les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3259 messages • page
1 ... 78798081828384 ... 163
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-19 19:41
Je n'ai pas joué à la version Saturn bien que j'ai récupéré cette dernière il y a pas longtemps (merci Lyle !).
Je pense que les 2 n'ont pas grand chose à voir et c'est pour ça que je n'ai pas signalé explicitement la présence de l'article de Bruno dédié à cette version Saturn qui, de plus, est un action-RPG et non un RPG (trop) classique comme c'est le cas ici.

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-20 16:00
Mazinger Z
(Bandai - 1993)



Mazinger Z est tiré des célèbrissimes manga et anime qui font partie du patrimoine culturel japonais au même titre que Gundam, Doraemon ou Totoro. Nous avons ici un jeu d'action vu de profil ou on dirige le robot géant et ou on affronte d'autres robots tout en avançant dans le niveau jusqu'à l'inévitable boss. Le gameplay est celui d'un beat-them-all sur un seul plan mélangé avec un peu de plate-forme. Plutot moche et très mal animé, le jeu compense avec un fan-service efficace puisqu'on retrouve les mêmes ennemis que dans le dessin-animé ainsi que les mêmes musiques, très célèbres elles aussi, qu'on peut entendre pendant les niveaux ou les cut-scenes proposant des illustrations très fidèles mais malheureusement apparaissant dans des fenêtres assez petites.
Le gameplay est un peu plus riche qu'il n'y parait car on a de nombreux coups à sa disposition : combos de coups de poing, dash, coups de pied sautés, glissades, rocket-punch (fulguro-poing) et d'autres armes spéciales qui consomment une jauge d'énergie se rechargeant doucement. La bonne utilisation de ces armes, surtout face aux boss, est la clé du succès ici. Et comme Mazinger est plutot bien maniable, et qu'au premier niveau assez ennuyeux succèdent des niveaux avec des ennemis plus variés, remplis de pièges, et proposant quelques phases de plate-forme, on finit par s'attacher au jeu. A condition toutefois d'être fan de Mazinger, sans quoi ce jeu plutot médiocre apparaitra carrément mauvais. Perso j'aime bien. C'est un peu mon "jeu de la honte"
MOYEN

  Voir le site web de Sebinjapan
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 7483
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2010-07-21 01:40
J'y avais passe quelques temps a l'epoque (a noter qu'aujourd'hui il est assez rare et vaut un certain prix); en gros je suis de ton avis. Le jeu est correct quand on aime Mazinger Z, et propose une certaine richesse de gameplay (enfin, tout est relatif); totalement sans interet sinon.
Precisons que sur une console francaise avec adaptateur, les cinematiques ne s'affichent pas!
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2010-07-21 17:23
J'ai lancé Gundam-G (oui la bouse) pour voir quel pays on retrouvait dans le jeu,
j'avoue m'être bien marré en découvrant que semble t'il Hong-Kong était à nouveau indépendant et que le pilote du robot égyptien ( ) se nommait "spiegel". (enfin c'est peut être le nom du gundam)

Sinon la France est visiblement le dernier pays d'Europe.

Je suis pas arrivé jusqu'au boss, mais j'ai l'impression qu'il était aussi Japonais.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-21 18:31
Tu te fais du mal Amindada : que ce soit pour les jeux Mickey ou les jeux Gundam, tu choisis d'essayer le plus mauvais

Et comme on a un nouveau forumeur qui nous a rescucité le topic catch, eh bin un jeu de catch aujourd'hui :



Muscle Bomber / Saturday Night Slam Masters
(Capcom - 1994)




