les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : action - baston
2086 messages • page
1234567 ... 105
Auteur Vos critiques ciné : action - baston
camite
Gros pixel

Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à voir des films

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 1954
De : Twin Peaks

Hors ligne
Posté le: 2008-07-31 14:34
Il m'est arrivé le même genre de déception avec "L'attaque de la Moussaka géante". J'ai vu la bande-annonce, je n'ai jamais autant ri de ma vie. J'ai vu le film, je me suis juste fait chier...

Les blagues les plus courtes sont les meilleures
_________________

La tête dans les nuages, il pleut dans mon cœur.


Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9550
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2008-07-31 19:37
C'est souvent un problème avec les nanars, et par extension avec Nanarland, c'est que la critique est souvent plus drôle que le film. Par exemple l'Homme Puma ne vaut que pour ses scènes de vol hallucinantes :



Mais quand même, TSW, avec son cassage de rochers à mains nues, ses stocks shots musicaux, son surjeu, ses épées en carton...
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Neofire
Pixel de bonne taille



Joue à Demon's Souls

Inscrit : Nov 18, 2004
Messages : 233

Hors ligne
Posté le: 2008-07-31 22:07
Citation :

Le 2008-07-31 19:37, Shenron a écrit:
Par exemple l'Homme Puma ne vaut que pour ses scènes de vol hallucinantes :


Ah non, l'Homme Puma vaut aussi (surtout ?) pour la performance pleine de conviction de Vadino, l'équivalent aztèque des guetteurs de Highlander, sa mono-expression déjà légendaire et son lancer de ceinturon digne d'un recalé aux jeux olympiques.
Il faut le voir arpenter les couloirs de l'université à la recherche de chercheurs à balancer par la fenêtre

CBL
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 02, 2002
Messages : 9108
De : Versailles

Hors ligne
Posté le: 2008-08-14 07:55
The Dark Knight

Gotham a un nouveau procureur, Harvey Dent, et il veut faire tomber toute la pègre. Il agit le jour et Batman agit la nuit. Le grand banditisme de Gotham n'a plus d'autre choix : ils doivent faire appel au Joker, un nouveau super-vilain totalement fou qui ne se promène jamais sans son maquillage et un couteau. La situation leur échappe car le Joker a un autre plan : répandre le chaos.

Je vous ai déjà dit que Batman Begins m'a laissé un sentiment très mitigé ? Je n'ai pas aimé le scénario, je l'ai trouvé un peu mou et les ninjas m'ont laissé un arrière-gout de série B. Pour The Dark Knight, Nolan a eu le champ libre vu qu'il était réalisateur, co-scénariste (avec son frère) et producteur. Et ça se sent. The Dark Knight c'est un petit bijou de noirceur et de folie du début à la fin. J'ai rarement vu un film aussi rythmé malgré ses 2h30. Il y a bien quelques passages un poil mou où on en remet une couche sur ce qu'est un héros mais c'est bien moins barbant que les Spider-Man. En plus d'être rythmé c'est très bien filmé. Pas trop de plans, pas mal de plans impressionnants (les poursuites en voiture, on dirait du Burnout !), l'action est toujours lisible et prenante.

Le scénario se tient si on excepte le fait que les gens arrivent toujours à calculer 30 coups à l'avance. A vrai dire, il est surtout là pour mettre des personnages en situation et les faire face à des choix. Le Joker joue avec les spectateurs comme il joue avec Gotham. Et ça marche. En plus, les dialogues sont très bien écrits et les acteurs jouent admirablement bien. Seule l'actice féminine fait un peu tâche mais la pauvre passe derrière Katie Holmes et on a l'impression qu'elle fait une imitation de Katie. Allez le voir ! C'est le meilleur film de super héros depuis le premier X-Men.

  Voir le site web de CBL
JiPé
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 4784
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2008-08-14 10:44
Citation :
Allez le voir ! C'est le meilleur film de super héros depuis le premier X-Men.

Et par rapport aux versions de Tim Burton ?
(en ce qui me concerne, c'est le premier Batman le meilleur film de super héros).

