les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
Thezis
Camarade grospixelien
Oui, c'était de Babelgame dont je parlais. En fait, j'ai pris l'habitude de toujours fouiner sur les pistes lancées par les forumeurs de GroPix, suite à des découvertes très intéressantes So, thx pour l'info

Laurent
Commissaire politique
L'adresse de quoi ? Babelgame ? Si c'est d'eux que tu parles, ça a fermé depuis longtemps. Courant du mois de Mai 2002. J'ai plus entendu parler d'eux par la suite.

Thezis
Camarade grospixelien
Et alors, qu'en est-il en définitive, quelle est l'adresse?

Laurent
Commissaire politique
C'est vrai.
Vive le forum GP !
C'est dommage, car personnellement, j'aime assez jeuxvideo.com. Leurs tests sont concis, et pas mal rédigés, leur design est très clair. Franchement, j'aime bien.
En plus, ils ont été les premiers à parler de nous, à l'époque, mais ça ne suffit pas justifier que j'aime bien ce site. Il vaut vraiment le coup.
Dommage que leur forum n'attire que des posts débiles. Il y a du y avoir une dérive qu'ils n'ont pas su freiner.

Soreal
Pixel monstrueux
Le forum de Jeuvideo.com ils peuvent se permettre de le casser , c'est un ramassis de neueneus qui se tapent les uns sur les autres , le vrai bordel quoi !

Laurent
Commissaire politique
Leur franc-parler ne m'a jamais gêné, au contraire (faut voir ce que le forum de jeuvideo.com s'est pris, récemment !). C'est plutôt leur rhétorique qui me désoriente parfois. Ils sont quand même vachement prétentieux, et ils le savent.

L'aspect le plus intéressant de leur "poétique" (pour reprendre l'expression qu'utilise leur rédac'chef pour définir leur ligne éditoriale), et il mérite qu'on en parle un peu ici, consiste à dénoncer le fait que les sites et magazines de JV qui matraquent l'actualité sans recul, sans esprit critique, font le jeu des éditeurs. Je pense que c'est ce que cet édito veut dire.

Ce qui m'attriste le plus dans l'histoire, c'est que depuis quelques années que je lis la presse micro et JV, j'ai toujours vu des équivalents de Babelgame, des dissidents qui disaient ce qu'ils pensaient sans compromission.
Ces résistants, et c'est le lot des vrais résistants j'en ai bien peur, ont tous fini par disparaître, victimes du système qu'ils dénoncaient. Les contre-exemples sont rares, et ne me parlez pas de Joystick.



zulios
Pixel imposant
Laurent> Ils sont durs dans leurs écrits souvent mais regarde, ne serait-ce que l'édito :

Et pendant ce temps, inexorablement, les sites français de jeux video trouvent les derniéres images "captures d'écran" du dernier éditeur qui vient de leur envoyer des "scoops", en exclusivité, derniérement.

C'est une vision des plus réalistes...

zulios
Pixel imposant
A propos de vision de l'avenir :

Interview - 20/03/2002

Nom : Damien Seguy
Fonction : Webmaster
Société : Nexen services
Site Web : http://www.nexen.net/

** Pour info nexen est un hébergeur qui faisait auparavant dans le gratuit mais maintenant devenu 100% payant. Depuis longtemps ils ont fait le choix de se tourner vers php/mysql pour se différencier des autres hébergeurs et proposent une énorme documentation a ce sujet sur leur site, hébergent un miroir du site php, etc etc. **


