les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Micros et consoles » » Les bons jeux gratuits et/ou indépendants sur PC
469 messages • page
1 ... 11121314151617 ... 24
Auteur Les bons jeux gratuits et/ou indépendants sur PC
spacecowboy
Gros pixel


Score au grosquiz
0001656 pts.

Joue à Bloodstained

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 1998
De : Mons (Belgique)

Hors ligne
Posté le: 2012-07-02 15:34
Un demi-bras, c'est beaucoup dire. Ca te fait le bras tout entier à 66€, puisque le jeu coûte 33€ sur le site du développeur (+ 4 ou 5 € de frais de port pour un ou plusieurs jeux). À noter que le jeu sort aussi sur Neo Geo AES et MVS (pas CD, dommage) et que, sur ces supports élitistes, Gunlord coûte effectivement un bras voire un bras et demi selon mon barème.

Je me le suis déjà procuré (avec Last Hope Pink Bullets du même éditeur), et je trouve que l'initiative est louable. Tout d'abord, le packaging est très réussi pour un jeu "indépendant", avec un vrai livret garni de superbes illustrations et un disque joliment décoré lui aussi. Ensuite, le jeu en lui-même me plaît beaucoup à première vue. Ca sent bon l'arcade combinée à des niveaux d'exploration (facultative). N'ayant jamais joué à Turrican, je m'abstiendrai évidemment de comparer les deux jeux.

Graphiquement, c'est du tout bon pour autant que vous appréciez le style. Le jeu n'exploite probablement pas la Dreamcast à fond, mais l'animation est irréprochable et les environnements sont riches en détails et en effets (chutes d'eau, éclairs). Enfin, les boss (en tout cas, les trois que j'ai déjà rencontrés) sont immenses et bien réalisés.

J'ai trop de travail en ce moment pour me lancer à fond dans Gunlord, mais si ça vous intéresse, je pourrai vous en parler un peu plus à l'occasion. J'ai même fait quelques photos maison directement sur l'écran.

Précision importante que je n'ai lue nulle part: contrairement à ce que l'on voit sur toutes les vidéos publiées sur Dreamcast, Gunlord est bel et bien en plein écran. Je n'ai même pas trouvé d'option permettant de l'afficher en fenêtré. Peut-être les développeurs ont-il augmenté la résolution en dernière minute, car elle semble suffisamment fine en plein écran et en RGB.

  Voir le site web de spacecowboy
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7185
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-07-02 22:01
Je me suis mis un peu plus sérieusement à Treasure Adventure Game, qui est vraiment sympa. J'ai juste une question ...

Citation :
Le 2012-05-13 23:20, Erhynn Megid a écrit :
Ainsi, on découvre même que les casquettes achetées sur différentes îles donnent des pouvoirs (ce n'est précisé nul part). L'une d'entre elle permet même de ne pas se faire repérer par les alarmes et gardiens robots.

Comment est-ce qu'on "découvre" ces pouvoirs ? On risque de passer à coté ? Là j'ai 3 chapeaux (attention, on ne peut évidemment en porter qu'un à la fois), et je n'ai encore rien remarqué comme effet. Tu peux m'en dire un peu plus ?

  Voir le site web de Sebinjapan
Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13045
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2012-07-02 22:25
@Sebinjapan :
La casquette bleue permet de ne pas se faire repérer par les robots dans un certain endroit (et j'ai fait tout le niveau avec la casquette sans le savoir, en craignant à chaque fois de me faire repérer... alors qu'en fait non !).

Ce n'est indiqué nul part sauf sur certains sites, où il est précisé qu'avec cette casquette, les robots te confondent avec le balayeur de l'entreprise.
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7185
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-07-02 22:33
OK, merci. J'en suis pas encore là. Je viens de récupérer le chapeau haut-de-forme sur l'île des insectes : tu sais à quoi il sert ?

