers ».
Non, il n'y avait pas d'attente forte de leur part, il n'y avait personne pour se plaindre de vouloir se lancer dans les jeux vidéo mais d'y renoncer faute de titres ciblant leur centres d'intérêts. Le "casual" gamer n'est pas un passionné, il n'avait pas spécialement envie de jouer aux jeux vidéo, cette fameuse demande a été suscitée par les fabricants, ils n'y ont donc pas répondu, ils l'ont crée. Tous ces nouveaux gamers ne s'ennuyaient pas dans leur vie avant l'apparition de ce nouveau secteur de jeux, ils avaient les jeux de société, à présent ils jouent quasiment aux même jeux qu'avant mais sur un écran, où est la différence fondamentale?

Citation :
Préférez-vous vous éclater pendant 2 heures ou vous emmerder à moitié pendant 20 heures ? Oui c’est vrai, les joueurs « casual » n’achètent pratiquement pas de jeux mais ils jouent surtout gratuitement.
Là par contre c'est un peu fragile niveau argumentation, avec des fausses questions (on dirait un discours politique ^^), je peux faire la même dans l'autre sens: "Vous préférez un mauvais jeu que vous aurez envie de jeter au bout de 2h ou bien un titre fort qui vous tiendra en haleine pendant 20h?", oui c'est facile aussi dans ce sens-ci. Bref une formule qui peut se retourner dans le sens qui arrange celui qui la prononce, ça n'a aucune valeur. Ensuite si les "casuals" n'achètent quasiment pas de jeux et s'intéresse surtout au gratuit c'est bien le signe que la demande n'est pas si forte que ça et qu'elle est surtout de surface. Ils ne veulent pas payer parce qu'eux même considèrent qu'il s'agit là plus d'une activité ponctuelle ou d'un bouche trou que d'un réel centre d'intérêt qui puisse les occuper durablement. Ils y jouent comme on se distrait avec une grille de mots croisés ou de sudoku à la fin d'un magazine. Énormément de gens font les mots croisés de leurs journaux/magazine et sont attachés à cette page qui leur est consacrée mais combien ont envie de pousser cette activité au delà de leur grille hebdomadaire? Très peu envisagent un jour de payer pour persévérer dans le cruciverbisme.

Quelques propos m'ont fait aussi bondir, comme celui-ci:
Citation :
Globalement, j’aborde la conception de la même manière que n’importe quel jeu vidéo. Les attributs à fixer absolument avant de démarrer l’étude sont les mêmes : la tranche d’âge visée, le(s) support(s), le budget.
Le support, ok, le budget, ok, heu la tranche d'age... wtf? Quant on se dit créateur de jeux on crée des jeux qui nous ressemblent ou bien on cherche une niche dont on devine un potentiel exploitable pour lui proposer un produit calibré? On crée selon ses inspirations ou bien on cherche à coller aux goûts présumés d'une catégorie de personnes suite à une enquête marketing? Didier Chanfray a fait LBA? Il semblerait que le businessman ait pris le dessus sur le créateur.

Là encore je m'étonne de la formule:
Citation :
m’adresser aux exclus des jeux vidéo.
C'est une drôle de façon de présenter les choses, il y a des sports qui ne m'intéressent pas je ne m'en sens pas exclu pour autant. Ce n'est pas par sentiment d'exclusion que les gens ne s'intéressent pas aux jeux vidéo, ça ne les branche pas c'est tout. Il n'y a pas d'exclus des jeux vidéo, si certains domaines ne sont pas couverts par les jeux vidéo c'est parce qu'il n'y a personne qui éprouve le besoin de créer dans ces domaines là. Si le manque existait réellement il y aurait forcément parmi ces hypothétiques "exclus" des gens pour se mettre à créer et combler ce vide dans l'attente. Didier Chanfray ne peut se revendiquer comme un créateur "pour les exclus" car il ne répond pas à un sentiment d'exclusion qui lui est personnel mais à celui qu'il prétend percevoir dans une partie de la population. Les jeux vidéo ne sont confisqués par personne, surtout à l'heure des mini-jeux gratuits à profusion sur le web. Si les hypothétiques exclus ne trouvent pas leur bonheur il n'y a pas d'obstacle à ce que les plus créatifs d'entre-eux œuvrent pour combler ce vide. Si ça ne se produit pas c'est surement parce que c'est surtout une question de centre d'intérêt et non d'exclusion, les jeux vidéo ne les intéressent pas, tout simplement. Tout ce que Didier Chanfray peut faire de sa position c'est créer de l'envie, ce n'est pas pareil.

