les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3259 messages • page
1 ... 77787980818283 ... 163
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Gears 5, the messenger, forza horizon 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25445
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2010-07-08 13:49
Encore du pachi ????

Bon tu m'en voudras pas si je lis qu'en diagonale ton test ^^. Y'en a encore beaucoup des pachi ? dans M et en règle générale aussi
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-08 18:59
Plus de pachi pour la lettre M. Mais comme tu dois t'en douter, il est reste encore beaucoup. Rien que dans la lettre P, on en trouve plus d'une vingtaine ...
Beaucoup de RPG aussi. D'ailleurs ...



Magna Braban : Henreki no Yuusha
(Ask Kodensha - 1994)




Ce RPG japonais se déroulant dans le sempiternel cadre de l'heroic-fantasy, et présentant un design et une réalisation proche de Final Fantasy 4 (les musiques superbes en moins), nous surprend d'entrée avec une introduction scénaristique non dénuée d'humour. Le héros participe à un tournoi pour devenir chevalier du roi. Mais il se fait éliminer comme un minable dès le 1er combat. Alors qu'il noie son chagrin dans l'alcool avec deux autres "loosers", la ville est attaquée par des monstres qui assassinent tous les apprentis chevaliers sauf nos héros qui avaient roulé sous la table de la taverne du coin. Les armées du roi arrivent sur les lieux peu après et, découvrant les 3 survivants, pensent que ce doivent être des guerriers très forts pour avoir survécu à une telle attaque ! Ils sont donc nommés chevaliers par le roi qui les envoie ensuite en mission pour découvrir un moyen de défaire le grand roi démon. L'humour est donc présent dans ce jeu : un humour qu'on retrouvera dans quelques dialogues avec les habituels villageois ("Comment ? c'est vous que le roi a envoyé tuer le roi démon ? On est foutu ..."). Un patch de traduction anglais permet d'apprécier tout celà. Mais en dehors de vous faire esquisser un sourire, les textes lus dans ce jeu ne viendront aucunement titiller votre imagination ni vous passionner pour les personnages très peu développés et l'histoire aussi linéaire et basique que les 1ers Dragon Quest.
La structure du jeu est tout à fait classique donc avec villages, donjons, combats aléatoires et points d'expérience à moissoner pour devenir plus forts. Les combats sont représentés en 3D isométrique et se déroulent automatiquement en fonction des consignes qu'on a donné à son équipe par l'intermédiaire d'un menu. On déterminera ainsi les probabilités d'utiliser telle ou telle arme / attaque / magie selon 4 attitudes pré-sélectionnées (attaque au contact, attaque à distance, défense et fuite). Une 5ème attitude intitulée "danger" prends le pas sur les autres quand le personnage n'a presque plus de points de vie. Il est possible de mettre un combat en "pause" pour modifier tout celà à n'importe quel moment.
Le jeu n'est donc pas très joli et j'ai trouvé les musiques plus agaçantes qu'autre chose. Signalons aussi une interface assez austère ou il n'y a pas moyen de connaitre l'effet d'un objet ou d'un sort sans l'utiliser. Les combats aléatoires sont également horriblement fréquents.
En définitive : si on aime le genre, Magna Braban peut valoir le coup d'oeil. Le début dégage un petit capital sympathie et si des traducteurs amateurs se sont penchés sur son cas pour le faire découvrir au plus grand nombre, c'est qu'il doit avoir quelques qualités reconnues. Pour les autres : ce n'est qu'un Dragon Quest de plus sans éclat.
MOYEN

  Voir le site web de Sebinjapan
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2010-07-08 19:19
Tu vas partir en vacance Seb ? (et nous abandonner )

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-09 13:05
Pas de congés avant le mois de Novembre
Je vais donc continuer régulièrement à vous présenter des petits chef d'oeuvres méconnus, comme par exemple ...



