les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
François
Gros pixel

Un bien bel article, qui suscite pas mal de nostalgie tout en prenant garde à pointer les défauts objectifs de ce Mario, auquel on peut concéder qu’il essuyait les plâtres de la 3D tout en posant de nouvelles bases pour le genre de la plate-forme. Concernant le côté ramassé, « étriqué » des niveaux, Je crois que Miyamoto a eu peur de perdre le joueur dans des environnements vastes auxquels il aurait été reproché de comporter une grande part de vide — critique déjà formulée sur le jeu dans sa version définitive !

Juste un point de désaccord sur l’obtention des 120 étoiles : certes, les décrocher toutes ne déclenche pas monts et merveilles… mais c’était déjà le cas des 96 sorties de Super Mario World où le joueur avait juste droit à un changement de skin — moche au demeurant — sur la carte du monde et le look des koopas. A la rigueur, la petite étoile apparaissant à côté du nombre de niveaux débloqués était en soit une récompense suffisante. Idem pour les 102% d’un certain Donkey Kong Country 2 : à ma connaissance le jeu ne s’en retrouve pas révolutionné Tout ce que le joueur en retire c’est la satisfaction du devoir accompli, une preuve symbolique qu’il a essoré pour de bon le jeu en entier. Eh bien c’est la même chose pour Mario 64 : et puis c’est quand même sympa de faire un petit coucou à Yoshi et voler autour du château, non ?

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
sourdre oO ?

J'avais jamais entendu ce verbe. C'est un truc genre 11e sciecle ou quebecois nan ?

MTF
Modérateur groovy
C'est ça ; mais il y a toujours eu confusion sur la construction des deux verbes, entretenue de plus à l'époque moderne par certains titres ("Souviens-toi... l'été dernier", et non "de" l'été dernier), et les corpus montrent que l'usage est vraiment hésitant. Je pense que les dictionnaires enregistreront à terme un fait de langue déjà bien installé dans les pratiques.

Pour l'autre phrase, il s'agit du verbe "sourdre", tout simplement, verbe défectif qui cumule dans ses emplois à l'animé la naissance et l'apparition, ce qui m'allait bien dans le contexte de l'article. Enfin, et pour le reste, j'y reviendrai quand j'aurai un peu le temps

J
Pixel monstrueux
Citation :
Le 2017-07-05 11:50, RainMakeR a écrit :

Sinon puisque vous parlez sémantique, j'ai besoin d'une explication de texte ^^

Citation :
Le 2017-04-28 08:36, MTF a écrit :
Citation :
- Commentaire de la pub américaine à la toute fin : "Je m'en rappelle encore."
Je crois qu'il faut employer le verbe "souvenir". Ou alors formuler "Je me rappelle encore".

L'usage est en train d'évoluer, mais je vais corriger.


Usage de quoi ? Pourquoi différencier souvenir et rappeller ?
"Je me rappelle encore" c'est pas toujours suivi par un "de ...." ?

C'est pour ma culture personnelle et essayer de comprendre parce que bon y'a certaines règle qui ont changé bizarrement. Genre l'abandonne du subjonctif tout ça



"se souvenir" est transitif indirect, "se rappeler" est transitif direct.
Pour faire simple, on se souvient de quelque chose mais on se rappelle quelque chose.

FF_Clad
Pixel monstrueux
Citation :
Mario sourd brutalement d'un tuyau


C'est ça de trop jouer avec son tuyau.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Sinon puisque vous parlez sémantique, j'ai besoin d'une explication de texte ^^

Citation :
Le 2017-04-28 08:36, MTF a écrit :
Citation :
- Commentaire de la pub américaine à la toute fin : "Je m'en rappelle encore."
Je crois qu'il faut employer le verbe "souvenir". Ou alors formuler "Je me rappelle encore".

L'usage est en train d'évoluer, mais je vais corriger.


Usage de quoi ? Pourquoi différencier souvenir et rappeller ?
"Je me rappelle encore" c'est pas toujours suivi par un "de ...." ?

C'est pour ma culture personnelle et essayer de comprendre parce que bon y'a certaines règle qui ont changé bizarrement. Genre l'abandonne du subjonctif tout ça


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Citation :
Le 2017-04-25 21:47, nicko a écrit :
J'aurai juré (et rain m’appuieras surement) qu'il y avait un article Mario 64 sur le site...


Comme l'a confirmé MTF, il me semblait bien qu'on en parlait dans un dossier

Concernant l'article maintenant, juste pour confirmer que j'ai bien compris (vivement les vacances, j'imprime plus), tu l'avais déjà fait avant et que tu la refais avec un oeil neuf ?