Muscle Bomber est un jeu de catch développé pour l'arcade par Capcom et qui a la particularité de bénéficier d'un character-design réalisé par Tetsuo Hara, le dessinateur du manga "Ken le Survivant". Les personnages sont donc tous des créations originales et *pour une fois* on n'y retrouvera pas de clones de Hulk Hogan ou de Antonio Inoki, même si certains héros sont un peu inspirés par des catcheurs connus (Bruiser Brody par exemple).
On trouve 2 modes de jeu : en simple ou en équipe. Les matches en équipe se déroulent en fait avec les 4 catcheurs simultanément en action, sans "tag", et sont jouables à 4 avec un multitap. La jouabilité, très abordable, tourne autour de 2 boutons : frapper / effectuer les prises, et sauter. Pour saisir son adversaire, il suffit d'être au contact et de mettre le pad vers lui tout en frappant ; on peut ensuite exécuter des marteau-pilons, des enfourchements et autres joyeusetés avec une direction et toujours le même bouton. Il est aussi possible d'effectuer des coups spéciaux à tous moments avec des manipulations à la Street Fighter 2 (quarts de tour, 360 ...) soit en ayant saisi l'adversaire, soit librement avec des coups de pied / poing. On peut également courir en mettant 2 fois une direction et enfin un 3ème bouton sert uniquement à couvrir son adversaire pour le compte de 3 et la victoire. Certains personnages ont d'autres manoeuvres dans leur arsenal (le "luchadore" peut grimper dans les cordes et attaquer en plongeant) et tous peuvent sortir du ring pour se battre à l'extérieur et trouver parfois des armes.
Les personnages disponibles sont particulièrement charismatiques et plaisants à jouer. On trouve parmis le casting un certain "Haggar", qui n'est autre que l'un des héros de Final Fight. Il dispose d'ailleurs de son "cyclone" (coup ou il tourne sur lui même) et du spinning pile-driver qu'il partage avec son pote Zanguief (à qui il est fait allusion dans une cinématique de fin).
Techniquement c'est joli et coloré, bien animé, mais les sprites sont assez petits par rapport à l'arcade. Et c'est là qu'on se heurte de nouveau au symptome des adaptations de jeux Capcom sur Snes : comme Magic Sword, Knights of the Round ou Captain Commando, Muscle Bomber est un jeu très amusant sur la console de Nintendo mais il ne peut rivaliser, que ce soit techniquement ou pour le fun, avec la version originale en arcade. Cependant, si les 3 jeux cités précédemment se trouvent facilement sur des compiles retro, ce n'est pas le cas de Muscle Bomber (ni de sa suite) qui ne figurent pas encore sur les best-of sortis par Capcom (peut-être à cause de problèmes de droit avec les dessins de Hara ?) et donc, à moins de jouer sur Mame ou un autre émulateur arcade, la version Snes est la seule façon "légale" de gouter à Muscle Buster sur sa TV (il existe aussi une version Megadrive, mais le mode en équipe a sauté).
ASSEZ BIEN

  Voir le site web de Sebinjapan
nono261084
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
0000828 pts.

Inscrit : Sep 25, 2009
Messages : 405

Hors ligne
Posté le: 2010-07-21 21:23
Me suis toujours demandé ce que valait muscle bomber sur snin. Le jeu me fait de l'œil depuis un moment et je pense me laisser tenter.
Dommage qu'aucune conversion du deuxième (ou troisième c'est selon) volet n'ait jamais vu le jour. Le jeu étant excellent...

LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 7483
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2010-07-22 01:37
Citation :
Le 2010-07-21 17:23, Amindada a écrit :
le pilote du robot égyptien ( ) se nommait "spiegel". (enfin c'est peut être le nom du gundam)


Le Gundam Spiegel est allemand (pilote par Bruder); y a pas de Gundam egyptien dans G-Gundam normalement (peut-etre le Cobra Gundam? Mais il n'est pas dans le jeu, ce qui est normal vu qu'on le voit un seul episode dans le DA...)
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2010-07-22 12:37
je viens de vérifier et tu a raison, pourtant son stage est en égype et on affronte tout les autres dans leur pays

haaaa et le francais se nomme "george de sand"

EDIT : en fait il y a bien un gundam égyptien, et il manque des tas de gundam dans ce jeu en fait.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-23 14:13
Monopoly
(Sculptured Software / Parker Brothers - 1992)



L'un des jeux de société les plus célèbres au monde se voit adapté sur Snes avec un titre se jouant jusqu'à 8 simultanément. Bien que tout le monde connaisse, je rappelle tout de même rapidement que le but est de devenir le plus riche en achetant des rues, puis des bâtiments dans une ville tout en se déplaçant sur un un plateau de jeu après un jet de dé. Lorsqu'un joueur adverse tombe sur l'une de nos propriétés, il doit nous donner de l'argent. Certaines cases spéciales permettent de pimenter la partie avec divers bonus/malus. L'adaptation video-ludique ici présente est très fidèle au jeu d'origine et est agrémentée de nombreuses animations : lorsqu'on déplace ses pions d'une part, et lors d'événement spéciaux d'autre part. Rien d'extraordinaire mais ça met du rythme aux parties. Il est également possible de modifier les paramètres de jeu avant une partie (argent de départ, placer des bâtiments ... etc ...). Si vous n'avez pas envie de sortir la boite du jeu et tous ses accessoires, pourquoi ne pas vous faire une petite partie devant votre Snes ou votre émulateur ? Mais en même temps, rien ne vaut l'original qu'on peut emmener partout (enfin c'est quand même un peu encombrant) qui permet de vraiment "palper du blé" et qui donne un sentiment de puissance au porc capitaliste qui sommeille en nous lorsqu'il tient des liasses de billet en main en lançant les dés !
MOYEN


