les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers
1818 messages • page
1 ... 868788899091
Auteur Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26851
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-05-11 19:08
Ayez j'ai vu nicky larson le parfum de cupidon. Je suis mitigé. C'est pas une merde, mais c'est pas une reussite non plus.
Ca reste visible mais bon je préfère encore la version de Jacky Chan...

A mon avis les japs ont du aimer parce que leur adaptation live sont rarement réussies ^^
Ma femme a bien rigolé mais bon moi j'ai trouvé l'humour assez bas de plafond. La lourdeur du Nicky est trop lourde justement. Le debile avec ses vieilles expressions c'est chiant.....

Et puis les clins d'oeils au fanboy.... au debut c'est rigolo, au bout du 15e c'est lourd
http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18678686/

Par contre je sais pas, sans barbe y'a un truc qui colle pas dans la tronche de lachau. On dirait qu'il a mis une prothese au menton. D'ailleurs la veste et le tshirt rouge ca pete en manga, en vrai ca arrache les yeux....
Idem pour la musique et les bruitages. Mettre ceux du DA sur le film ca colle pas... mais bon à mon avis il a du s'en rendre compte parce qu'apres la moitié du film on a des musiques normales.
Bon par contre le film est super court et y'a de gros gros oublis dans le script. Genre on trouve directement le gars qui a le parfum comme ca pouf....

D'ailleurs y'a un souci avec les perruques, y'en a trop et trop de maquillage. J'avais même pas reconnu Chantal Latsou O_O
Et suivant le maquillage Laura est jolie ou pas....

Enfin c'est sympa les petites gueguerres Nicky/Laura. Mais pour les prenoms je peux pas.

Autant les prenoms francais sur des persos jap ca choquait pas à l'epoque, autant là des bons francais avec des noms japs ca colle pas.
D'ailleurs j'ai bloqué avec la flic. POur moi c'est Saeko je ne me rappellai même pas qu'elle s'appellait Helene

J'ai bien aimé la scene de baston avec Jarry, mais bon c'est la bande à lachau, pas du nicky larson ^^
Bref oui c'est assez fidèle dans l'idée, mais bon j'ai pas reussi à passer outre film de lachau avec un skin de nicky larson

Mais bon ca se laisse regarder
_________________

Image


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26851
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-05-15 14:52
Le film sonic remonté avec un meme ;D
https://twitter.com/i/status/1258447217418997760



_________________

Image


petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9528
De : mon rectum de vache

Hors ligne
Posté le: 2020-05-27 23:16
Citation :
Le 2016-07-05 00:36, Florent06 a écrit :

Yop, je viens enfin de voir Délivrance (1972).

Image

Depuis le temps qu'on me conseillait ce film.
J'ai bien aimé dans l'ensemble, mais à vrai dire, pour un film qui a lancé la mode du survival (un cache-cache entre des gens veulent tuer/faire touche-pipi/cracher dans le Yop et d'autres gens, la plupart du temps en pleine nature), je m'attendais vraiment à autre chose. Vu que c'est un film culte, je m'attendais quand même à un truc super bourrin et super sanglant. Hors, ce n'est absolument pas le cas.

Sinon, une petite question qui mérite un spoil pour voir si j'ai bien pigé :
donc en fait, si j'ai bien pigé, il n'y a "que" la scène du viol où les gens sont en danger avec les autochtones. Ils ont pris le chasseur sur la colline pour le violeur qui s'est barré, alors que ce n'était pas le cas et que c'était un chasseur quelconque (le gendre ou un truc comme ça du shériff).

Même si, en effet, la première heure du film fait penser à "Chasse et pêche" en version longue, les décors sont très dépaysants. J'avais fait du canoë dans une colonie de vacances il y a très très longtemps, ça m'a rappelé cette période ^^ Je trouve aussi les persos charismatiques, entre le mec qui se la pète, le petit gros pas bien dans sa peau, le poète et le mec avec des gosses qui ne se décide jamais.