Pour en revenir au jeu, je crois y avoir fait jouer ma femme, et ça a été son 1er contact avec la 3d et elle a jamais pu s'y faire. JE sais pas pourquoi, elle fait un blocage et arrive pas du tout à se repérer et se diriger.
Alors que ma fille qui a un peu joué à Bow s'en sort très bien, quelques soucis à positionner la caméra mais c'est tout.
D'ailleurs il me semblait avoir déjà parlé du jeu, mais c'etait ptet dans un autre topic.

Historiquement c'est vrai que ça a été un révolution dans la série, mais ludiquement j'ai pas vraiment accroché à ce jeu. Je crois l'avoir acheté après zelda (qui m'a fait acheter l'u64) et j'ai vraiment galéré avec ce jeu.
La camera de oot est perfectible mais au moins on peut la recentrer. Dans mario 64 elle est moins bonne et surtout pas moyen de la recentrer derrière mario, du coup à certain moment tu galères plus que nécéssaire sur des passages pourtant evident. En plus pour un 1er jeu de plateforme, en 3d j'ai aussi un peu galeré pour me repérer.
Heureusement y'avait une certaine marge dans les sauts, et c'est beaucoup moins galère que certains passages de metroid prime par ex....

Pour bowser, tu parles d'un lezard mais c'est pas plutot un dinosaure ? après c'est ptet la même famille généalogique mais je me pose la question quand même


POur les étoiles, je te rejoins, toutes ne sont pas forcément evidentes.
Sans soluce c'est pas forcément logique de devoir retourner dans un niveau après avoir fait une action préalable dans ce niveau ou dans un autre pour débloquer un truc, qui en débloquera un autre .... qui finira par dévoiler une étoile. Pour le coup une petite indication aurait été pas mal.
Mais il me semble avoir moins galéré pour toutes les chopper que sur sunshine. D'ailleurs il doit m'en manquer pas mal sur sunshine mais y'a pas de vrai compteur d'étoile par niveau dans ce jeu


J'aime bien ton parti pris de parler de ta 2e expérience du jeu, mais j'aurai aimé avoir un gros paragraphe uniquement orienté là dessus. C'est une question que je me pose souvent en refaisant des anciens jeux. Je me rapellai pas avoir autant galéré à l'époque, et surtout comme y'avait pas le net, y'a des trucs que j'arrive plus à refaire ou comprendre, alors qu'à l'époque ça passait comme une lettre à la poste.
Ca m'interessait aussi de savoir comme t'avais apprenhender cette 2e experience de mario 64 surtout avec l'experience que t'as acquise en jouant à des jeux récents ou les marios suivants.
Parce que bon, on va pas se leurrer, les mario reposent sur certaines gymmicks communes à tous les épisodes du coup refaire d'anciens jeux, des fois ça se cantonne à reproduire un schéma récurrent.
Et donc certaines étoiles te paraissent plus évidentes à trouver. Enfin je suppose

Pour les ennemis, retrospectivement je le classerai pas forcément dans les bemols. S'il y en a peu je pense que c'est d'abord dans un souci éducatif. Comme tu l'as dis c'est le 1er plateformer 3d (il me semble pas que y'ai eu de vrais succès avant), et du coup rendre le jeu difficile avec des ennemis comme en 2d, ça aurait pu dégouter les anciens joueurs et les nouveaux venus.
Du coup je pense que miyamoto s'est retreint pour pas nous effrayer ^^


Enfin bon j'ai bien aimé ton article, tu nous vends bien le jeu

Sinon puisqu'on parlait de coquilles, j'ai vu qu'il en reste une
Citation :
Mario sourd brutalement d'un tuyau

sort plutôt ?

MTF
Modérateur groovy
Citation :
Le 2017-04-27 13:43, Vakoran a écrit :


- Fin du paragraphe introductif : "C'est pour tenter de répondre à ces questions que je me replongeais..."
Je n'en suis pas certain, mais je pense que tu es là au passé simple. Du coup le "s" serait de trop.


Ici, je voulais un aspect sécant du point de vue du verbe, non un point de vue global. Mon action de se replonger a une borne initiale mais pas de borne finale, puisque l'article participe du fait de se replonger et ne s'achève donc point avant la lecture.

Citation :
- Paragraphe "Il était une fois..." : "Mais indépendamment des questions de puissance qui se posent à l'équipe mandaté"
Manque un "e" à "mandaté".


Bien vu, je corrige.

Citation :
- Même paragraphe : "les contraintes du jeu nourrissant le dessin de la console"
J'aurais écrit "dessein", mais vu que juste après, tu parles de la manette, ça peut être limite un jeu de mot sur sa forme particulière.


Tout à fait

Citation :
- Même paragraphe : "couloir dans lequel différents événements le séparait de la fin du niveau"
"séparaient"


Je corrige.