EDIT : pas la peine, on nous le fait comprendre assez explicitement dès qu'on arrive sur l'île suivante (les pyramides ...)

  Voir le site web de Sebinjapan
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2012-07-30 22:52
Un petit post pour confirmer tout le bien qu'on pense ici de Treasure Adventure Game. Le titre est particulièrement générique mais le jeu, sous ses graphs en apparence modestes et son air de dire "sorry, je suis pas très bon en pixel art alors j'en fais pas trop", a beaucoup de personnalité. J'en suis pas très loin, peut-être à 20%, mais je trouve l'ensemble excellent pour l'instant. Le level design en spirale a notamment une cohérence de niveau professionnel. Comme Seb, je pense plus aux Monster World qu'à Zelda, ce qui chez moi est pas la moindre des références.

Et je suis ravi que de plus en plus de dévs indie proposent gratuitement aux joueurs des titres de cette qualité et de cette générosité.

  Voir le site web de Lyle
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-07-30 23:26
Citation :
Le 2012-07-30 22:52, Lyle a écrit :

Un petit post pour confirmer tout le bien qu'on pense ici de Treasure Adventure Game. Le titre est particulièrement générique [...]


Même pour faire in ça devrait être interdit un titre pareil. On dirait une recherche google par un type qui n'a jamais utilisé de moteur de recherche.

Citation :
Et je suis ravi que de plus en plus de dévs indie propose gratuitement aux joueurs des titres de cette qualité et de cette générosité.


Et comment l'auteur en vit-il ? Les dons ?
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13045
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2012-07-30 23:57
Pourquoi tant de laine ? L'auteur est un clone de Jonathan Blow ?
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2012-07-31 00:05
Citation :
Le 2012-07-30 23:26, Thezis a écrit :
Et comment l'auteur en vit-il ? Les dons ?
Peut-être qu'il vit d'autre chose que de la création de jeux.

Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-07-31 00:12
J'ai failli l'écrire en postant mais ne voyez bien sûr aucune (l)aine dans mon message. C'est réellement un sujet qui m'intéresse : comment peut-on être un créateur indépendant mais gagner sa croute quand même ?
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
zulios
Pixel imposant


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 652
De : mon nuage

Hors ligne
Posté le: 2012-07-31 16:16
Je pense que je vais l'essayer, ce "treasure adventure game".
Pour les autres curieux, voila le lien :
http://www.robitstudios.com/treasure-adventure-game/

Sur son site il confirme qu'il met à disposition le jeu car il ne le considère pas comme étant suffisamment abouti pour faire autrement, et qu'il aimerait gagner sa vie en tant que game designer. Voila un début de réponse pour Thezis

D'une manière générale pour gagner sa vie comme indépendant il faut calibrer ses projets au plus serré je pense : mieux vaut se lancer dans beaucoup de petits projets en espérant que certains rencontrent le succès. Le succès du jeu sur mobile / tablette et le casual offrent des portes d'entrée intéressante.

Dans cette configuration on peut espérer gagner de l'argent grâce à la pub, aux donations, aux produits dérivés et aux commandes spécifiques une fois que l'on a su faire preuve de ses capacités. Seulement cela reste sous réserve d'avoir réussi à percer. Les élus sont peu nombreux et pour la plupart cela reste un passe temps amusant ou de l'argent de poche je suppose.

Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2012-07-31 20:29
Le type est très modeste alors. TAG est haut dessus de milliers, peut-être de dizaine de milliers de jeux commerciaux.

J'ai l'impression qu'il y a de plus en plus de jeux gratuits de grande qualité réalisés par des amateurs et pour moi c'est sur le visage actuel du medium l'une des tendances les plus enthousiasmantes et les plus prometteuses pour l'avenir. Ca s'explique assez facilement. Avec leur expérience et leur culture accumulée pendant des décennies, les joueurs se sont appropriés une connaissance "empirique" du game design. Certains d'entre désirent aujourd'hui mettre en pratique ces connaissances tout en rendant hommage à leurs titres favoris ou au contraire en partant dans leur propre direction.