Ce qui m'amène au dernier point, que j'ai déjà mis sur le tapis plusieurs fois: je ne comprends pas cette volonté prosélyte visant à convertir tout le monde aux jeux vidéo. Du point de vue de l'industrie ça se comprend ça représente un plus gros marché et donc plus de profits. Mais du point de vue des joueurs et des créateurs de jeu, pour moi c'est plus flou. Quel est ce besoin de faire des jeux vidéo une activité incontournable dans la société? Pourquoi vouloir convertir tout le monde ? Si la "conversion" se fait d'elle même, que les jeux s'imposent parce qu'ils plaisent à une population de plus en plus importante pourquoi pas. Mais çe n'est pas ce qui se passe, on cherche constamment à attirer et à convertir, ce n'est pas le produit qui s'impose de lui même par son identité ou son fond, non, on crée des produits destinés à attirer de nouveaux amateurs. C'est très différent. Encore une fois du point de vue marchand ça se comprend, mais pas à notre niveau de joueurs. N'a t-on toujours pas dépassé ce vieux sentiment de pratiquer un loisir mal vu et méprisé, au point de vouloir le voir s'imposer sur le devant de la scène pour en quelque sorte exorciser ce vieux complexe d'infériorité?

Tramboi
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
0003696 pts.

Joue à Wizardry 8

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 360
De : Paris By Night

Hors ligne
Posté le: 2010-08-03 14:55
Pour répondre au dernier point, tout le monde aime faire partager ses passions.
T'as pas vu "Le dîner de cons"?

_________________

Ended up in a stranglehold on a PVC chair


IsKor
Camarade grospixelien


Joue à C&C Remastered - World of Warships

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13223
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2010-08-05 17:02
Thezis, je viens de lire avec grand intérêt ton entrevue... Et je suis soufflé. Un grand bravo à toi pour la masse de boulot abattue!

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Mario Origami

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26167
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2010-08-25 14:00
Ayez j'ai lu l'interview. Mais tout d'abord j'ai une question, est ce que mr Chanfray a lu ce topic avant de répondre ? Parce que le truc qui me chagrine un peu c'est que tu (Thezis) a lissé les questions aux maximum (intention louable) mais que Didier (je me permets de l'appeller par son prénom) te fais des réponses orienté.
Je veux dire, on sent qu'il se sent attaqué sur le cusual, et il donne tous les arguments qu'il peut pour le défendre. J'ai pas senti d'attaque/moquerie etc.... dans les questions. Du coup j'ai été etonné qu'il réponde parfois un peu sechement (c'est mon sentiment).
Par exemple

Après qu'il fasse que du cusual, ça ne me pose pas de problème si c'est ça qui se vend. Comme certains d'entre vous, j'ai été un peu étonné qu'il ne profite pas de temps en temps d'un peu de trésorie pour créér un jeu dont il revait à ses débuts.

Mais si on elargit le débat hors interview, ce qui me gêne dans le cusual, c'est pas qu'il existe ou son principe. Ce qui me dérange c'est son trop grand succès. Vous comme moi on connait un peu le jv. Et dès qu'un truc marche, il est copié, usé jusqu'à la corde, jusqu'à ce qu'on trouve une nouvelle idée.
Après ce ne sont que des modes : plateforme, baston, doom-like, sf2-like, et maintenant DMC-like (ou GoOW-like selon certains), 3D. Le souci c'est que quand on change de mode, les anciennes periclitent la plupart du temps Du coup si t'es fan de certains genre, bah tu t'y retrouve plus.
Ca devient des niches puis ça finit par disparaitre (mr les shmuppers....). C'est ça qui est dommage.
Alors d'un coté oui y'a plus de genre différents qu'avant, mais de l'autre, les bonnes vieilles recettes tendent à disparaitre.
J'ai toujours le secret espoir que la mode du beat'em all 2D revienne un jour (cps1 tu me manques tant.....) mais je sais que ça se fera jamais



Sinon 2 remarques
* "Ambiance que l’on ressent encore aujourd’hui lors des retrouvailles des anciens dix après". => manque ans
* Frédérick Raynal et Yaëlle Barroz <= ils sont mariés ensemble?


_________________

Image


Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2010-08-25 17:09
Citation :
Le 2010-08-25 14:00, RainMakeR a écrit :
Je veux dire, on sent qu'il se sent attaqué sur le cusual, et il donne tous les arguments qu'il peut pour le défendre. J'ai pas senti d'attaque/moquerie etc.... dans les questions. Du coup j'ai été etonné qu'il réponde parfois un peu sechement (c'est mon sentiment).