Citation :
- Même paragraphe : "certaines zones, tels le volcan, la pyramide ou encore les stages de Bowser, ont sans douté été écrits lors de ces phases préparatoires avant d'être inclus dans le jeu sorti."
"doute" (sans "é" final), "écrites" et "incluses". Et du coup, je pense qu'il faudrait écrire "telles le volcan...". Mais pas sûr de moi à 100% !


Oui, une coquille que je corrige. Pour tel, si la grammaire autorise l'accord autant avec ce qui précède que ce qui suit (l'homme, tel/telle une bête sauvage...), l'usage privilégie l'accord avec ce qui suit au contraire de tel que, toujours accordé avec ce qui précède.

Citation :
- Paragraphe "Press start to play !" : "celle-ci suit effectivement par endroit"
J'aurais mis "endroit" au pluriel.


Les deux sont usités, mais le pluriel est effectivement plus usuel. Je le corrige.

Citation :
- Paragraphe "Un pas après l'autre" : "L'obtention de toutes les étoiles, et la récompense en découlant, est pour le moins révélateur".
"révélatrice"


Bien vu, c'est une relique d'une ancienne version du texte.

Citation :
- Commentaire de la pub américaine à la toute fin : "Je m'en rappelle encore."
Je crois qu'il faut employer le verbe "souvenir". Ou alors formuler "Je me rappelle encore".


L'usage est en train d'évoluer, mais je vais corriger.

Merci pour tes remarques ! Mais ça, c'est la faute de chatpopeye qui n'a pas relu l'article avant la parution

Vakoran
Pixel imposant
Citation :
Le 2017-04-25 16:11, MTF a écrit :

Merci Vakoran Si tu vois des coquilles, liste-les ici qu'on les corrige, autant battre le fer pendant qu'il est chaud.


Il y en a surtout au début et c'est souvent du chipotage, mais bon, j'aime que les articles que je lis sur GP soient parfaits.

- Fin du paragraphe introductif : "C'est pour tenter de répondre à ces questions que je me replongeais..."
Je n'en suis pas certain, mais je pense que tu es là au passé simple. Du coup le "s" serait de trop.

- Paragraphe "Il était une fois..." : "Mais indépendamment des questions de puissance qui se posent à l'équipe mandaté"
Manque un "e" à "mandaté".

- Même paragraphe : "les contraintes du jeu nourrissant le dessin de la console"
J'aurais écrit "dessein", mais vu que juste après, tu parles de la manette, ça peut être limite un jeu de mot sur sa forme particulière.

- Même paragraphe : "couloir dans lequel différents événements le séparait de la fin du niveau"
"séparaient"

- Même paragraphe : "certaines zones, tels le volcan, la pyramide ou encore les stages de Bowser, ont sans douté été écrits lors de ces phases préparatoires avant d'être inclus dans le jeu sorti."
"doute" (sans "é" final), "écrites" et "incluses". Et du coup, je pense qu'il faudrait écrire "telles le volcan...". Mais pas sûr de moi à 100% !

- Paragraphe "Press start to play !" : "celle-ci suit effectivement par endroit"
J'aurais mis "endroit" au pluriel.

- Paragraphe "Un pas après l'autre" : "L'obtention de toutes les étoiles, et la récompense en découlant, est pour le moins révélateur".
"révélatrice"

- Commentaire de la pub américaine à la toute fin : "Je m'en rappelle encore."
Je crois qu'il faut employer le verbe "souvenir". Ou alors formuler "Je me rappelle encore".

MTF
Modérateur groovy
En fait, on parlait de Super Mario 64 dans le dossier Mario, à la troisième page (lien). Il n'y avait pas d'articles dédiés.

Quoi qu'il en soit, nicko, tu n'as pas tort en parlant des niveaux ou des musiques, mais cette iconicité a été, ce me semble, entretenue par Nintendo lui-même qui aime à construire la nostalgie et l'attrait du passé, et ce quand bien même n'y aurait pas eu un engouement particulier pour ceci ou cela. Les références à SM64 sont en réalité relativement tacites quand on y songe : les ennemis créés pour le jeu n'ont pas été repris depuis (tels les Chuckya ou les Bullys), les casquettes de pouvoir de Mario non plus (au contraire de la longévité certaine de la fleur de feu, par exemple, ou le retour du raton-laveur et du tanooki), seules les musiques ont été reprises par la suite mais, concernant Nintendo, cela n'est pas non plus surprenant.

Pour le passé lié à Argonaut, je m'en suis déporté volontairement effectivement car je voulais surtout m'interroger sur le gameplay en tant que tel, sans pour autant l'opposer à ce qui se passait ailleurs avec Croc ou Tomb Raider, mettons. L'opposition avec CB ou Pandemonium! me semblait plus pertinente ici, mon article ayant davantage une entrée ludique qu'historiographique. C'est discutable, mais c'est l'angle que j'ai voulu aborder.




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)