Il a toujours sa Batmobile en forme de tracteur comme dans le "begins" ?
(Pitié, non !)

  Voir le site web de JiPé
CBL
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 02, 2002
Messages : 9108
De : Versailles

Hors ligne
Posté le: 2008-08-14 11:02
C'est très différent.
Burton/Keaton donnait dans le burlesque et l'extravagant.
Nolan/Bale donne dans le sombre et le "réaliste".
Ce qui me manque quand même dans les versions de Nolan c'est Gotham et son style art déco. Là c'est un copié collé de New York. Au final, je pense que j'aime autant les deux visions même si mon adaptation préférée de Batman reste les dessins animés qui passaient sur la 3 et que je finirais pas prendre en DVD.

Oui, la Batmobile-hummer est toujours de la partie. Et en plus c'est une "vraie" bagnole :
http://www.natchers.com/actualite-2008/3935/la-batmobile-contre-toyota-f1-a-silverstone/

  Voir le site web de CBL
JiPé
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 4784
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2008-08-14 11:40
Arf ! Elle est atroce cette caisse.
On dirait un Transformers pas fini

  Voir le site web de JiPé
Nano
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001140 pts.

Joue à Demon's Soul - Joe Danger

Inscrit : Jun 12, 2003
Messages : 2942
De : pas loin, mais plus vers la gauche

Hors ligne
Posté le: 2008-08-14 12:57
Vu the Dark Knight hier aussi.

Alors je serais moins catégorique que CBL vue que le meilleur film de Super Héros est largement Conan le Barbare mais TDK reste un bon petit polar mâtiné de super pouvoirs.

J'ai globalement la même vision que CBL, les longueurs en moins. Je trouve aussi que le Batman est étonnamment effacé au profit d'un Joker franchement réussi.
Par contre, j'ai trouvé la scène finale particulièrement ratée et peu crédible (mais pourquoi donc les ferrys ....?!) et quelques idées de réalisation franchement peu inspirée (le Bat-stroboscope lol). Mais globalement, ce sont de tout petits riens qui ne gâchent pas une vision réjouissante.

Enjouaillez à mort !
_________________


gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5956

Hors ligne
Posté le: 2008-08-15 08:05
Vu hier et rien à redire, une réussitte.

Commençon par les acteur. Tous parfait dans leur rôle à commencer par Heath Ledger, qui campe un Joker très différent de celui campé par Nicholson mais tout aussi impressionnant.

Le scénario est une vrai réussite dense complexe avec des thématique bien trouvé et qui ne prend pas le spectateur pour un con.

Malgré ses 2h40 le flm ne subit pas de longueur et se voit du début a la fin sans souci.

J'aimerai en dire plus mais je préfère laisser les spectateur potentiel en profiter pleinement.

Yoshiki
Gros pixel

Score au grosquiz
0000228 pts.

Joue à Unchardted Drake's Fortune, Uncharted 2 Among Thieves

Inscrit : Sep 10, 2005
Messages : 1828
De : Ile-de-France

Hors ligne
Posté le: 2008-08-15 08:44
Moi qui pensais que The Dark Knight était juste un titre choisi par le studio pour faire plaisir aux geeks, je ne m'attendais pas du tout à retrouver l'esprit du Dark Knight de Frank Miller, et ça fait quand même vachement du bien de voir un script aussi ambitieux et réussi que celui de frères Nolan.

Autant le premier Batman Begins se perdait un peu dans les origines du personnage, en plus d'être plombé par des scories habituels des blockbusters récents à savoir les tentatives d'humour à la noix durant les scènes d'action et des dialogues pas toujours digestes, The Dark Knight vient gommer tous ces défauts, et s'attarde sur ce qui fait la réussite d'un film de super-héros, à savoir l'écriture des personnages, Bruce Wayne, Joker, Batman, Harvey Dent, Gordon, Alfred, Gotham City. C'est tellement simple, mais tellement évident. A la sortie de la salle, je me suis demandé quels étaient les scènes d'action marquantes du film que j'allais raconter pour vendre le film, et finalement, j'en trouve aucune, car les meilleurs scènes sont tout simplement les confrontations verbales des différents protagonistes. Et ça, c'est que du bonheur, on retrouve vraiment la richesse des récits de Miller, Moore, et la scène d'interrogation entre Batman et le Joker est tout simplement l'une des scènes les plus jouissives du film de super-héros. Batman, le vigilante borderline, montre ici son vrai visage de psychopathe, le héros que la ville de Gotham, gangrénés par la folie, la corruption, le crime, le desespoir mérite, un héros hors-la-loi qui fait tout simplement le boulot que personne ne veut faire.