Je trouve aussi que ça ressort pas mal. Mais bon, même si nous sommes intéressé par le même média, nous l'abordons d'une manière totalement différente. Nous ne sommes pas du tout dans les mêmes sphères.
Au fil de la lecture de l'interview, j'étais pris entre deux sentiments. Etre géné de lire encore des questions sur le casual en le prenant toujours du même bout (le notre) aprés avoir reçus une réponse plutôt sêche juste avant.
Ou le désapointement de se prendre une remarque "moralisatrice", on va dire, de la part de l'interviewé.

Mais bon, je le redis, je pense que nous avons des points de vue divergeants dut à notre différente manière d'utiliser ce média.

Sinon je continue à dire que non, la promotion d'une console au travers de la famille dans les spot TV ne date pas de la Wii.
Les première générations de consoles (Pong clones, Colleco, VCS) métaient déja cela en image sur le petit ecran.
_________________

Image


Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2011-09-21 23:38
Up !Un petit article intéressant sur le blog des éditions Pix'n Love sur le casual, vraiment bien pensé : http://www.gameblog.fr/blogs/pixnlove/p_48790_le-casual-gaming-un-nouveau-genre

S'il y a bien un domaine où je fais mon possible pour être bien, c'est sur mes opinions. C'est pourquoi je ne me permet pas de parler sur un sujet que je ne maîtrise pas. Déjà parce que c'est jamais très agréable de passer pour un idiot et ensuite parce qu'un débat sur un sujet qui ne nous intéresse pas ne va généralement pas bien loin. Beaucoup de gens accordent énormément d'attention aux spécialistes. C'est valable à notre niveau, mais également ailleurs . Certes le spécialiste connaît son domaine, il l'étudie tous les jours, grand bien lui fasse. Mais qui est celui qui gobe son opinion pour la ressortir sous forme de vérité ?

Je lis et entends depuis des années que le casual gaming est une nouvelle forme de jeu vidéo inventée avec la Wii et la DS. Pourtant, il ne me suffit pas d'aller bien loin pour constater que ces jeux dits casuals ne sont pas nés d'hier. Les Game&Watch sont un bon exemple, des petits jeux, ancêtres des applications smartphones d'aujourd'hui, ont été pensé dans le même but : occuper le temps des gens lorsqu'ils s'ennuient. Alors même si le public initial n'a pas été atteint, les jeux étaient tous d'une simplicité extrême. C'était d'ailleurs une des principales contraintes des équipes de développement de l'époque : comment puis-je faire comprendre le but de mon jeu ? Ils devaient redoubler d'ingéniosité pour créer de petits détails captant directement l'attention. Comment faire ressortir la super pac-gomme permettant de manger les fantômes dans Pac-Man ? La grossir et la faire clignoter, tout simplement.

La question est plutôt de savoir quand des jeux dit "de gamers" ont vu le jour. Pour moi, cela vient d'un manque d'originalité. Là où un jeu va créer une idée, l'autre, en la reprenant, va créer un code. Au final, sans en modifier la base, cette idée sera transformée pour n'être perceptible que par des initiés. Un exemple ? Les torches dans Zelda. Ce n'est pas logique de faire apparaître un coffre lorsqu'on en allume deux, pourtant, c'est l'est pour tous ceux qui y jouent. J'appelle ça un code. Ca explique aussi pourquoi beaucoup de jeux actuels nous force à subir un tutoriel long et inintéressant. L'agrandissement du marché du jeu vidéo doit forcer les développeurs à expliquer aux nouveaux joueurs le fonctionnement de ces codes dont nous avons l'usage. Un hérisson n'est pas censé se rouler en boule pour prendre de la vitesse, même en admettant déjà qu'il puisse courir à toute berzingue.

Après vous me direz, il y a bien des jeux qui ont la vocation d'être pour gamers. Selon moi, c'est venu bien après, lorsqu'on a commencé à identifier ceux-ci comme étant une cible et à ne faire des jeux que pour eux.

Alors au final, est-ce que les jeux casuals sont nés avec la DS, ben non. Disons que le jeu vidéo s'est juste tourné autour du nombril durant un sacré moment. Enfin, ça n'est que mon opinion.