Matsumura Kuni Hiroden : Saikyou no Rekishi wo Nurikaero
(Shouei - 1994)



Ouf ! Quel titre ! Ce jeu de baston complètement injouable est inspiré des facéties d'un comique japonais qui se retrouve à incarner pratiquement tous les personnages dans différents costumes. On s'affronte avec 2 boutons de poing et 2 boutons de pied. Il est possible de sauter mais pas de s'accroupir. Un bouton de tranche permet d'effectuer des esquives en se déplaçant en profondeur un peu à la manière d'un Fatal Fury. De par sa vitesse trop rapide et ses controlles qui ne répondent pas, il est absolument impossible de faire quoi que ce soit dans ce "jeu". Cette mauvaise blague vendue pas loin de 10000 yens à l'époque tente de se rattraper avec des graphismes corrects et des animations comiques lors des coups spéciaux tous plus absurdes les uns que les autres et impossibles à placer une fois le pad en main. Un peu comme Bebe's Kids qu'on a vu précédemment, c'est un jeu à voir une fois dans sa vie car il est impossible de décrire avec des mots sa nullité. Sans doute le beat-them-up le plus injouable qui ait jamais été réalisé. Pire que Hokuto no Ken. Si si, vraiment.
MAUVAIS

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-11 19:55
Allez, on redresse un peu le niveau avec un jeu qui n'a l'air de rien mais qui se révelle sympathique :



Miracle Girls
(Takara - 1993)




Tiré du manga et de l'anime du même nom, ce titre de plate-forme nous permet d'incarner une petite fille à choisir parmis Tomomi et Mikage : 2 écolières dotées de pouvoirs psychiques leur permettant de communiquer par télépathie ou de se téléporter. Mais il semble qu'une téléportation a mal tourné et les a emmené dans un monde fantastique peuplé d'animaux étranges : abeilles, poulpes ou canards tentent en effet des les empêcher de rentrer chez elles. On doit donc faire traverser à une de ces petites filles les niveaux en sautant et en utilisant des bonbons. En lançant un bonbon dans la bouche d'un ennemi, ce dernier devient innoffensif pendant une poignée de secondes pendant lesquelles il est ensuite possible de s'en servir comme plate-forme afin d'atteindre certains endroits. Tout le level-design est basé sur cette possibilité et si le titre semble facile au premier abord, tenter d'atteindre tous les bonus en utilisant les ennemis sera une autre affaire. Lors de certaines sections, le visage de la frangine apparait en haut à droite : elle communique en fait par télépathie avec l'héroine qu'on a choisit et lui donne de précieuses indications. Par exemple, il faudra sauter sur des fleurs, soit rouges, soit blanches, mais seule l'une des 2 couleurs peut être utilisée comme plate-forme (l'autre disparait et entraine la perte d'une vie) et c'est la soeur jumelle qui va l'indiquer en pononçant la bonne couleur (voix digitalisée en japonais). Ces séquences se répètent plusieurs fois dans les niveaux et parfois il faut réagir très vite, ce qui n'est pas forcément évident pour les joueurs ne parlant pas japonais !
Chaque affrontement de fin de niveau face à un boss se déroule dans un mini-jeu : se tirer dessus dans un labyrinthe, associer le plus vite possible 2 illustrations identiques, attraper des nuages ... etc ... A partir du menu principal, on peut choisir de joueur uniquement à ces mini-jeux, sans passer par le mode principal, seul contre le CPU ou à deux, une addition fort sympathique.
Le design tiré de l'anime, avec de nombreuses cut-scenes affichant des illustrations plein-écran, est coloré et assez mignon mais les graphismes manquent quand même de finesse. Les musiques sont correctes et la jouabilité ne souffre d'aucun défaut dans le mode principal (c'est un plaisir de diriger l'héroine) mais se révelle plus douteuse dans les mini-jeux.
En définitive, c'est un titre assez amusant, qui semble assez court mais offre plus de challenge qu'on pourrait le croire. A essayer.
ASSEZ BIEN

  Voir le site web de Sebinjapan
Vakoran
Pixel imposant

Score au grosquiz
0004428 pts.