Monopoly
(Tomy - 1993)



Monopoly Game 2
(Ape / Tomy - 1995)



La version japonaise du titre aborde une interface et un design totalement différents. Le plateau de jeu est assez joli, le casting des adversaires à affronter est plus fantaisiste et, surtout, on bénéficie d'un mode "scénario" dans lequel on affronte toute une gallerie de personnages par l'intermédiaire d'une interface ou on déplace son héros comme dans un RPG. Par contre, il semble qu'il ne soit possible de jouer qu'à 2 joueurs humains ici.
Une seconde version appelée Monopoly Game 2 est sortie un peu plus tard. L'interface est exactement la même mais le casting des personnages à affronter, encore plus nombreux, est différent tandis que la réalisation a été (un peu) améliorée et qu'on peut désormais jouer à 5 joueurs humains en même temps. Il y a peut-être d'autres différences mais difficile de le dire à cause des très nombreux textes tout en japonais qu'on rencontre ici.

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-26 15:03
Mouryou Senki Madara 2
(Konami - 1993)



Deuxième jeu prenant place dans l'univers du manga Mouryou Senki Madara, après un 1er RPG sur Famicom (Nes), ce jeu raconte les aventures d'un lycéen dans le Japon moderne qui s'aventure dans un mystérieux manoir situé près de son école. Après quelques aventures, il se retrouvera projeté dans un Japon médiéval-fantastique ou il rencontrera les personnages du manga qu'il devra aider dans leurs quêtes. On commence donc dans une petite ville moderne avant d'aller explorer des villes et des donjons situés dans des contrées imaginaires. Lors des phases d'exploration/dialogue, la vue adoptée et la réalisation font un peu penser aux Phantasy Star de la Megadrive. Les combats sont différents et se déroulent automatiquement à partir de règlages faits dans un menu préalablement. Il est tout de même possible de changer ses réglages pendant un affrontement et ils incluent le positionnement des personnages sur l'aire de combat, la disposition à utiliser plus ou moins les pouvoirs spéciaux ou la magie, l'utilisation d'objets de soin dans telles ou telles conditions ... etc ... Il est donc possible, avec une équipe bien rodée, de laisser l'IA gérer tous les combats (dont on peut choisir la vitesse de déroulement) qui surviennent bien entendu de manière aléatoire lorsqu'on explore les donjons. Pour le reste, c'est du RPG japonais classique.
La réalisation est moyenne avec des décors fins mais très sobres et des monstres tous plus laids les uns que les autres. Les musiques sont agréables. Et en attendant la parution d'un patch de traduction, je n'ai rien d'autre à dire sur ce jeu tout en japonais.

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-28 14:02
C'est l'histoire d'un mech ...


Mechwarrior / Battletech
(Beam Software / Activision - 1993)



Jeu vidéo tiré de la licence de jeux de plateau Battletech de Fasa, le 1er Mechwarrior est d'abord sorti sur PC avec des graphismes en fil de fer avant de connaitre un pseudo-remake avec cette version Snes. Le scénario et les mechas présents ici diffèrent mais le gameplay est le même. Le joueur incarne ainsi un mercenaire dans un lointain futur sur une terre ravagée par la guerre. En quête de vengeance contre ceux qui ont assassiné ses proches, il accèpte diverses missions qui l'amènent à récolter des informations afin de retrouver ses ennemis. On va donc alterner entre des phases de combat en vue subjective à bord d'un robot géant, et des phases de repos ou on naviguera à l'aide d'un système d'icones pour parler avec des gens, réparer et customiser son mecha, et choisir des missions dont il sera possible de négocier la récompense. Le gameplay en combat est tout à fait abordable, très arcade, avec des déplacements au pad, Y pour déplacer son viseur, B pour tirer, X pour afficher la carte, A pour allumer/éteindre le jetpack et les boutons de tranche pour changer d'arme. Les joutes se déroulent sur des cartes assez vastes mais sont malheureusement assez confuses. La faute surtout à des graphismes un peu fouillis et peu colorés qui permettent parfois difficilement de reconnaitre au premier coup d'oeil une base à défendre, une zone surrélevée ... etc ... L'animation des déplacements est cependant relativement fluide et les aides à l'écran avec les viseurs et le tableau de bord permettent de repérer les ennemis sans trop se prendre la tête. Heureusement, car le jeu devient rapidement assez difficile et, même si on sort des missions vivants, les frais de réparation et de recharge des munitions peuvent mettre un sérieux frein à la progression du joueur ayant rapidement besoin d'un mech plus puissant mais très cher.
Une curiosité pour les amateurs de la série et un jeu moyen qui peut plaire au fans de simulation/action en vue subjective peu exigents.
MOYEN