Le film n'est pas parfait bien sur, la mise en scène de Nolan n'est pas du niveau d'un Mann, il ya des trucs over the top dans le film, comme le sonar géant, les plans du Joker, les sauvetages de Batman, mais finalement, on s'en fout de tout ça, on est dans un film de super-héros, les acteurs ont une présence incroyable, Ledger et Eckart en tête, Bale réussit à exprimer l'esprit tordu de Batman à travers son masque, et la musique tant décriée de Zimmer et Howard donne un ton épique incroyable aux images. J'en ai eu des frissons quand Gordon prononce son épilogue final!

Je ne sais pas ce que compte faire les frères Nolan pour la suite, mais toutes les pièces sont là pour construire définitivement le mythe de Batman, le protecteur de la nuit de Gotham City (je verrais bien un Two-Face qui va amener le désespoir à Gotham et le peuple qui va ériger le chevalier noir en figure de sauveur de la ville!).

The Dark Knight entre par la grande porte dans la salle où se trouve le Superman de Donner, le Superman Returns de Synger, le Spider-Man 2 de Raimi, et les 2 Batman de Burton.

J'ai envie d'y retourner bordel de dieu!
_________________


Image


  Voir le site web de Yoshiki
Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2008-08-22 09:27
Petite parenthèse sur un des sujets précédents : le blog de Nanarland nous dévoile ce matin une image surprenante... pour les fans du plus grand héros du cinéma turc !

http://www.nanarland.com/telecineblog/index.php/2008/08/22/488-petit-bonheur-aux-jeux-olympiques


HappyGrumble
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0002688 pts.

Joue à NintendoLand, Divinity 2, Zelda Skyward Sword

Inscrit : May 05, 2002
Messages : 2174
De : Toulouse-cong !

Hors ligne
Posté le: 2008-08-22 13:06
Vu aussi The Dark Knight hier soir, et j'ai trouvé ça vraiment génial.

Les acteurs sont fabuleux, le scénario ultra-rythmé et trépidant, les rebondissements sont tous très bien amenés et très bien vus... La mise en scène est brillante, le découpage est parfait. Bref, une complète réussite pour moi.

J'avais beaucoup aimé Begins, à part cette dernière demi-heure en demi-teinte. Dans cette suite, tout est parfait.

Pour moi, le meilleur film de super-héros, sans aucun doute.

  Voir le site web de HappyGrumble
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22305
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2008-09-15 13:21
J'ai vu et adoré The Dark Knight.

Je me joins au concert de louanges, on ne peut qu'applaudir devant une reussite pareille, et avec Michael Mann derrière la caméra ça n'aurait peut-être pas été beaucoup mieux.

Moi qui étais blasé des films de super-héros, je dois dire que là j'étais à fond dedans du début à la fin, même pendant les scènes d'action, tant les enjeux du scénario sont nombreux, passionnants, jamais abandonnés et parfaitement illustrés par des acteurs qui semblent jouer comme si leur vie en dépendait alors que la plupart sont déjà des stars. Un exemple de cela parmi tant d'autres : si la scène de poursuite fonctionne si bien alors qu'on en voit 50 comme celle-là par an, c'est parce qu'on est vraiment inquiet à l'idée de ce qui pourrait arriver si le Joker attrape Dent, ce grâce à la qualité d'écriture et d'interprétation de tout ce qui précède. Rien à voir avec du cinéma pop-corn, et pourtant le spectacle est bien assuré. De même, le fait que la violence soit édulcorée pour éviter une censure préjudiciable à la rentabilité du film n'empêche pas les méchants du film d'être vraiment flippants.