Au moins en proposant ses jeux gratuitement, on n'a de compte à rendre à personne et on peut faire à peu près ce qu'on veut. Ca me paraît être la meilleure façon de travailler. C'est vrai par contre qu'il faut que ce soit un loisir plutôt qu'un moyen de gagner sa vie tellement il est difficile de se faire remarquer, étant donné la quantité de titres qui sortent tous les jours.

Je suis en train de fouiller pas mal le jeu indépendant en ce moment. Et je découvre ou redécouvre toujours plus de choses intéressantes. Tenez, un titre trouvé sur le forum de Boule de feu. Un truc, diabolique, aussi simple que génial, équivalent vidéo-ludique de la chanson ultra-catchy que vous entendez une fois et qui vous lâche plus jamais. Ca s'appelle Slayin' et je crois pas que quelqu'un en ait déjà parlé ici :





Ca commence comme un mignon petit sidescroller confiné dans un écran fixe, avec des commandes réduites à l'essentiel. Droite / gauche, avec un déplacement continue (le perso ne peut pas s'arrêter) et saut. Pas de bouton pour frapper, l'arme étant toujours pointée vers l'avant et il lui suffit d'être en contact avec l'ennemi. Tout bête, mais tout de suite très jouable et accrocheur après environ 0,05 seconde de jeu. Bien vite, on découvre des mécaniques hérités du rpg. On prend des niveaux, très vite. Passé les quelques blobs à la Dragon Quest, le bestiaire se diversifie et les ennemis sont de plus en plus nombreux malgré la petitesse de l'aire de jeu.





Viennent, après 2 petites minutes, le premier boss et le premier vendeur d'équipements. Slayin' apparaît alors comme une sorte d'action / rpg miniature et surcondensé, un petit peu à la façon dde Half-Minute Hero sur PSP, mais en plus arcade. Et c'est génial, ça fonctionne parfaitement. Le jeu laisse en outre le choix entre 3 persos qui, je suppose, évoluent de façon spécifique. A essayer, vraiment.



On peut y jouer directement ici : http://www.pixellicker.com/games/games_slayin.html

A noter qu'on peut aussi télécharger le jeu si on trouve la fenêtre graphique trop petite sur son navigateur.

  Voir le site web de Lyle
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7185
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-07-31 21:52
Je reviens rapidement sur Treasure Adventure Game.
Rapidement, non pas parce que le jeu ne mérite pas qu'on s'y attarde, bien au contraire, mais parce que Erhynn en parle déjà très bien en page précédente. Surtout ça :

Citation :
Le 2012-05-13 23:20, Erhynn Megid a écrit :
Les objets sont assez originaux et se démarquent vraiment de ce que l'on aurait pu trouver : ici, pas d'arc, pas de boomerang (même si le fait de lancer son crochet y fait penser) ni même de bombes. En revanche, on pourra obtenir une bouteille magique permettant de stocker tout un tas de matières (de l'eau, des flammes, ou même une substance obtenue via un champignon que même Mario il ne prendrait pas) et même parfois, y stocker le tir d'un ennemi pour le lui renvoyer. Le but des items est ici d'aider à l'exploration et à la résolution d'énigmes (pas toujours évidentes d'ailleurs), pas au carnage.


En fait, au premier abord, j'ai pensé que le jeu empruntait la plupart de ses idées à d'autres jeux, comme par exemple les blocs qui disparaissent à la Megaman, ou une structure qui fait souvent penser aux Monster World. Mais rapidement, je me suis retrouvé à me dire "ouah, ça c'est génial, quelle bonne idée". Et je l'ai dit un paquet de fois. Alors peut-être que ces situations originales à mes yeux proviennent également de jeux de plate-forme antérieurs que manifestement je ne connais pas, mais même si c'est le cas, la façon dont les idées sont amenées, et le rythme global du jeu, rendent la chose vraiment palpitante. A la manière d'un Super Mario Galaxy, la même idée n'est jamais, ou rarement, utilisée 2 fois et chaque "niveau" apporte une variante de gameplay qui le rend vraiment mémorable. Mention spéciale au niveau des champignons avec les décors qui se déforment et à l’énigme ou il faut produire de la vapeur dans le volcan, puis progresser en jetant de l'eau sur la lave ... J'en dis pas plus : jouez-y !