Mechwarrior 3050 / Battletech 3050
(Tiburon / Activision - 1995)



Reprenant toujours l'univers du jeu de plateau Battletech, Mechwarrior 3050 est bien différent de Mechwarrior "tout court". Tout le background et le petit coté aventure du 1er jeu est laissé de coté et on passe d'un jeu de tir/simulation en vue subjective à un jeu d'action en 3D isométrique ayant des petits airs de Desert Strike mais en beaucoup plus frénétique et en beaucoup plus dur. Avant chaques missions, qui cette fois sont imposées alors qu'on pouvait les choisir dans le précédent jeu, il est possible de s'équiper avec certaines armes qu'on utilisera ensuite avec un bouton dédié du pad. Attention, les munitions sont limitées mais on peut en retrouver en cours de mission. On déplace le robot géant avec le pad : la machine se dirige vers la direction voulue (pas de "tourner-avancer" comme dans Desert Strike), mais attention, on doit faire pivoter le haut du robot, c-a-d le buste avec les bras portant les armes, manuellement avec les boutons de tranche. Il est d'ailleurs possible de jouer à 2 simultanément : 1 joueur dirigeant le bas du robot (déplacements) et un autre le haut (pivoter et tir). Je n'ai pas essayé cette option mais j'ai de sérieux doutes concernant son efficacité ludique. Les missions demandent de neutraliser des points stratégiques d'une carte (radars, batteries de missiles, points de ravitaillements ...) dans un ordre précis mais il est possible de n'en faire qu'à sa tête et de massacrer tout ce qui est aux alentours.
La réalisation est impressionante avec des sprites énormes et très bien animés (on pense au célèbre The Walker de l'Amiga) et des voix digitalisées de qualité. Par contre on n'entend aucune musique. Le titre est moyennement jouable avec une action plutot confuse et une difficulté qui peut gâcher le plaisir des moins persévérants. Personellement je n'ai pas aimé mais le jeu est vraiment beau et peut éventuellement plaire aux fans de Battletech.
MEDIOCRE

  Voir le site web de Sebinjapan
Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2010-07-28 14:40
Je pense qu'il vaut mieux se tourner vers les Mechwarrior et Mech Commander sur PC si on est sensible à cette licence. Les adaptations sur ce support sont généralement très réussies.

Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10843
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2010-07-28 14:46
Je confirme. Mechcommander 2 est tout à fait excellent.
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2010-07-28 14:57
Aaaah, la bonne époque des MechWarrior tiré de la license Fasa

Merci Sebin
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-29 13:12
Magical Taruruuto kun : Magic Adventure
(Bandai - 1992)