Bref un très grand film, à la hauteur de ses ambitions, et que je reverrai de nombreuses fois avec le même plaisir.

Par contre est-ce que quelqu'un peut me dire si c'est vraiment l'adaptation du Dark Knight de Frank Miller, que je n'ai toujours pas lu ? Ca m'étonnerait car les tirades du Joker ont l'air fortement inspirées du travail d'Alan Moore sur le personnage, qui est très différent de ce qu'écrit Miller.

Seuls regrets : alors que le personnage de Harvey Dent est exploité à 99% sur ce qu'il fait et vit avant sa transformation, on n'a pas droit à la genèse du Joker qui du coup devient une sorte d'incarnation générique du mal. Malgré la qualité de ses dialogues et tous les petits détails inspirés dans l'interprétation de Heath Ledger, je suis presque tenté de dire que ça aurait pu être n'importe quel méchant batmanien, au maquillage près. Le joker est à mon sens indissociable des raisons qui l'ont fait basculer. Maintenant je dis peut-être ça sous l'influence de mes 783 lectures de The Killing Joke
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2008-09-15 13:42
Ah mais j'avais pas vu que ca parlait nanard ici ! Carl, ou es tu ? On doit intervenir !

Moi le nanard, c'est ma graaaaaaande passion. Alors mes avis rapides sur ces films :

- Turkish Star Wars. Tellement n'imp que ca en devient fabuleux. Cependant, faut vraiment le voir avec des potes, des chipsters et de la bière sinon c'est dur. Le film a tellement un faux rythme qu'il est bien relou, surtout qu'il est super long. Mais bon, la montée en puissance du film, son accumulation de plan n'importe comment, ces reprises de Star Wars posées n'importe comment, la zik d'Indy repassée 50 fois, le trip mystique et les dialogues supra philosophiques sur l'Islam alors qu'il y a dix secondes on voyait des mecs en pyjama filer des pains à des mecs habillés en monstre à deux balles... Rha, un vrai bon moment. Surtout pour l'entrainement de l'Homme qui sauva le monde avec les pierres en mousse accrochées aux chevilles. A voir quand on aime le nanard.

- Turkish Star Wars II. Rien à voir avec le premier, nettement moins sérieux (le film se veut plus rigolo) mais assez branque quand même. Déjà, rien que de voir Pascal Nouma parler turc dans un film de SF, ca vaut son pesant de cacahouetes. Je suis également bien fan du premier rôle, à savoir le mec qui joue les deux rôles (les deux frères), qui est le sosie officiel de Christian Clavier en Turquie. Bien sympa, moins difficile à vivre que le premier, mais moins expérimental et du coup moins mythique.

- White Fire. Un peu décu par celui là. Nanardland avait fait monter la pression et j'ai été décu par le film, hormis le début et la baston sur le port. Prix spécial quand même pour le scénario complétement malsain, surtout le passage où le mec couche avec une fille qui ressemble trait pour trait à sa soeur (elle s'est même fait retoucher par un chirurgien pour une ressemblance parfaite) et qui du coup repense à sa soeur durant l'acte sexuel : les flashbacks que nous montrent le réalisateur durant la scène (le mec et sa soeur enfant) sont un poil violents quand même... ^^

- L'homme Puma. Un vrai bon film que cet homme puma. Enfin, un vrai bon nanard plutot... Une vision sud-américaine du super héros, avec un mec qui vole mal, des doublages bien ratés, une musique de fou (répétée sans cesse) et un Donald Pleasance (Halloween) qui s'enterre. Un vrai bon moment.

Pour ma part, le film que je vous recommande tous, celui qui enterre le monde du nanard, c'est Blood Freak. L'histoire d'un toxico qui se transforme en dindon géant et qui va buter d'autres toxicos pour boire leur sang et avoir sa dose de dope. Un film terrible, parfait du début à la fin. A voir en francais, pour vous rendre compte de la qualité de la VF.

http://www.nanarland.com/Chroniques/Main.php?id_film=bloodfreak

Faut pas me lancer sur les nanards, je suis intarissable...