Grosse impression de malaise au début (la dualité citadins/"bouseux"). Le passage duel avec le banjo est vraiment très bien foutu.

Bref je m'attendais à toute autre chose, je comprends les critiques qui trouvent ça long et lent, mais bonne surprise pour ma part.



J'ai donc vu Delivrance il y a quelques jours. J'y ai comme toujours trouvé une très belle histoire d'amour, car impossible, entre deux êtres que tout sépare, l'un étant emmené plus ou moins contre son gré dans une aventure aquatique alors que son truc, c'est la guitare, l'autre étant un jeune mais émérite joueur de banjo qui verra son nouvel ami musicien le quitter pour aller faire le kakou en canoë au lieu de rester avec lui faire des bateules à cordes. Le fait que cette histoire développe une forte dichotomie, qui mutera en très virile hostilité, entre ces sophistiqués citadins et de frustres ruraux en manque d'amour met en exergue les dangers des aphasiques confrontations sociales de part et d'autre des fossés culturels, en les plaçant dans un registre tragi-comique.


En résumé, ce flim c'est un Texas Chainsaw Massacre réaliste, sans Leatherface ni le gore, ce qui le rend sans doute plus terrifiant dans le fond (nan pas ce fond-là).

  Voir le site web de petitevieille
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26851
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-05-28 00:27
Ca va etre dur la transition, d'ailleurs c'est bizarre d'avoir regroupé comedie et horreur

Donc j'ai vu recemment 2 films francais. Je sais c'est sale mais bon c'est pour couper entre 2 dvds

Sept ans de mariage
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sept_ans_de_mariage

Le film est pas super, c'est un film francais de base qui tourne autour du manque de desir quand ca fait un moment que t'es marié.
Si je parle de ce film c'est pas pour le film lui meme mais c'est pour parler de 2 choses.

1. Le jeu de Didier Bourdon. C'est dingue mais j'accroche toujours pas à son jeu. Son nom jeu je dirai. Parce que je l'ai jamais trouvé formidable dans ses films. Par fois ca peut passer. Surtout dans les comédies.
Mais dans dans ce film qui est un peu plus sérieux, il joue très mal. Pour tout vous dire j'ai cru qu'il nous faisait la suite de l'hopital velpo. Il a le même phrasé et ca la fout vraiment mal ....
Dans des comédies ca peut passer mais là ca coince....
2. Catherine Frot. Je connaissais de nom mais je ne me rappelle pas avoir vu des films avec elle. Et là c'est le drame. J'ai pas pu rentrer dans le film à cause de sa voix.
Je sais pas si elle l'a fait expres ou si c'est sa voix normale, mais elle est le clone vocal de la femme d'Arthur dans Kaamelott. C'est même pas la voix qui ressemble un peu, c'est exactement la même avec les intonations, les expressions tout.

Du coup entre Bourdon qui joue mal, et elle qui parle comme Guenievre j'ai eu l'impression de voir un ovni....

Et vu qu'on parle de Guenievre, j'enchaine avec BIS
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bis_(film)

Bon avec le confinement c'est devenu un enfer les programmes TV, les films passent jamais quand c'est prevu, ca deprogramme à tour de bras, y'a des tonnes de rediffs etc..... bref j'ai enfin vu ce film.
Ca me parlait pas mal parce que ca parle de revivre son enfance, son adolescence surtout, et c'est un de mes fantasmes en fait.
J'adorerai retourner à cette époque mais avec ma mentalité de maintenant. J'ai corrigé pas mal de mes tares et normalement je ne suis plus timide. Enfin je dis ca, j'ai jamais eu de souci pour parler à des gens, mais à l'époque impossible de parler à des nanas qui me plaisaient.
Maintenant je parle facilement de tout et n'importe quoi avec tout le monde, mais j'ai jamais retenter de draguer une nana (je suis marié ) ca se trouve je suis ptet toujours timide sans le savoir