Jeu de plate forme clairement destiné aux enfants, Magical Talulu raconte les aventures d'un petit magicien issu du manga publié en France sous le nom "Talulu le Magicien". Ne connaissant pas le manga et les textes du jeu présents ici étant tout en japonais, il m'est difficile de dire quelles sont les motivations qui poussent le petit héros à braver les dangers qui se dressent devant lui dans ce jeu.
On se déplace tout d'abord sur une carte du monde qui ressemble à celle de Super Mario World. Elle donne accès aux différents niveaux mais aussi à des mini-jeux comme un bandit manchot ou un jeu de cartes, et permet également de discuter avec des personnages sur certaines cases.
Le niveaux sont construits commes ceux de jeux de plate-forme très basiques et se déroulent dans des décors aux graphismes enfantins et colorés. La difficulté n'est pas très élevée. Le héros saute et on donne des coups de langue pour se débarrasser d'ennemis sur lesquels on ne peut pas sauter. Des bonus en forme de boules pulullent un peu partout. On peut les attraper avec sa langue afin qu'ils servent de monnaie d'échange pour acquérir divers objets en fin de niveau. Mais parfois, il vaut mieux les laisser et s'en servir comme plate-formes pour atteindre des endroits en hauteur. Les objets achetés s'utilisent quand on le souhaite (sauf contre les boss semble-t-il) et permettent au héros de courir plus vite, sauter plus haut, se faire toucher une fois sans perdre de vie, de lancer des projectiles et quelques autres joyeusetés qui rendent encore plus facile un jeu déjà à la base dénué de tout challenge. A noter que le jeu demande de choisir au départ entre les modes "garçon" et "fille" : pas de différence si ce n'est que le second présente des niveaux contenant moins d'ennemis et donc encore plus facile (les demoiselles apprécieront ...).
La réalisation n'est pas grandiose : graphismes sympathiques mais mauvaises animations, scrolling poussif, musiques sans inspiration et maniabilité pas très souple.
Bref, un jeu de plate-forme trop facile et pas très passionant qui peut éventuellement accrocher les plus jeunes. Pas sur.
MEDIOCRE

A ne pas confondre avec le jeu Megadrive du même nom auquel un article est consacré ici : http://www.grospixels.com/site/magitarukun.php

  Voir le site web de Sebinjapan
yedo
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
1033525 pts.

Joue à Shenmue III, Luigi's Mansion 2

Inscrit : Mar 25, 2007
Messages : 487

Hors ligne
Posté le: 2010-07-31 16:03
J'ai justement découvert Magical Taruruuto Kun ces derniers jours et si je suis plutôt d'accord avec la majorité des défauts que tu soulèves (le plus criant étant la jouabilité rigide), je trouve que le jeu est assez difficile. En tout cas je ne le trouve pas facile. Les ennemis sont placés de manière très vicieuse et apparaissent parfois à l'improviste, et on meurt du premier coup ce qui occasionne pas mal de die & retry. Heureusement on peut sauvegarder notre progression à tout moment. A ce qu'il paraît les niveaux deviennent plus intéressants au fil du jeu (c'est vrai qu'au début ils sont très basiques). Pour l'instant je me suis arrêté au niveau 2-6.

  Voir le site web de yedo
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-08-01 19:03
Micro Machines
(Merit Studios / Ocean - 1994)



Le premier titre de la célèbre série de courses de voitures en vue aérienne bénéficie d'une très bonne version Snes (sortie tardivement). Rappelons la principe : on dispute des courses opposant de petits véhicules (les jouets du même nom), et on joue très simplement avec un bouton pour accélérer, un bouton pour freiner et les directions gauche/droite. Il y a une petite variante lors de la course avec les tanks : le 2ème bouton servant à tirer. Dans le mode solo, le but est de finir premier, logique. Mais pour les modes multijoueurs, les créateurs de Micromachines ont eu la bonne idée de proposer quelque chose d'original. En effet, contrairement à un Super Sprint, les circuits se dévoilent suivant un scrolling et normalement les titres du genre en multi imposent un écran splitté. Ici c'est différent : tout le monde est sur le même écran et ceux qui se font larguer par le scrolling sont éliminés. Le dernier joueur ayant bien réussit à négocier les multiples pièges et virages gagne un point. Puis tous les concurrents réapparaissent et la course continue. Le gagnant est celui qui parvient à établir une différence de points suffisante avec ses adversaires. Le défaut de ce type de gameplay est que, avec des joueurs moyennement bons (qui ne connaissant pas bien les circuits), le rythme de la course est haché par les éliminations qui surviennent incéssament. Mais entre bons joueurs, ça donne des joutes acharnées et passionantes.
Le charme de la série est aussi du à son univers : vu qu'on dirige des jouets, les circuits représentent les endroits de la maison ou de l'extérieur dans lesquels on aimait jouer avec nos petites voitures, comme la table de la cuisine, un bureau, une table de billard ou un circuit sur la plage. Les véhicules proposés sont plus ou moins rapides ou maniables, nous obligeant à ajuster notre façon de jouer. Ces derniers sont nombreux (on trouve même des hélicoptères ou des bateaux), tout comme les tracés, la plupart étant inspirés et vraiment fun, surtout pratiqués à plusieurs.
A noter que l'on peut jouer jusqu'à 4, avec le multitap, ou avec 2 joueurs par joypad (un peu étrange mais ça fonctionne plutot bien).
La réalisation n'a rien d'extraordinaire que ce soit graphiquement ou en ce qui concerne la partie sonore, mais le scrolling est fluide et rapide, et c'est bien le principal.
Un grand classique des jeux multi-joueurs, au même titre que Bomberman, qui a connu de nombreuses suites mais reste sympa à jouer grâce au tracé de ses circuits pas trop sadique, ce qui le rend accessible à tous, contrairement à certains épisodes qui obligent à connaitre par coeur les tracés pour pouvoir s'amuser.
TRES BIEN