RAF

_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9484
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 09:15
Je tique énormément sur le 3è paragraphe. Nous avons tous été un jour des "nouveaux joueur", et nous nous sommes débrouillés pour intégrer les codes dont l'article parle, et sans tuto interminable. Soit en lisant le manuel, soit parce que le jeu l'introduisait de façon intelligente, soit en tripatouillant la manette. Je ne crois pas que quelqu'un ait jamais eu du mal à intégrer que le spin dans Sonic permettait de prendre la vitesse. On testait, on notait ce qui se passait, on intégrait l'idée.

Au final je ne vois pas bien où le rédacteur de l'article veut en venir.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6049
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 09:24
D'ailleurs, ça m'est arrivé récemment en essayant la démo de Green Beret sur 360 (le remake). Le jeu commence, premier réflexe : j'essaie toutes les touches de la manette pour savoir ce que ça fait, j'avance et là... Gros tuto pour m'expliquer ce que je viens de faire.

Les développeurs prennent les joueurs pour des assistés, ou alors cela se place, paradoxalement, dans une optique "casual". Or voilà : les longs tuto se trouvent souvent dans des jeux "hardcore gamers", alors qu'on remarque beaucoup leur absence dans les jeux "casual", censés se comprendre plus rapidement. Comme quoi...

  Voir le site web de MTF
Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 09:26
Ce qui est important, c'est de comprendre que les jeux vidéos du monde ne sont pas faits que pour toi. A partir du moment où t'as compris ca, tu saisis pourquoi les tutoriels sont là.

Ce que je veux dire par là, c'est qu'il était plus dur à l'époque de rentrer dans un jeu.
A l'époque, si tu avais 5 ou 6 joueurs sur 10 qui arrivaient à dompter un gameplay ou entrer dans le jeu, c'était déjà cool (les chiffres sont jetés en l'air). Maintenant, 9 ou 10 de ces joueurs doivent pouvoir jouer au jeu. Car le jeu vidéo n'est plus un passe-temps d'initiés : il s'adresse à tout le monde, et tout le monde doit pouvoir y jouer.

Les tutoriels ne sont pas là pour prendre les joueurs pour des cons. Ils sont là pour ne pas perdre ceux qui auraient le moins l'habitude des jeux vidéo ou de ce type de gameplay-là.

Puis bon, les tutoriels, même moi qui joue depuis des plombes, ca ne me dérange pas. Quand j'ouvre une boite de jeu de plateau, je lis les règles. Bah là c'est pareil... Ce n'est pas une torture de passer par là. Puis bon, même dans certains jeux modernes comme Super Smash Bros Brawl sur Wii, le tuto est aux abonnés absents et du coup c'est imbittable (véridique, c'est la raison pour laquelle j'ai lancé ce jeu trois fois et trois fois j'ai laissé tombé car je n'arrivais à rien).

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9484
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 09:33
N'empêche que l'exemple de MTF est assez parlant. Tu lances un jeu, tu as le pad dans les mains, ton premier réflexe est bien de tout essayer, non ? Surtout pour un jeu au gameplay basique. Dès que ça se complique un peu, et pour ceux qui ont la flemme de lire les notices de plus en plus rachitiques, le tuto est une bonne option. Mais je pense qu'il est toujours préférable de le rendre optionnel.

Ou on peut faire du début du jeu un tuto déguisé : dans SMB, on démarre à peine qu'on doit sauter par dessus un obstacle, sur un ennemi, et qu'on ramasse un champignon. Hop, en 30 secondes on a tout compris, et sans avoir été tenu par la main.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 09:38
"Tu lances un jeu, tu as le pad dans les mains, ton premier réflexe est bien de tout essayer, non ?"

Toi ou moi, oui.
Un mec qui n'a pas des années de JV derrière lui, non.

Un tutoriel optionnel, c'est évident que c'est parfait pour les joueurs confirmés.
Pour un joueur qui débute, c'est une mauvaise idée car si tu demandes à un mec qui commence de jouer à Magic ou au Monopoly "tu joues tout de suite ou tu veux lire les règles ?", il zappera toujours la lecture de règles. D'où un fameux "rho je comprends rien, je jette" (qui n'aurait pas lieu s'il avait du lire les règles).

C'est juste une question de choix offert au joueur.

Après, c'est évident que le top, c'est un tutoriel obligatoire, mais masqué. Histoire d'exposer les éléments un par un, mais de manière ludique. Jouez à Plants vs Zombies et vous comprendrez... Un niveau = un nouvel élément exposé au joueur.
Mais bon, Popcap a des leçons à donner à bien des gens en ce qui concerne le casual gaming.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9484
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 09:45
Citation :
Un mec qui n'a pas des années de JV derrière lui, non.