Donc BIS, film francais de base qui enchaine les clichés sur les années 80-90 vu qu'il s'y passe, mais pour attirer du public jeune, on est bien obligé de passer par là.
Enfin moi ca m'a surtout rappellé plein de trucs que j'avais oublié, et surtout rappellé des situations que j'ai aussi vecu
Par contre j'ai été etonné, à un moment ils vont dans une espece de boite où t'es sur des rollers (la main jaune), j'ai oublié le nom du nom du type de lieu mais, sincèrement à mon époque ca existait plus.
Je veux dire soit ca avait disparu avec le disco, soit c'etait des nostalgiques qui remontaient ca et en général c'etait destiné à des publics plutot gay....

Bref je me suis marré devant ce film. Bon ok Dubosc joue un peu toujours pareil, et t'as l'impression que depuis Camping, il recycle toutes ses vannes et dialogue d'un film à l'autre, mais le duo Duobsc Kad Merad fonctionne vachement bien.
Et bon sang la scene où ils essaient de vendre des scenar de film est excellente

Je n'ai qu'un regret au final, le film est vraiment super bien fichu mais je l'ai trouvé un peu court. j'aurai pas dis non à 15-30mn de plus.
Car au final j'aurai vraiment aimé qu'ils essaient plus de changer leur passé ...... en tout cas un bon film feel good.


Ah oui Guenievre, j'allais oublié. Bah l'actrice est dans le film, elle joue la mere de Dubosc. Et bah elle a une voix normale, rien à voir avec Catherine Frot
Darmon joue le pere de Busbosc et putain il m'a scotché. Bon il joue super bien, mais surtout il m'a vachement rappellé mon père. Il réagit un peu comme lui, et je pense que tous les papas devaient avoir le meme comportement.
Mais y'a UNE scene qui m'a scotché c'est quand dubosc dit à son pere je t'aime. Il lui répond un truc cosmique genre 'qu'est ce qui se passe, tu te drogues" ou un truc comme ca.
Je crois que mon père m'avait dit la même chose le jour où je lui ai dis la même chose

Par contre les parents de Kad, j'ai pas compris. Je sais pas si on leur a demandé de parler comme ca, mais le pere a un accent trop chelou. Une espece d'imitation foirée d'accent de bobo/snobinard parisien. Du coup j'ai eu du mal à trouver le mec credible.....

Enfin bon très bon film.
_________________

Image


François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2020-05-28 01:40
Citation :
Le 2020-05-27 23:16, petitevieille a écrit :

Citation :
Le 2016-07-05 00:36, Florent06 a écrit :

Yop, je viens enfin de voir Délivrance (1972).

Image

Depuis le temps qu'on me conseillait ce film.
J'ai bien aimé dans l'ensemble, mais à vrai dire, pour un film qui a lancé la mode du survival (un cache-cache entre des gens veulent tuer/faire touche-pipi/cracher dans le Yop et d'autres gens, la plupart du temps en pleine nature), je m'attendais vraiment à autre chose. Vu que c'est un film culte, je m'attendais quand même à un truc super bourrin et super sanglant. Hors, ce n'est absolument pas le cas.

Sinon, une petite question qui mérite un spoil pour voir si j'ai bien pigé :
donc en fait, si j'ai bien pigé, il n'y a "que" la scène du viol où les gens sont en danger avec les autochtones. Ils ont pris le chasseur sur la colline pour le violeur qui s'est barré, alors que ce n'était pas le cas et que c'était un chasseur quelconque (le gendre ou un truc comme ça du shériff).

Même si, en effet, la première heure du film fait penser à "Chasse et pêche" en version longue, les décors sont très dépaysants. J'avais fait du canoë dans une colonie de vacances il y a très très longtemps, ça m'a rappelé cette période ^^ Je trouve aussi les persos charismatiques, entre le mec qui se la pète, le petit gros pas bien dans sa peau, le poète et le mec avec des gosses qui ne se décide jamais.

Grosse impression de malaise au début (la dualité citadins/"bouseux"). Le passage duel avec le banjo est vraiment très bien foutu.