  Voir le site web de Sebinjapan
goycoechea
Pixel imposant

Score au grosquiz
0016685 pts.

Inscrit : Jul 15, 2005
Messages : 998

Hors ligne
Posté le: 2012-08-08 17:25
@Lyle: ah oui, j'avais joué à ce jeu il y a quelques années. Très addictif en effet.

Je remonte ce topic parce que je viens de découvrir Go Beryllium!, un shoot'em up freeware de type "bullet hell". Habituellement, j'ai du mal à accrocher à ce type de jeu mais celui-là me plait beaucoup car contrairement aux jeux du même genre, il est très sobre du point de vue sonore et graphique (ce qui fait qu'on gagne en lisibilité). Le jeu a un déroulement classique (avec des niveaux terminés par des boss) mais l'aspect scoring est très prononcé et les parties sont courtes et intenses (le score dépend directement du temps pendant lequel on a survécu). Un tableau des scores en ligne est accessible à l'intérieur du jeu (les 100 meilleurs scores sont affichés), ce qui rajoute selon moi beaucoup au fun et à la motivation de s'améliorer.

http://cokane.com/games/beryllium/


Sarugaku
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 05, 2011
Messages : 295

Hors ligne
Posté le: 2012-08-10 10:47
Je suis en train de me faire un revival point & click, et à ce sujet : est-ce que quelqu'un a essayé les jeux de la série Blackwell ?

Le pack des 4 titres me fait de l’œil sur GOG...
_________________


Image


zulios
Pixel imposant


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 652
De : mon nuage

Hors ligne
Posté le: 2012-08-13 12:46
Citation :
Le 2012-07-31 20:29, Lyle a écrit :

Le type est très modeste alors. TAG est haut dessus de milliers, peut-être de dizaine de milliers de jeux commerciaux.


Tout à fait. C'est un excellent jeu d'exploration façon zelda bourré de bonnes idées. Difficile d'en parler sans spoiler, essayez le et vous verrez. Mention spéciale aux musiques qui ponctuent le jeu, l'OST est d'ailleurs disponible à l'achat : un geste sympa pour son auteur si vous avez apprécié l'expérience.

Citation :
Slayin' apparaît alors comme une sorte d'action / rpg miniature et surcondensé, un petit peu à la façon dde Half-Minute Hero sur PSP, mais en plus arcade. Et c'est génial, ça fonctionne parfaitement. Le jeu laisse en outre le choix entre 3 persos qui, je suppose, évoluent de façon spécifique. A essayer, vraiment.


Effectivement les évolutions de chaque perso sont spécifiques :
- Le chevalier peut acheter à bas prix une armure supplémentaire qui rajoute une barre de vie (indispensable), et différentes épées aux pouvoirs variés. Attention : les bonus ne se cumulent pas, et impossible de revenir en arrière pour choisir une arme que l'on s'est déjà approprié. Il est donc parfaitement inutile de toutes les acheter sauf à vouloir les essayer pour trouver celle qui nous convient le mieux. C'est le personnage le plus adapté pour débuter et progresser dans le jeu.

- La sorcière se joue de façon agressive, et pour cause car elle dispose de pouvoirs d'une puissance inégalée. La médaille à son revers : ses sorts sont souvent à charge, son pouvoir de base la rend invincible mais pour un temps très court et demande du temps à être apprivoisé. Elle ne peut pas sauter, ce qui est un handicap sérieux (les sorts compensent avec leur aire d'effet). Jouer avec elle est un vrai challenge.