Milcham
Gros pixel

Score au grosquiz
0000342 pts.

Inscrit : Oct 02, 2005
Messages : 1105
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2008-09-15 19:04
Citation :

Le 2008-09-15 13:21, Laurent a écrit:
Par contre est-ce que quelqu'un peut me dire si c'est vraiment l'adaptation du Dark Knight de Frank Miller, que je n'ai toujours pas lu ? Ca m'étonnerait car les tirades du Joker ont l'air fortement inspirées du travail d'Alan Moore sur le personnage, qui est très différent de ce qu'écrit Miller.


Disons que l'idée commune au film et au DKR de Miller, c'est de présenter les deux personnages comme nécessairement liés. Dans DKR, le Joker était devenu totalement sain depuis de longues années ; mais le retour de Batman, qui est à la base le fait de l'égoïsme de Wayne, le fait totalement repartir en vrille et le replonge dans son personnage. En somme le Joker est la création de Batman, l'un ne va pas sans l'autre.

Et ça c'est aussi un aspect fondamental du film. De ce fait je ne trouve pas du tout que le Joker soit remplaçable par n'importe quel autre méchant, comme tu le dis. J'ai même trouvé assez futé de brouiller les pistes sur sa genèse et d'en faire un simple fou qui se maquille (mal ^^), puisque ça va justement dans le sens de la némésis, de la création ex nihilo. Il le dit lui-même dans le film, si je me souviens bien : sans Batman il serait encore un bandit lambda.

L'autre idée majeure de Miller était de présenter Batman comme un vigilante vaguement psychotique qui combat le crime par besoin, par thérapie - il prend son pied à mener sa croisade, mais les notions de bien et de mal passent totalement à la trappe.
Le film ne pouvait pas aller trop loin en ce sens, 'fallait garder un Batsy suffisamment lisse... mais il y a quand même la volonté d'écorcher la bonne image du personnage. L'aspect "violence gratuite" du personnage est assez largement effacée, sinon peut-être lors de l'interrogatoire, et on en reste au type qui fait le sale boulot.

Mais c'est clair que le Joker du film doit aussi beaucoup à celui de Killing Joke. Ne serait-ce que via le thème "après une sale journée, n'importe quel type intègre peut péter les plombs".



_________________

Image


  Voir le site web de Milcham
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2008-09-15 19:48
Ah, c'est ici qu'on parle du Batman? Hmm, j'aurais pensé que le topic Thrillers était plus approprié.

Bon apparemment, je vois que je ne suis pas le seul à avoir profité des trois journées de séances ciné à 3,50 euros. ^^

J'ai vu le film hier donc, et un peu comme tout le monde j'ai adoré. Après un premier film imparfait qui comportait quelques longueurs mais que j'avais bien aimé, j'ai retrouvé dans le second tout le talent de Nolan qui s'était exprimé dans Insomnia (note à moi-même: faudrait que je me procure Memento un de ces jours). Il construit son univers, il s'entoure d'acteurs solides incarnant des personnages vivants et attachants (comme Alfred, le flic, ou l'homme d'affaires noir qui étaient présents dans le premier film) et c'est parti! Je ne me suis jamais ennuyé, les enjeux étaient passionnants, les personnages excellents comme le Joker et Harvey, et cela donne un thriller assez tragique et rondement mené. Un super film donc.

Juste une petite réserve: je regrette un peu le Gotham City de Batman Begins qui avait de la gueule mais qui a laissé place à un New York bis. Mais bon, c'est juste pour pinailler.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Monster Boy and tue Cursed Kingdom

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9550
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2008-09-15 21:31
Citation :
Moi le nanard, c'est ma graaaaaaande passion. Alors mes avis rapides sur ces films :

Pff, si c'était ta grande passion, tu n'y mettrais pas un "D" à la fin

J'ai été également un peu déçue par White Fire au premier abord (surtout qu'avant j'avais regardé Starcrash), mais on se laisse finalement bercer par le faux rythme nanar du film. Et puis quand ma môman, qui n'est pas spécialement cinéphile (au sens technique du terme) ni amatrice de nanars, m'a rejoint et a commencé à compter les faux raccords, ça a égayé la séance
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
damdam
Gros pixel


Score au grosquiz
1047250 pts.