Bref je m'attendais à toute autre chose, je comprends les critiques qui trouvent ça long et lent, mais bonne surprise pour ma part.



J'ai donc vu Delivrance il y a quelques jours.
(...)
En résumé, ce flim c'est un Texas Chainsaw Massacre réaliste, sans Leatherface ni le gore, ce qui le rend sans doute plus terrifiant dans le fond (nan pas ce fond-là).



On avait eu l'occasion d'en parler sur le forum fantastique, où j'avais posté une critique il y a de cela quelques temps, mais oui, l'économie de moyens de Délivrance renforce le côté oppressant du film par rapport au côté démonstratif de Texas Chainsaw Massacre.

Quant à savoir qui est mort exactement au sommet de la falaise, le scénario demeure à dessein incertain à ce sujet, de même que pour la mort de Drew, entre possible suicide par remords ou blessure superficielle ayant entraîné sa chute dans la rivière. Le thème sous-jacent de l'histoire est clair : le recours à la violence, même justifiée, éloigne les personnages de la pensée rationnelle et les fait régresser à l'état de bêtes primitives. Drew, conscient de cette régression, peut ne pas avoir supporté de vivre plus longtemps, comme il peut être devenu la cible d'un redneck revanchard.


C'est ce qui fait la magie de ce film. Vous pouvez en interpréter les événements de plusieurs façons, comme Alien ou The Thing, sans qu'il soit besoin d'un déploiement fastueux d'effets spéciaux ou de grosses bébêtes mutantes. Il y a quelques longs métrages comme ça, qui m'ont marqué de manière indélébile par tout ce qu'ils suggèrent comme possibilités : Rosemary Baby en fait partie, de même que The Wicker Man (Le Dieu d'osier), et bien entendu Délivrance.

François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2020-06-02 18:46   [ Edité le: 2020-06-02 18:48 ]
Image

Vu French Connection sur ARTE, après avoir enduré un western pâlot avec le regretté Rock Hudson.

Evacuons d'office le gros point noir du film : j'ai beau être amateur de musique contemporaine et apprécier les dissonances, trop c'est trop ! La musique de Don Ellis a ainsi très, très mal vieilli et dessert plus le long métrage qu'autre chose.

Je n'en dirais pas autant du reste du film : French Connection est au genre policier ce que l'Exorciste est au cinéma fantastique. Une source à laquelle moult réalisateurs sont venus s'abreuver durant des décennies et qui fait encore mouche aujourd'hui, tant sur la forme que sur le fond. Une oeuvre dont l'impact est toujours aussi puissante sur l'imaginaire du spectateur : le montage, la photographie, la direction d'acteurs... il n'y a pas un élément du film qui n'ait été depuis pompé et repompé par beaucoup moins talentueux que Friedkin, qui était certes un emmerdeur de première catégorie, mais un emmerdeur génial.

Le film regorge de morceaux de bravoure, dont les plus évidents sont la filature par Jimmy "Popeye" Doyle (Gene Hackman) du parrain Charnier, ainsi que la poursuite hallucinante entre une Pontiac remontant en sens inverse les rues de Brooklyn, et le métro aérien où s'est réfugié un tueur de la mafia, forçant de son flingue le conducteur à griller les arrêts aux stations... jusqu'à ce que survienne l'inévitable.

Et puis mince quoi, retrouver Marcel Bozzuffi en tueur impitoyable, lui que j'associais irrémédiablement à la Cage aux Folles 2, c'est quand même quelque chose ^^


François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2020-06-08 01:14
La troupe du Splendid étant mise à l'honneur ces derniers temps, je me suis enquillé les deux premiers Bronzés (le troisième ira se faire schtroumpfer ailleurs) et ce soir les Baba cools. Autant je me marre toujours avec les Bronzés font du Ski, autant les autres me font désormais à peine sourire... Suis-je le seul à trouver que le répertoire du Splendid est en train de prendre un méchant coup de vieux ?