Et pourtant c'est ce qu'on faisait dans nos jeunes années de joueurs, non ? On lisait la notice, ou on essayait un peu tout au hasard. Je ne vois pas de raison de penser que les "nouveaux joueurs" actuels sont plus bêtes que nous l'étions quand nous étions à leur place.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 09:59
Relis l'avant dernier post que j'ai écrit : l'idée, c'est de ne pas prendre les gens pour des cons. L'idée c'est de ne pas perdre le type de joueurs qui décrochaient déjà à l'époque.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9484
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 10:13
Citation :
Le 2011-09-22 09:59, Jika a écrit :

Relis l'avant dernier post que j'ai écrit : l'idée, c'est de ne pas prendre les gens pour des cons. L'idée c'est de ne pas perdre le type de joueurs qui décrochaient déjà à l'époque.


Mmm oui. Je vois ce que tu veux dire.

Et si je bloque un peu, c'est parce que j'estime que tous les jeux ne sont accessible à tout le monde. Tout comme les livres, les séries, les films, les jeux de société, ou même les sports. On n'est pas tous égaux devant une manette, et je pense qu'au bout d'un moment, il faut accepter l'idée que non, tout le monde n'est pas capable de prendre n'importe quel jeu en main, et il faut accepter de se couper d'une partie du public.

Mais bon, le jeu vidéo est dans la même phase qu'Hollywood il y a 40 ans (oui, j'ai lu Des Pixels à Hollywood), et veut brasser de plus en plus large, ce n'est pas nouveau. Et on en revient à la croissance exponentielle des frais de développement qui font que les jeux doivent de plus en plus se vendre pour être rentable, etc.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 11:12
Y'aura toujours quelque chose qui me dérangera dans ce genre d'article, et comme dans la plupart des articles soit-disant de réflexion, profitant de la dillution (voulue) des repères sur le net :

Qui parle et quelle légitimité a-t-il pour le faire ?

En général, on obtient pour seule réponse le systématique raisonnement "il a écrit, donc il peut écrire".

Sarugaku
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 05, 2011
Messages : 303

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 11:20
Citation :


Citation :
Un mec qui n'a pas des années de JV derrière lui, non.

Et pourtant c'est ce qu'on faisait dans nos jeunes années de joueurs, non ? On lisait la notice, ou on essayait un peu tout au hasard. Je ne vois pas de raison de penser que les "nouveaux joueurs" actuels sont plus bêtes que nous l'étions quand nous étions à leur place.



Citation :

Un tutoriel optionnel, c'est évident que c'est parfait pour les joueurs confirmés.
Pour un joueur qui débute, c'est une mauvaise idée car si tu demandes à un mec qui commence de jouer à Magic ou au Monopoly "tu joues tout de suite ou tu veux lire les règles ?", il zappera toujours la lecture de règles. D'où un fameux "rho je comprends rien, je jette" (qui n'aurait pas lieu s'il avait du lire les règles).


Sans être plus bêtes, je remarque depuis quelques temps (et c'est valable pour beaucoup de choses, pas seulement le jeu) que les gens cherchent d'abord et avant tout du tout cuit, recherchent ce qui ne nécessite pas d'effort.
Sans compter que ce qui paraît évident à l'un ne l'est pas toujours pour l'autre (nous nous sommes tous trouvés à un moment ou à un autre confrontés à une énigme apparemment insoluble, et dont tout notre entourage avait vu la solution en 3 secondes).

D'où le problème du tuto optionnel, zappé par Toto qui ensuite se plaint de ne rien comprendre (le pire étant quand on croise un zozo de ce type sur Linkedin, dans un fil de discussion entre gens de la profession... Ça fait sérieux, mais sérieux !).