Inscrit : Jul 08, 2002
Messages : 1064

Hors ligne
Posté le: 2008-09-15 21:43
Pfiou, ça parle de nanar. Je vous conseille pour ma part "La Revanche de Samson", qui est une transposition hallucinée de l'épisode biblique dans l'Indonésie du début XIXe en lutte contre le maître Hollandais. C'est fascinant, un mélange de sous-sous-sous-masciste/tarzan/conan et de bioman, avec la bénédiction de conseil du culte musulman local. Spectaculaire.
Vu avec un compagnie un peu rapide d'esprit, c'est des crampes à l'estomac garanties tellement c'est tendrement mauvais.

White Fire, j'ai beaucoup aimé, et je comprends l'appréciation de Nanarland : c'est un film qui s'applique, qui aurait voulu être sérieux, au départ. Il part dans une direction, avec une bonne volonté, puis à un moment, il perd le contrôle, et ça devient n'importe quoi, comme si le scénario avait d'un coup été improvisé, parce que l'encre était pas sèche au moment de commencer le tournage. Je vous mets au défi d'expliquer rationnellement la fin de l'histoire, les raisons de l'intervention du flic etc.
Et puis il y a le doublage, la densité de moustache turque, l'accent de la méchante, la bataille finale...
Nan, il est bien, ce film, et on peut le re-regarder, à la différence de Turkish Star Wars, qui est monstrueux, qu'on regarde une fois parce qu'il faut l'avoir fait pour être un homme, mais deux fois, même en compagnie, c'est pas possible.

CBL
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 02, 2002
Messages : 9108
De : Versailles

Hors ligne
Posté le: 2008-09-25 16:27
The Warriors

New York. Fin des années 70. La ville est salle et dangereuse et les gangs font la loi. Le chef d'un des gangs les plus puissants convoquent tous les autres gangs pour un réunion exceptionnelle. Son but : unir les gangs pour prendre le pouvoir. Mais il est assassiné en pleine réunion. Ce sont les Warriors qui sont accusés d'avoir fait le coup. Ils doivent s'enfuir avec tous les autres gangs à leurs trousses.

Soyons clairs, le film a mal vieilli. Pas mal de défauts sautent aux yeux comme un montage assez désastreux avec des personnages qui disparaissent sans qu'on sache ce qui leur arrive et des scènes pas toujours raccord. La VF est assez mauvaise et le jeu d'acteurs laisse à désirer. Pourtant on se laisse porter par ce qui est maintenant une série B, par sa musique, par son intro fabuleuse, par ses gangs déguisés n'importe comment, par quelques scènes de baston sympa, par le fait que quasiment tout ait été réellement tourné à New York, par son côté mauvais garçon et par un bon paquet de légendes/histoires folles qui accompagnent le film.

Tony Scott a prévu d'en faire un remake qui n'aura probablement pas grand chose à voir.

L'adaptation PS2, Xbox et PSP du film est assez fidèle et franchement trippante, surtout en coop.
_________________

Le mauvais goût dans les jeux


  Voir le site web de CBL
Soreal
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0015129 pts.

Joue à The Darkest Dungeon (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 3226
De : l'Alti-ligérie !

Hors ligne
Posté le: 2008-09-25 22:40
J'adore The Warriors de Walter Hill, il fait partie de ma videothèque, en vo surtout, la bo est excellente, j'aime le rôle du narrateur tenu par l'animatrice de la radio du bronx, il y a typiquement une ambiance 70's. En fait on retrouve dans pas mal de beat them up 2 d des 80's, des références à ce film, qui a tout d'un jeu video avec ses stages et ses boss de fin de niveau comme on le faisait à la grande époque des Double Dragon, Vigilante ou Renegade.

  Voir le site web de Soreal

Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : action - baston

2086 messages • page
1234567 ... 105




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)