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26851
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-06-08 18:23
Bah y'a certaines vannes qui ont pris un shoot apres #meetoo et tout le reste

Pi bon j'ai revu le 1er et effectivement j'ai trouvé qu'il ressemblait un peu trop à des saynètes à la suite.
Le pire c'est la mort de l'autre là "bip bip".
Le mec meurt hors champ, et à part faire une blague sur la raie, elle ne sert à rien.

Ca manque de structure et de liant en fait
_________________

Image


François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2020-06-09 10:41
Yep, c'est vrai que le premier Bronzé fait enchaînement de saynètes plutôt portées sur le Q, sans trop de liant.

Sinon, pour revenir à 7 ans de mariage, je ne l'ai pas trouvé génial, mais ça reste malgré tout l'une des meilleures prestations de Didier Bourdon post-Inconnus. J'avais bien aimé Jacques Weber en pseudo-libertin poussant les autres à l'échangisme, alors que sa propre vie sexuelle est au point mort.

Quant à Catherine Frot... ben elle fait du Catherine Frot. Elle a trouvé son registre avec Un air de famille et, contrairement à Valérie Lemercier en Béatrice de Montmirail, a décidé de ne plus en bouger. On ne peut pas trop lui en vouloir de coller à son premier grand succès et elle a formé un duo plutôt sympa avec Dussolier dans les adaptations d'Agatha Christie

nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7542

Hors ligne
Posté le: 2020-06-09 12:01   [ Edité le: 2020-06-09 12:02 ]
Citation :
Le 2020-06-08 01:14, François a écrit :

La troupe du Splendid étant mise à l'honneur ces derniers temps, je me suis enquillé les deux premiers Bronzés (le troisième ira se faire schtroumpfer ailleurs) et ce soir les Baba cools. Autant je me marre toujours avec les Bronzés font du Ski, autant les autres me font désormais à peine sourire... Suis-je le seul à trouver que le répertoire du Splendid est en train de prendre un méchant coup de vieux ?


Aucun de ces films ne m'a jamais fait sourire, ni maintenant ni avant (ni le père noël machin). Faut avoir 60-70 ans aujourd’hui pour avoir ri un jour dessus...

petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9528
De : mon rectum de vache

Hors ligne
Posté le: 2020-06-09 13:15
Je vous ai déjà dit que je me suis endormi devant Elephant Man ?
Non ?
Ben je me suis endormi devant Elephant Man. Image

  Voir le site web de petitevieille
french snake
Pixel imposant

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Street Fighter 3.3

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 943
De : Aix en Provence

Hors ligne
Posté le: 2020-06-09 14:11
Ha non petite vieille pas Elephant Man, pas elephant man....

Je suis un fan de David Lynch, mais un malade mental même, mais là je ne sais pas comment tu as fait
_________________

Et la mort n'aura pas d'empire.


François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2020-06-09 22:47
Citation :
Le 2020-06-09 12:01, nicko a écrit :
Aucun de ces films ne m'a jamais fait sourire, ni maintenant ni avant (ni le père noël machin). Faut avoir 60-70 ans aujourd’hui pour avoir ri un jour dessus...


Image
— Qu'est-ce qu'y dit ?
— Il dit qu'on est des vieux cons avec un humour de vieux cons !
— Du violon ? Mais j'en ai jamais fait, moi, du violon ! Qu'est-ce qu'il raconte, ce petit con ?

petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9528
De : mon rectum de vache

Hors ligne
Posté le: 2020-06-10 06:17
Je compte retenter un jour où je ne serai pas rincé.
Mais quand même, de ce que mon cerveau a perçu dans les brumes de la fatigue, j'étais très loin d'être captivé comme c'était le cas avec Lost Highway ou Mulholland Drive.

  Voir le site web de petitevieille
french snake
Pixel imposant

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Street Fighter 3.3

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 943
De : Aix en Provence

Hors ligne
Posté le: 2020-06-10 09:32
Si tu as aimé les univers cryptiques de lost highway ou Mulholland drive il faut que tu vois fire walk with me qui est son chef d'oeuvre (quoique mulholland...). C'est le film préquel de twin peaks sa série.