Joue à Mario Maker 2, Cadence of Hyrule (Switch)

Inscrit : Apr 23, 2008
Messages : 776
De : Pertuis

Hors ligne
Posté le: 2010-07-13 12:37
Même si j'y participe peu, je lurke toujours autant cet exceptionnel projet de Groblog, et te félicite encore pour ta constance à le tenir, Seb.

Tu vas être content : j'ai commencé à jouer brièvement à Majuu Ou / King of Demons. Ca donne envie d'en voir plus, car l'action est effectivement assez intense, mine de rien. On a beau diriger un personnage un peu raide, les ennemis sont nombreux et réclament de réagir rapidement. Je suis arrivé au 2ème niveau, avec les fleurs qui nous tirent dessus, et j'ai un peu de mal, peut-être à cause de la transformation que j'ai obtenue, et qui me donne des tirs en zig-zag assez difficiles à utiliser efficacement, je trouve. Mais en tout cas c'est prometteur, je m'y mettrai plus sérieusement tôt ou tard !

  Voir le site web de Vakoran
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-13 21:21
Un client de plus satisfait par Majuu Ou, tant mieux !
Voici un autre jeu qui m'était totalement inconnu et que j'ai trouvé très interessant :



Monstania
(Bits / Pack in Video - 1996)




Fion est un jeune garçon qui rêve de légendes et d'aventures. Un soir ou il se promène dans la forêt, il aperçoit une lumière qu'il pense être l'une des fées qui dit-on ont disparu depuis 50 ans. Accompagné de sa petite amie, il s'enfonce au plus profond de la forêt malgré les monstres qui y sévissent. Il finira par trouver un ancien tombeau dans lequel il obtiendra une pierre mystérieuse. De retour chez lui, un enfant appeuré pénètre dans sa demeure et demande à ce qu'on l'aide à échapper à une étrange magicienne ...
Voici le point de départ de ce tactical-RPG se situant dans un monde d'heroic-fantasy. Entre 2 cinématiques faisant progresser l'histoire sans qu'on puisse influer sur son déroulement par quelque choix que ce soit, on se retrouve sur des cartes arborant des graphismes en 3D isométrique colorés et très corrects à défaut d'être originaux. On ne dirige en fait que 2 personnages (1 seul dans certaines batailles) qu'on peut séparer ou diriger en même temps et on passe de l'un à l'autre avec la touche R. On se déplace de cases en cases et à chaque action/déplacement de notre part, les ennemis en font de même, ce qui permet de garder un rythme de jeu assez soutenu pour un titre se déroulant au tour par tour. Il est possible d'attaquer avec l'arme équipée ou d'accéder à un menu permettant d'utiliser des objets ou des actions spéciales qui consomment des points d'action. On récupère ces points en passant son tour ou en faisant agir l'autre personnage et, comme l'utilisation des actions spéciales est la clé menant à la victoire, toute la stratégie consiste à bien faire agir le bon perso au bon moment.
Le fait qu'on ne dirige donc que 2 héros, et que l'interface soit très simplifiée (il n'est pas possible d'acheter des armes, et la customisation des persos se limite à l'équipement qu'on obtient automatiquement), permet de qualifier Monstania comme un tactical pour débutants, ce que tend à confirmer sa réputée très courte durée de vie. Effectivement, on est loin de la "complexité" de Super Robot Taisen ou Fire Emblem, mais les multiples compétences acquises au fur et à mesure des niveaux, ainsi que le fait qu'il ne soit pas possible de faire du "levelling" (on gagne des niveaux fixes à chaque victoire) rendent le jeu suffisament dur et varié pour contenter tous types de joueurs. De plus, certaines cartes proposent en plus des combats quelques enigmes ou il faudra déplacer des objets ou appuyer sur des interrupteurs.
Monstania me semble être un très sympathique titre de stratégie, pas très passionant au niveau de son histoire ni de ses persos, mais amusant et abordable, d'autant plus qu'un patch amateur traduit tous ses textes en anglais.
BIEN

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-14 19:53
Multi Play Volleyball
(Pack in Video - 1994)