ALL HTML : 6. La plupart des hébergeurs dit "gratuits" ont fait depuis marche arrière en devenant payants... Comment expliquez-vous ce phénomène ?
Damien Seguy : L’explication est simple : Comment voulez-vous payer des ressources chères (comme du matériel informatique, de la connectivité réseau et des administrateurs système) alors que le moteur financier (le modèle publicitaire) s’essouffle ? Cela ne pouvait avoir qu’un temps, celui de la promotion des activités en ligne.
Le problème n’est pas propre aux hébergeurs gratuits, mais bien à tous les services purement gratuits de l’Internet. Et tous les acteurs y viennent car ils devront d’abord survivre avant de continuer de fournir des services gratuits.
A plus long terme, je pense que cela sera surtout les plus grandes structures qui seront obligées de trouver un nouveau modèle que l’affichage publicitaire. Le profilage de la communauté restera d’un effet faible face au grand nombre de fournisseurs d’espace publicitaire, qui sous toujours moins disants. Les revenus publicitaires ne seront plus jamais suffisants pour assurer à une société entière de vivre de ce type de service. Et cela, même si les coûts de connectivité viennent à chuter.
Je crois que l’hébergement gratuit pourra survivre, mais dans une forme plus modeste et plus responsable. Une association qui se gère par elle même et propose un service gratuit. Par exemple, en échange des contributions en nature, comme des services d’entretien ou d’administration. Ce type de solution est parfaitement viable en dessous d’un certaine taille et tant que les sites personnels resteront peu gourmands. L’autre changement important sera que ce type de structure surveillera de plus près ses ressources, et n’acceptera plus que des porteurs de projets. Les temps de débauche de moyens pour pas cher sont finis.

ALL HTML : 7. Quelles sont pour vous les différentes pistes à étudier pour rentabiliser un site Web ?
Damien Seguy : La rentabilisation des sites plus que jamais à l’ordre du jour, et ce sera sûrement un des grands thèmes de l’année. Après avoir survécu durant l’année 2001, les sites devront faire leurs preuves, et Internet doit générer des sociétés et modèles viables.
D’abord, je ne crois pas à la fermeture pure et simple des sites gratuits pour qu’ils soient transformés en version payante. Soit ils gardent leur statut gratuit, car ce sont des passionnés, près à y consacrer du temps, et peu sujet aux contraintes financières. Soient, ils souhaitent en vivre, ou passer à un statut professionnel, et ils devront trouver un moyen de financer leur site.
Il y a deux axes de réflexions vis à vis d’un site : Soit faire payer le confort, soit faire payer la garantie. Le confort correspond à tous les services qui fournissent permettent à l’internaute d’être passif. Une diffusion de courrier électronique qui amène les informations directement dans la boîte aux lettres est un exemple. Un magazine peut faire payer la diffusion par email des informations, ou bien faire parvenir à ses lecteurs les scoops. Mais le site peut toujours diffuser ces informations gratuitement, avec un peu de retard. De cette façon, les plus exigeants paieront pour un service, et le site reste gratuit.
Faire payer une garantie revient à pouvoir assurer le client qu’il disposera d’un produit ou d’un service sans faute. Aujourd’hui, de nombreux sites qui proposent de grandes quantités d’informations, des outils de recherche, mais les résultats dépendent beaucoup du temps et de la dextérité de l’internaute. Encore une fois, le site peut rester gratuit, et accessible comme actuellement, mais proposer un service "premium" avec un assistant pour trouver de manière sûre le fruit de sa recherche. Le modèle du payant doit cohabiter avec une partie gratuite. L’information circule, et les internautes ne paieront pas pour un service qui est gratuit sur le site d’à coté, à qualité égale ou même inférieure. Par contre, il ira s’adresser sans problème à des sites qui lui apportent un service très démarqué, et haut de gamme, même en payant.

Laurent
Commissaire politique
Ils ont un ton assez particulier. On n'est pas forcé d'aimer.
Par ailleurs, ils évoquent beaucoup les jeux vidéo en tant que phénomène de société, mais ne font que rarement des tests de jeux ou de matériel (sans argent, ça parait difficile de toute façon, à moins de faire du rétro).
Ils ont aussi une manie assez difficile à admettre qui consiste à ne pas mettre de liens vers d'autres sites. Ils peuvent parler de GrosPixels ou Blork, mais ne donneront pas l'adresse de ces sites.
C'est vraiment un site à part, et parfois je ne comprends strictement rien à ce qu'ils disent, tant leurs tournures de phrases sont étranges et décalées.

Mais bon, tous les défauts et caprices du monde ne justifient pas qu'un site ferme, surtout quand son équipe est bénévole et que la fermeture est consécutive à une histoire de fric. Ca donne une vision peu rassurante de l'avenir.

zulios
Pixel imposant
moi je me souviens d'eux car ils ont été les seuls webmasters que je ne connaisse pas au préalable a me contacter a propos de la fermeture de mon site ^_^ d'ailleurs ils appellent pas mon site blork mais block dans leur news




Version de base : phpBB (© 2001 The phpBB Group)
Modifié pour www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)