- Le voleur est un perso orienté scoring. Ses doubles dagues lui donnent moins d'allonge qu'au chevalier mais l'avantage de pouvoir attaquer de front comme de dos. Quant aux bonus proposés, ils sont tous dédiés à récupérer un maximum d'or.

IsKor
Camarade grospixelien


Joue à World of Warships / Yakuza Kiwami

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13135
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2012-08-31 16:40
Je ne sais plus si on a parlé de Project Zomboid ici.

Je suis dans ma période Zombies en ce moment, et ce matin, en votant pour 2/3 projets sur Steam Greenlight, j'ai retrouvé ce petit jeu indépendant, appelé Project Zomboid.
Qu'est-ce que ce jeu? Simplement un RPG/survival dans un monde infesté de zombies.
Encore un jeu sur les zombies? Là où Project Zomboid innove, c'est que c'est un jeu bac à sable (dans le sens où on peut faire ce que bon nous semble, c'est le joueur qui fixe ses objectifs), ET c'est un jeu qui raconte... Notre mort. Car oui, quoi qu'on fasse, on mourra dans le jeu, c'est certain.
Et ça, c'est génial.

J'ai téléchargé une alpha et j'ai un peu joué aujourd'hui, c'est franchement encourageant. On commence dans une maison vide, avec la femme de notre héros qui a une jambe cassée, donc impossible à bouger. Les premiers buts (amenés par le jeu) vont être de soigner votre femme, trouver des planches pour barricader les portes et fenêtres et trouver médicaments et nourriture. Ensuite, libre à vous de faire ce que bon vous semble, le tout dans une ambiance pixel art du plus bel effet!

C'est assurément un des projets les plus enthousiasmants de Greenlight.
http://projectzomboid.com/blog/

On peut acheter le jeu pour la ridicule somme de 5.99€.... Franchement, ça vaut le coup!

Helraziel
Pixel digne de ce nom


Score au grosquiz
 
1053268 pts.

Joue à Perfect Dark (N64) - en retexturage HD / Crimzon Clover

Inscrit : Feb 12, 2006
Messages : 156

Hors ligne
Posté le: 2012-08-31 20:57   [ Edité le: 2012-08-31 21:00 ]
Hello !

J'ai envie de faire davantage connaitre un jeu qui a ete cite de facon episodique sur ce forum : Lone Survivor

Pour les 2 du fond qui ne connaitraient pas, c'est un jeu :
- independant (un one-man game dont l'auteur se nomme Jasper Byrne)
- en 2D old school avec filtre scanline pour lui donner un cachet legerement retro
- bien flippant malgre les 2 points cites plus haut.

Et la vous vous dites "Comment donc, on peut faire peur avec des Gros Pixels ???" Oui, je n'y croyais pas non plus mais il suffit d'y jouer une heure pour sentir un sentiment diffus mais pregnant, comme un malaise intrinseque aux pauvres mortels que nous sommes et qui se fait jour quand nous nous rendons compte que nous sommes plus seuls que jamais, dans un monde qui ne veut ni se soucie de nous... Malgre le moyen utilise (2D old school donc) ce survival horror est tres inspire par Silent Hill et met un homme, seul, aux prises avec des entites indefinies mais a l'air particulierement malevolent. Quel est ce monde qui semble ravage par une peste meurtriere obligeant le heros a porter un masque hygienique (faisant croire que le heros arbore en permanence un sourire sardonique, voire meutrier) ? On ne sait pas pourquoi ni comment on est arrive la mais il va falloir tout mettre en oeuvre pour... survivre...
Le malaise, donc, est distille grace a une mise en scene reprenant certains gimmicks (et sons) de silent hill par exemple une scene ou nous voyons et parlons a une femme (?) derriere les barreaux... ou encore une scene festive qui semble irreelle dans ce monde au bord du gouffre. D'ailleurs tout cela est-il bien reel ? Je ne le sais pas encore.