Voir la série avant le film est un énorme plus (en tout cas la saison 1 et 2) mais pas un prérequis (malgré deux passages incompréhensibles sans avoir vu justement la série.)

De plus le film dévoile le meurtrier de Laura Palmer.

Mais alors par contre, quel film. Entre une réalisation visuelle et sonore exceptionnelle, des acteurs parfaits, et surtout un film qui peut être vu à plusieurs niveau de lecture.

C'est un de mes films préférés.
_________________

Et la mort n'aura pas d'empire.


noah
Pixel monstrueux



Joue à Zelda BOTW [switch]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2727

Hors ligne
Posté le: 2020-06-10 15:58
ah ça file envie ! en gros fan de Twin Peaks que je suis, merci du conseil.

j'avais plutôt entendu des avis mitigés, comme quoi

François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2020-06-10 16:42   [ Edité le: 2020-06-10 16:43 ]
Belle filmographique d'ensemble que celle de David Lynch. Après, je comprends qu'en rentrant d'une journée de taf ou en s'étant occupé des gamins, on puisse s'endormir devant ses films : le style surréaliste du réalisateur, aussi bien que son sens de l'imagerie onirique n'ont jamais privilégié la recherche d'un rythme soutenu à tout prix

Difficile, toutefois, de ne pas avoir le bourdon en écoutant le thème composé par John Morris pour Elephant Man. Déjà que l'Adagio de Barber, également entendu dans le long-métrage, n'incite pas à la franche rigolade...

Concernant Fire Walk with Me, mieux vaut avoir vu la première série Twin Peaks pour en saisir les clefs, et en apprécier pleinement les tenants et les aboutissants. Si possible, avoir lu la préquelle littéraire de l'histoire, Le Journal de Laura Palmer (écrit par la fille du réalisateur), aide à s'y retrouver un peu plus. Ou alors, vous laissez tomber tout ça et vous vous jetez à l'eau. Après tout, je suis loin d'avoir tout compris à Lost Highway, même en connaissant à l'avance le pitch du film, et j'ai quand même savouré l'expérience unique que c'était.

noah
Pixel monstrueux



Joue à Zelda BOTW [switch]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2727

Hors ligne
Posté le: 2020-06-10 17:27
Pareil pour Lost Highway, et Mulholland Drive.

En réalité ce qui me frappe dans ces films c'est la photo, l'onirisme, plus que l'explication sous-jacente. J'ai lu les hypothèses et explications pour Mulholland et Lost Higway, mais presque peu m'importe.

Et puisqu'on parle de musique, celle de Lost Higway est à écouter également, ça va de NiN, Marylin Manson, Rammstein, Lou Reed. Que du bon !

Merci pour le journal de Laura Palmer, je ne connaissais pas.

Ca me rappelle que je n'ai pas vu la "suite" de Twin Peaks.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26851
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-06-10 21:17
Alors WAlk with me, l'interet du film c'est que ca explique un peu la série. Mais le film en lui même je l'ai trouvé vraiment bof

Lost Highway, j'ai pas aimé
Mulholland Drive, lui il est vraiment bon. Meme si ca rappelle pas mal Twin peaks par moment ^^
_________________

Image


François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2020-06-10 22:52
Citation :
Le 2020-06-10 17:27, noah a écrit :
Merci pour le journal de Laura Palmer, je ne connaissais pas.


Attention, ça se laissait lire à l'époque, en pleine diffusion TV de la première saison, avec tout le mystère entourant l'assassinat de Laura Palmer, mais je ne te garantis pas pour autant le chef d'oeuvre. Ce fameux journal était de surcroît vendu en kiosque, pas en librairie traditionnelle : bonne chance pour le trouver de nos jours !


Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers

1818 messages • page
1 ... 868788899091




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)