Pour en revenir à l'article, comme Shenron j'ai du mal avec son troisième paragraphe. Je n'arrive pas à voir où il veut en venir. J'ai l'impression qu'il s'embourbe en conservant l'idée d'une séparation casual/gamer qu'il commençait pourtant par récuser en partie. En fait, je pense que la question est mal posée. Le jeu, au fur et à mesure de l'avancée des technologies, s'est simplement et naturellement étoffé. Et le joueur a suivi.
Le mouvement était facile au début (parce que malgré tout les jeux restaient simples d'approche - du moins sur console, sur PC c'est un autre débat), puis s'est complexifié, rendant plus difficile l'accroche du nouveau joueur.
Ajoutée à cela, l'image extérieure du joueur, en partie calquée sur celle de l'informaticien, qui vit dans son monde, et qu'on présente comme peu reluisante (par opposition au gladiateur sportif par exemple).
De plus aujourd'hui, après avoir atteint une certaine masse critique, l'industrie veut continuer à grossir, et pour cela cherche à ratisser au plus large. D'où l'invention de cette catégorie "casual" qui permet de tenter d'attirer plus facilement ceux qui n'ont jamais pu ou voulu accrocher précédemment au medium. On leur promet du simplifié, du facile, on leur promet de jouer sans être joueur. D'où la prolifération d'aides et tutos qui permettent d'entrer sans s'en rendre compte dans la complexité à laquelle les joueurs sont habitués.

Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 12:44
Le jeu étant un loisir, il doit être le moins contraignant possible, c'est tout à fait logique. En tout cas, au niveau de son accessibilité (d'où la volonté de proposer des tutoriels indolores du côté des devs).

Par contre, Sarugaku, va falloir passer à table. ^^
"Entre gens de la profession"... Qu'est ce que c'est que ce sous-entendu ?

Sarugaku
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 05, 2011
Messages : 303

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 13:50
Citation :
Par contre, Sarugaku, va falloir passer à table. ^^
"Entre gens de la profession"... Qu'est ce que c'est que ce sous-entendu ?


Ah non, je viens de finir de manger, je ne peux plus passer à table !

MadMarc
Pixel monstrueux


Joue à Shootius

Inscrit : Aug 09, 2002
Messages : 2161

Hors ligne
Posté le: 2012-06-06 07:56
Citation :
Le 2011-09-22 09:38, Jika a écrit :

"Tu lances un jeu, tu as le pad dans les mains, ton premier réflexe est bien de tout essayer, non ?"

Toi ou moi, oui.
Un mec qui n'a pas des années de JV derrière lui, non.

Un tutoriel optionnel, c'est évident que c'est parfait pour les joueurs confirmés.
Pour un joueur qui débute, c'est une mauvaise idée car si tu demandes à un mec qui commence de jouer à Magic ou au Monopoly "tu joues tout de suite ou tu veux lire les règles ?", il zappera toujours la lecture de règles. D'où un fameux "rho je comprends rien, je jette" (qui n'aurait pas lieu s'il avait du lire les règles).

C'est juste une question de choix offert au joueur.

Après, c'est évident que le top, c'est un tutoriel obligatoire, mais masqué. Histoire d'exposer les éléments un par un, mais de manière ludique. Jouez à Plants vs Zombies et vous comprendrez... Un niveau = un nouvel élément exposé au joueur.
Mais bon, Popcap a des leçons à donner à bien des gens en ce qui concerne le casual gaming.



Ah je confirme totalement les dires de Jika. Les non-joueurs n'ont pas le réflexe de tester tous les boutons.
De plus, les non-joueurs se frustrent très facilement face à un jeu quand ils n'arrivent pas à leurs fins.
Ils n'essayent pas forcément de comprendre les mécanismes et la logique pour arriver au résultat qu'ils veulent.

J'ai des amis qui s'énervent quand ils perdent sur Street Fighter ou quand ils n'arrivent pas à franchir la première zone de Sonic the Hedgehog 1 (Megadrive). A noter que les jeux en temps limité, frustrent particulièrement.

Je ne dis pas ça pour me moquer, juste pour dire que cela existe, et que ce qui parait évident pour nous, ne l'est pas forcément pour les autres.


Et puis soyons honnêtes, on a mis des années à avoir notre dextérité actuelle (tous nos réflexes, muscle memory): connaitre l'emplacement exact de chaque bouton sur chaque manette de chaque console, air control des personnages dans les jeux de plate-forme lors des sauts...

J'ai aussi mis des années à piger la logique des jeux de baston alors qu'avant j'y jouais, je m'amusais avec, mais j'étais super nul bon sang.

Aussi, voir un bon joueur à un jeu ne va pas forcément encourager un non-joueur à s'y attarder plus et à faire des efforts pour devenir meilleur, cela aura peut être plus pour conséquence de le décourager.
Cela dépend de la mentalité de la personne et de l'utilité qu'il voit à réaliser la tache.





  Voir le site web de MadMarc

Index du Forum » » Sociétés et créateurs » » Que penser du casual, GrosPixels en débat avec Didier Chanfray !

61 messages • page
1234




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)