Jeu de volley-ball adoptant la même vue qu'un jeu de tennis classique, ce titre permet à jusqu'à 4 joueurs humains de disputer des matches simultanément. En dehors du service pour lequel chaque bouton permet de sortir un type de frappe différent, toutes les action s'effectuent avec le bouton A : recevoir la balle, smasher ou faire sauter le mur. Le truc est de réussir à avoir le bon timing pour maximiser ses chances de marquer sans se faire contrer. Une fois la balle récupérée sur un service adversaire, on incline une direction qui indique à son pivot ou envoyer la balle afin d'enchainer ensuite avec un smash. Un mode entrainement est présent pour s'habituer au service, au contre et au smash.
Les graphismes sont moyens : les joueurs manquent d'animations pour pouvoir véritablement prendre vie. L'ambiance sonore n'est pas terrible non plus, les bruits d'impact de la balle manquant singulièrement de punch. Mais le gros problème que j'ai rencontré dans le jeu fut mon incapacité totale à marquer le moindre le point au CPU en smashant. Quel que soit le niveau de ce dernier, quelle que soit la technique choisie (envoyer la balle sur les cotés, faire monter un arrière au filet ...), le mur adverse m'a toujours systématiquement contré. Alors soit c'est un problème du jeu qui devient de fait injouable en solo, soit (plus vraissemblalement) il y a un détail lié à la jouabilité que je n'ai pas compris. S'il vous tente d'essayer ce titre, votre avis sera le bienvenu.

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Gears 5, the messenger, forza horizon 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25445
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2010-07-15 13:13
Citation :
Le 2010-07-13 21:21, Sebinjapan a écrit :

Monstania
(Bits / Pack in Video - 1996)
Fion est un jeune garçon qui rêve de légendes et d'aventures.


Et soudain c'est le drame ^^ Sérieux faudrait qu'ils apprennent à choisir leur noms de héros les japs quand même
_________________

Image


Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10843
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2010-07-15 13:36
Sauf que c'est une faute de frappe de Seb -- si tu regardes les screenshots, tu verras qu'il s'appelle "Fron". Ce qui est moche quand même, mais moins ridicule
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-15 14:48
Oh la gaffe ! Je suis pas à un jeu de mots minable près mais là promis j'ai pas fait exprès ! Ce bon jeu ne méritait pas qu'on l'associe à une partie de l'anatomie qui sent habituellement mauvais

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Gears 5, the messenger, forza horizon 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25445
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2010-07-15 20:45
C'est on subconscient qui a parlé à ta place alors
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-15 21:06
Mecarobot Golf / Serizawa Nobuo no Birdie Try
(Toho - 1992)



Pauvre Nobuo Serizawa ! Star incontestée du golf dans son pays (le Japon, au cas ou vous ne l'auriez pas deviné !), il est logiquement la vedette de ce titre dans sa version d'origine. Mais à l'exportation, il est malheureusement remplacé par un robot (!) appelé Eagle ! Et cet élément graphique est le seul qui a été remplacé, rendant donc le design du jeu assez ridicule dans sa version occidentale (un robot sur un terrain de golf ? Mais qu'est-ce qu'il fout là ? Pourquoi pas des ninja non plus ?). C'est donc cette machine qu'on va affronter lors de parties de golf sur plusieurs parcours bien connus (même si aucune licence n'est présente dans ce titre). Après avoir choisit son sac contenant différents clubs plus ou moins adaptés à chaque type de joueur, on frappera la balle à tour de rôle pour tenter de la faire entrer dans le trou en le moins de coups possibles. La jouabilité est très classique et accessible avec choix du club, angle de frappe, placement des pieds, et la frappe qui se fait en appuyant au bon moment alors qu'un curseur se déplace sur une jauge. C'est plutot facile, l'aspect simulation étant clairement en retrait, un peu dans la lignée de Irem Skins Golf (voir page 53). On lui préfèrera cependant ce dernier, un peu mieux réalisé et offrant une mise en scène plus dynamique.
MOYEN

  Voir le site web de Sebinjapan
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 7483
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2010-07-16 01:45
Citation :
Le 2010-07-15 21:06, Sebinjapan a écrit :

(un robot sur un terrain de golf ? Mais qu'est-ce qu'il fout là ? Pourquoi pas des ninja non plus ?).