Ce qui est sur c'est qu'il va falloir lutter contre ces "monstres" mais aussi contre la faim (la recherche de nourriture est une composante essentielle du titre), trouver des piles et des munitions et surtout arriver a se reperer dans ce monde bidimensionnel. Malgre la carte, que l'on trouve rapidement, j'ai toujours du mal a savoir exactement me reperer dans les pieces de chaque etage car nous sommes en 2D mais le plan est en 3D (essayez la demo et vous comprendrez). Et on ne peut pas lire la carte sans source lumineuse a proximite... Du vrai survival, donc !

La musique est excellente (egalement produite par Mister Byrne, je recommande l'OST aux fans d'Akira Yamaoka) et contribue aussi fortement a l'ambiance de ce titre.

J'ai lu que le jeu n'etait pas particulierement long (5 heures je crois) mais ca m'a l'air bien suffisant (je ne l'ai pas encore fini mais je compte le faire des que j'aurai un peu plus de temps libre).

C'est un post inhabituellement long par rapport a mes habitudes mais j'espere vous avoir fait partager un peu de mon enthousiasme pour ce titre qui merite d'etre connu !

Plus d'infos et la demo ici : http://www.lonesurvivor.co.uk/

MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6024
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2012-09-17 11:12
Aujourd'hui, je vais vous parler de SCP: Containment Breach.

Site : http://www.scpcbgame.com/

Le jeu est en version "pré-alpha" même s'il se développe relativement vite. Il s'agit d'un jeu de type "survival-horror", mais avant d'en parler plus en détail, revenons sur l'univers sur lequel il s'appuie : la SCP Foundation.

La SCP (initiales de "Secure, Contain, Protect") est une organisation para-militaire fictive créé en 2007 sur /x/, le forum de 4chan dédié au paranormal. Il s'agit d'une structure internationale dont le rôle consiste à capturer, étudier et, éventuellement, éliminer, les êtres paranormaux et autres éléments incompréhensibles à l'espèce humaine et qui peuvent lui nuire. Un "SCP", soit un être ou un objet mystérieux, est décrit par son numéro, la façon dont il doit être conservé et son échelle de risque pour l'humanité, échelle qui contient trois niveaux : Safe (l'objet ne présente aucun danger pour l'espèce humaine ou l'environnement), Euclid (l'objet peut présenter un risque mais uniquement si certaines conditions sont réunies) et Keter (l'objet est très dangereux et doit être détruit à n'importe quel prix).

Le premier SCP a avoir été créé est le SCP-173 (dit "La sculpture"), que voici :



J'y reviendrai après car il est l'un des antagonistes principaux en question.

Au fur et à mesure du temps, le wiki créé pour cet organisme s'est enrichi de plus de 1000 SCP : n'importe qui peut en proposer un, mais les règles d'écriture sont strictes et il y en a en réalité plus de refusés que d'acceptés. Les entrées sont diverses : on y trouve des extraterrestres ou des fantômes, des objets étranges, des machines, des salles possédées... Il suffit de se laisser guider pour s'amuser et se faire peur. L'une des idées majeures de ce wiki c'est que les informations s'y trouvant étant parfois confidentielles, les pages ont des phrases manquantes ou réécrites, raturées en fonction des tests divers... C'est une entité évoluant au gré de l'imagination des membres qui en font partie. De là, il est facile de laisser son imagination se faire emporter.

SCP: Containment Breach prend donc place dans un des centres d'isolement du SCP. Le joueur est un cobaye de "Class-D" : dans cet univers, les "Class-D" sont des condamnés à mort qu'on a laissé vivre pour les obliger à tester les SCP Euclid ou Keter et ainsi en apprendre plus sur eux, au détriment, souvent, de leur intégrité physique et mentale. Généralement d'ailleurs, s'ils parviennent à survivre à ces "tests", ils sont le plus souvent exécutés pour conserver le secret.