Micro Machines 2 : Turbo Tournament
(Merit Studios / Ocean - 1995)



Dans cette suite, les circuits sont différents et de nouveaux véhicules font leur apparition mais le principe reste le même. Les différences de maniabilité entre les différents véhicules sont plus marquées et certains des nouveaux tracés se révellent assez difficiles, rendant le titre moins accessible que le 1er épisode. Une nouveauté est la présence de circuits dont la vue aérienne est plus éloignée, permettant d'observer une plus grande partie du circuits et de mieux anticiper les pièges et virages ; mais en contrepartie les véhicules présents sont plus rapides. Ce petit détail permet tout de même d'insuffler encore plus de fun dans ce titre toujours jouable à 4 simultanément sur 2 ou 4 joypads. Les graphismes se sont un peu affinés mais ça reste très simpliste, ce qui n'enlève rien au plaisir immense que fournit ce titre en multi-joueur.
A noter que la version PC du jeu, sur laquelle j'ai passé des mois à l'époque, propose un éditeur de niveaux.
TRES BIEN

  Voir le site web de Sebinjapan
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2010-08-01 23:55
Tu garde mégaman pour la fin, petit sacripand

Simply Smackkk
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2308

Hors ligne
Posté le: 2010-08-02 13:29
Ce Groblog vient d'avoir deux ans, quelle longévité, toutes mes félicitations à Seb pour tenir le cap depuis toutes ces années.
_________________

Sur SensCritique
Moi, je(u video)


  Voir le site web de Simply Smackkk
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-08-02 14:50
Merci Simply Smackkk.
Put*** DEUX ans déjà ?


Citation :
Le 2010-08-01 23:55, Amindada a écrit :
Tu garde mégaman pour la fin, petit sacripand


Bin non regarde :



Megaman Soccer
(Capcom - 1994)



Catastrophe ! Les robots du docteur Willy s'attaquent à un stade ou se déroule un tournoi de foot (ils ont que ça à faire ?), et Megaman doit aller les battre à leur propre jeu en les affrontant dans des parties de football ! Avec tous les différents persos apparus au fil des aventures du petit robot, on se disait qu'il avait largement de quoi monter une équipe de foot, mais malheureusement, Megaman a décidé de se démultiplier et c'est une équipe de clones du héros qu'on dirigera. Enfin au début en tout cas. Car afin de rester dans l'esprit de la saga, on choisit lors du tournoi quelle équipe on souhaite affronter (on choisit en fait un boss parmis les plus emblèmatiques comme Cutman ou Woodman !) et, en remportant la rencontre, le boss se joindra à notre équipe et pourra remplacer un clone de Megaman : les boss on chacuns des caractéristiques différentes et un super-shoot spécifique car, oui, il y a des super-shoots dans ce jeu, mais on ne peut en réaliser que 2 par matche (paramétrable dans les options). A noter que tous les robots sont disponibles pour composer son équipe en mode exhibition.
Jouable seul ou à deux, en versus ou ensemble contre le CPU, y compris dans le mode de jeu principal, Megaman Soccer est un jeu de foot arcade plutot sympa et original, et de plus assez bien réalisé avec des décors de terrain qui reprennent les niveaux des boss qu'on affronte. Malheureusement le gameplay bourrin au possible peut vite lasser. En effet, il est difficile de garder la balle dans les pieds plus d'une seconde sans se faire tackler, les passes sont souvent faites à l'aveugle et le terrain est trop petit pour des joueurs se déplaçant trop vite. En tout cas, c'est largement mieux que les Battle Soccer de Banpresto vus en page 9. A essayer.
MOYEN



Sinon, oui, je garde les "vrais" Megaman pour la fin (mais c'est pas pour tout de suite, il en reste encore plein des "M" ...)

  Voir le site web de Sebinjapan

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3259 messages • page
1 ... 78798081828384 ... 163




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)