_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2010-07-16 03:48
C'était surement volontaire de la part de Seb.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-16 14:13
Oui et c'était justement dans le but que ce soit relevé
A quand un article sur GP sur ce jeu loufoque qui s'est même permis d'être bien ?

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Gears 5, the messenger, forza horizon 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25445
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2010-07-16 20:55
Bah y'a pas un test dans le topic de Nordine et Barbo ?
http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=12970&forum=15&67
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7190
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-07-19 15:59
Bah non, pas de Ninja Golf chez les nanards.
Je m'en chargerai peut-être, ça sera l'occasion de rescuciter le topic des découvertes rétro.
En attendant ...



Magic Knight Rayearth
(Tomy - 1995)




Tiré du manga dessiné par le célèbre studio Clamp et du dessin-animé qui en est dérivé, ce jeu est un RPG dont l'histoire retrace fidèlement les événements survenant dans l'oeuvre originale. Trois jeunes filles japonaises sont aspirées dans un monde d'heroic-fantasy alors qu'elles visitaient la tour de Tokyo. Elles ont en fait été invoquée par la reine qui a elle même été enlevée. Seules les trois jeunes filles peuvent devenir des "magic knights" et réveiller d'anciens pouvoirs pour la délivrer. Le déroulement du jeu est des plus classiques : on dirige notre équipe de 3 guerrières auxquelles se joindront de temps en temps d'autres personnages rencontrés en chemin. Les combats se déroulent au tour par tour avec les habituels menus permettant d'attaquer ou d'utiliser la magie. Rien de nouveau de ce coté là donc, mais si de toute façon les affrontements des J-RPG vous hérissent le poil, sachez que ceux de Magic Knight Rayearth sont d'une facilité déconcertante. Se promener dans les donjons du jeu est une balade de santé avec des check-point pour regagner ses points de vie un peu partout et une progression en niveaux qui se fait très rapidement (c'est en tout cas l'impression que j'ai du jeu après avoir passé 2-3 heures dessus). Tout l'intérêt du soft se trouve donc dans sa fidélité au manga et dans l'opportunité offerte au joueur de (re)vivre toute l'histoire, qui n'est pas originale mais réserve quelques petits rebondissements sympathiques, et de (re)découvrir de nombreux personnages assez charismatiques.
La réalisation est en demi-teinte. Les musiques rendent plutot mal et les éléments graphiques liés au gameplay sont ratés (sprites, décors, effets des sorts ...). En revanche les portraits des personnages apparaissant lors des dialogues ainsi que les quelques illustrations offertes lors de moments clé de l'intrigue sont de bonne facture.
C'est donc en définitive un RPG très moyen qui n'a pour but que de plaire aux fans de l'oeuvre de Clamp.
J'ai utilisé pour cette présentation un patch de traduction anglaise de très bonne facture. Un patch français (non testé) existe également.
MOYEN

  Voir le site web de Sebinjapan
Mike the freeman
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0000114 pts.

Inscrit : Jan 12, 2003
Messages : 2174

Hors ligne
Posté le: 2010-07-19 18:24
As-tu joué à la version Saturn ? et si oui, peux-tu nous dire ce que vaut la comparaison entre la version SNES et Saturn ( que j'ai fini et que j'avais beaucoup apprécié à l'époque ).

Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2010-07-19 18:42
Je me souviens avoir essayé un peu la rom de Magic Knight Rayearth, amusant 2 minutes pour un non fan de la série. Pas mal réalisé pas super palpitant. Je pense que ça n'est intéressant que pour les fans.
La version Saturn est plutôt appréciée des amateurs de la série.


Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3259 messages • page
1 ... 77787980818283 ... 163




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)