Au début du jeu, le "Classe-D" et deux autres de ses compagnons d'infortune sont dépêchés auprès de SCP-173 pour une expérience de "routine". SCP-173 est une statue d'origine inconnue, en apparence immobile : mais il suffit de détacher son regard un instant de lui, ou de cligner des yeux, pour qu'il se déplace à grande vitesse et vous brise le cou. C'est au cours de cette expérience qu'un accident électrique se produit, empêchant la porte de conditionnement de se fermer correctement et, surtout, éteignant toutes les lumières du centre. SCP-173 s'échappe alors en tuant vos collègues et vous voilà donc seul dans le centre, à tenter de vous échapper.



Le jeu présente une interface épurée, sans mention de points de vie : généralement, la moindre rencontre avec un danger vous tue plus ou moins rapidement. Il y a cependant deux barres : la première est celle de "sprint", le personnage ne pouvant courir que sur une certaine distance avant de devoir reprendre son souffle. La seconde est celle de "tension oculaire", peut-on dire : le personnage a les yeux ouverts mais, au bout d'un moment, il doit cligner des yeux... Évidemment, si on le fait trop près de SCP-173, il en profite pour vous tuer, et il est toujours perturbant de voir l'écran devenir soudainement noir, même pour un bref instant.

L'objectif du jeu est donc de parvenir à sortir du centre -- même si à ce stade-là du développement le jeu ne connaît pas vraiment de "fin", l'on ne peut qu'explorer le centre jusqu'à mourir --, de recueillir des indices et des objets nous permettant de progresser (avec un inventaire limité à cinq places) et, surtout, d'essayer un peu tout car les possibilités sont nombreuses. L'organisation du centre est, également, gérée aléatoirement et se recompose au lancement de chaque partie, idée originale qui manquait peut-être à Slender (voir mon Grosblog sur les mèmes).



Le jeu est donc plongé dans la pénombre la plus complète, et le joueur devra acquérir donc une lampe de poche, un navigateur faisant office de "carte", un masque à gaz pour traverser certains passages, des gouttes lui permettant de ne pas cligner des yeux - très utile... - et diverses notes lui permettant d'en apprendre plus sur les dangers qu'il aura à affronter. Tous ces personnages cohabitent, certains sont dangereux pour d'autres, certains vous aideront, d'autres seront toujours à éviter... Même si cela n'est pas toujours évident. Petit panorama :

SCP-173. J'en ai déjà parlé longuement. Il faut noter le concernant que le fait de toujours le maintenir dans sa ligne de vue implique également ne pas avoir d'objet, comme un mur, obstruant le regard. Il est rapide et dangereux, mais ne sait pas ouvrir les portes. Cela serait bien, s'il n'y avait pas...

SCP-079.



En soi, SCP-079 n'est pas dangereux pour l'homme, et n'a pas de présence physique : il n'apparaît que par l'intermédiaire d'un moniteur de télévision. S'il ne peut blesser directement le joueur, il peut en revanche contrôler tout ce qui est électronique, donc les portes en question. Réentendre la porte que l'on venait de fermer s'ouvrir et, de l'autre côté, voir la porte par laquelle on voulait s'échapper se fermer devant nous est assez surprenant, j'avoue.

SCP-372.



Même si SCP-372 n'est pas vraiment dangereux et ce bien qu'il ait déjà tué un classe-D, il possède une particularité qui peut conduire au désastre : il refuse d'être observé, et n'apparaît qu'au coin de l'œil et bouge perpétuellement quand on essaie de le fixer. Il est dérangeant alors de voir quelque chose bouger au bord de son écran et de tourner la tête pour essayer de savoir s'il ne s'agit pas d'une menace, alors que SCP-173 n'est pas loin...

SCP-860.



SCP-860 est à trouver, puisque c'est une "clé universelle" capable d'ouvrir et de fermer n'importe quelle serrure, ce qui vous permettra de vous passer des cartes magnétiques.

SCP-914.



SCP-914 est une grosse machine qui possède un bouton avec cinq niveaux : Rough, Coarse, 1:1, Fine et Very Fine, une porte d'entrée et une porte de sortie. Il est possible de mettre un objet - ou le joueur - dans une porte, de faire une sélection et d'avoir un autre objet à la sortie. Ces objets ont toujours la même masse moléculaire qu'au début, mais leur agencement change selon la sélection : on peut donc mettre une carte magnétique et avoir une "super-carte" qui ouvre tout avec "Fine", mais mettre un animal vivant avec "Rough" le tuera... Il faut tout essayer, les résultats sont souvent surprenants.

SCP-106.



SCP-106, dit "Le vieil homme" sera sans doute votre principal adversaire, plus que SCP-173. C'est une créature humanoïde de rang Keter qui cherchera toujours à tuer le joueur s'il l'aperçoit. Malheureusement, il possède un pouvoir très embarrassant : il ne peut passer à travers n'importe quelle surface, si bien qu'une fois qu'il a repéré le joueur, il ne cessera de le pourchasser sans être arrêté par quoi que ce soit. On découvrira cependant que certaines salles, et certaines choses, le repoussent...

SCP-CB est donc un jeu qui effraie avec des outils bien connus : la peur du noir, la musique angoissante, la course-poursuite contre des entités que l'on ne peut détruire... J'avoue que tout cela produit son petit effet sur le joueur et l'on ne peut manquer de sursauter, ni d'avoir peur d'ouvrir une porte ou de tourner dans un autre couloir. L'inclusion de la barre de "tension oculaire" est très intéressante et permet quelques modifications de gameplay superbes même si, en l'état, l'on a tôt fini de faire le tour du jeu. D'ici quelques mois le projet aura pris un peu plus d'ampleur : je vous tiendrai au courant de ces avancées. D'ici là, n'hésitez pas à vous y essayer, dans le noir avec un casque... Les sensations sont garanties.



"I see you..."

  Voir le site web de MTF
J
Pixel monstrueux


Joue à la trilogie Yu-Gi-Oh! Power of Chaos (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3114

Hors ligne
Posté le: 2012-11-12 15:43   [ Edité le: 2012-11-12 15:45 ]
Citation :
Le 2011-08-30 21:47, goycoechea a écrit :

Locomalito, l'auteur d'Hydorah (voir ce topic) vient de sortir une démo de son nouveau jeu, inspiré par Ghosts'n Goblins.
C'est simplement un avant-goût (3 petits niveaux plus un boss) mais c'est déjà très prometteur. Sur son twitter, l'auteur a dit qu'il avait travaillé six mois dessus et qu'il restait au moins encore un an (sachant qu'il avait mis trois ans pour Hydorah).

Locomalito vient de mettre en ligne un nouveau trailer de Maldita Castilla.
Si l'on en croit ledit trailer, le jeu sortirait cet hiver.


  Voir le site web de J
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à World of Warships / Yakuza Kiwami

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13135
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2012-11-13 07:21
Citation :
Le 2012-09-17 11:12, MTF a écrit :

Aujourd'hui, je vais vous parler de SCP: Containment Breach.


Merci pour ce compte rendu MTF. C'est typiquement le jeu auquel je ne pourrai jamais jouer, j'ai bien trop peur... En règle générale, je ne supporte pas les jeux d'horreur, car je n'arrive pas à garder mon calme, ou même à avancer... Je n'ai par exemple jamais fini Undying, j'avais le coeur qui battait à fond et les mains moites à chaque fois que j'essayais d'avancer. Alors un truc comme ça serait très mauvais pour ma santé mentale, à l'instar de Slender


Index du Forum » » Micros et consoles » » Les bons jeux gratuits et/ou indépendants sur PC

469 messages • page
1 ... 11121314151617 ... 24




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)